Comment être authentique comme Jean Claude Van Damme

Comment être authentique comme Jean Claude Van Damme

Salut, j’espère que tu vas bien ?

Aujourd’hui, je voulais parler, en fait, de Jean Claude Van Damme.

Je me suis aperçu qu’en regardant exclusivement cette conférence de presse, je me suis rendu compte que finalement, c’était plus intéressant de parler à la fois de Jean Claude Van Damme, mais de le comparer à Stallone et à Schwarzenegger.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que dans cette conférence de presse, tu vas voir que Jean-Claude Van Damme va sortir du lot d’un point de vue charismatique et au niveau de l’attitude.

On peut s’en rendre compte directement dans les commentaires c’est que toutes les personnes préfèrent Jean Claude Van Damme dans cet interview.

Il parait beaucoup plus sympathique que Stallone et Schwarzenegger.

On va voir exactement les raisons pour lesquelles Van Damme paraît beaucoup plus sympa et pourquoi toi aussi, tu dois t’inspirer d’une personne comme Jean-Claude Van Damme plutôt que Schwarzy et Stallone…

Deux acteurs que j’adore mais, concrètement, ce sont des personnes qui vont avoir un charisme beaucoup moins authentique, et qui vont paraître un peu plus froids et distants.

Tu vas avoir l’impression que ce sont des personnes qui sont inatteignables par rapport à Jean Claude Van Damme mais cela ajoute beaucoup plus de sympathie et de chaleur à Jean-Claude Van Damme qui, alors parait plus charismatique et convivial. (Vidéo)

Bon, petit détail c’est que Jean-Claude Van Damme s’amuse à faire semblant d’allumer le cigare de Schwarzenegger, d’ailleurs on se demande pourquoi il a un cigare dans la bouche.

Sachant que c’est une conférence de presse et qu’on ne peut pas fumer pour ajouter un petit peu le coté bling-bling etc… (Vidéo)

Bon, l’attitude de Stallone est très intéressante aussi, il est très convivial, il est très chaleureux, il fait “waouh” et bon, il commence déjà à accueillir les gens qu’il y a autour de lui.

Mais ce qui est intéressant à analyser surtout, c’est qu’au long de l’interview on va voir que Schwarzenegger, Stallone et Van Damme n’ont pas la même attitude et que quand Stallone et Schwarzenegger vont parler, ils vont énormément parler de leurs propres personnages.

Une grande différence avec Jean Claude Van Damme qui va beaucoup parler du travail d’équipe, du fait que c’est vraiment un jeu qui est en groupe, c’est une vraie équipe, un vrai groupe soudé et des acteurs qui ont chacun leur propre personnalité, et en gros, il va beaucoup flatter finalement les groupes des acteurs qu’il y a avec lui.

Et ça, on s’en rend compte directement dans ce passage là (Vidéo : 2min16 – 2min38)

Une chose importante c’est que, déjà, l’interviewer a oublié de poser la question à Jean Claude Van Damme qui réplique et fait preuve d’autodérision.

Je comprends que l’interviewer ne veut pas que je réponde à la question, puisque je suis le méchant du film, et que forcément le méchant c’est toujours celui qui a un petit peu mis de coté.

Donc, déjà, tu vois, il fait preuve d’autodérision et ne joue pas la super star en faisant une sale mine et en donnant l’impression qu’il est vexé du fait que l’interviewer n’a pas posé la question à Jean Claude Van Damme. Ce qui est intéressant c’est que Jean Claude Van Damme, à chaque fois qu’il va prendre la parole, il va toujours impliquer les acteurs qu’il y a avec lui.
(Vidéo : 03min14 – 03min38).

C’est intéressant parce que Jean Claude Van Damme va toujours impliquer les personnes qui sont autour de lui, il va poser la main sur l’épaule de Schwarzenegger et va lui apporter beaucoup de chaleur humaine.

Et ça c’est intéressant, c’est quelque chose que ne va pas faire Schwarzenegger et Stallone.

Tu peux le voir, en fait, si tu regardes cet interview tout au long, tu vois que Jean Claude Van Damme va régulièrement se tourner vers les acteurs et va les impliquer toujours dans l’action.


(Vidéo : 04min05 – 04min11) Là, il va flatter l’égo de Schwarzenegger en disant “Monsieur Schwarzenegger” ; “Je n’ai pas envie qu’il me foute une droite, donc, je vais rester gentil avec lui”

Et c’est très très intéressant à analyser.

Et ce qui donne un coté chaleureux c’est que finalement Jean Claude Van Damme n’a pas peur de se placer un petit peu en dessous de ses partenaires, donnant l’impression qu’il n’est pas aussi imposant qu’eux.

Cela donne un coté très chaleureux, très sympathique à Jean Claude Van Damme. Et Schwarzenegger forcément, il rigole, il va faire la même chose avec Stallone.
(Vidéo : 04min39 – 04min42)

“Monsieur Stallone travaille toujours” etc…

Il va toujours être chaleureux.

Ce que je voulais voir avec toi, en fait, c’est que finalement, le charisme se compose de trois clés :

  • Premièrement, c’est la présence. C’est le fait d’être, quelque part, pas imposant, et d’avoir les pieds bien encrés sur terre, d’être concentré sur ce qui se passe autour, et ça, les trois acteurs l’ont.
  • La deuxième clé c’est la puissance. C’est un langage corporel qui est ample et prend de la place, dont les trois acteurs l’ont.
    (Vidéo : 05min12 – 05min24)
  • La troisième clé du charisme, c’est la chaleur. L’aspect chaleureux, Jean Claude Van Damme, comme je te le disais, c’est vraiment hyper important, c’est qu’il va toujours impliquer ces collaborateurs, il va les mettre un petit peu en situation.

Là, concrètement, Jean Claude Van Damme a fait un dessin pour une œuvre caritative, et il va montrer ça finalement à la presse.

Ce qui va le rendre très sympa c’est finalement, tu regardes l’image, et tu vois que le dessin représente un autre Schwarzenegger très puissant.

Ça, c’est hyper intéressant, dans un premier temps, Jean Claude Van Damme fait preuve d’autodérision, il n’a pas peur de se moquer de lui-même.

Deuxièmement Jean Claude Van Damme va valoriser ses collaborateurs au détriment de lui-même.

Et troisièmement, il va être très chaleureux, va toujours chercher à être sympathique avec les gens qu’il y a autour de lui.

Il va être “aware” en fait, finalement c’est un peu l’expression qu’on connait le mieux de Jean Claude Van Damme.

On se moque beaucoup de cette expression, c’est le fait d’être conscient, d’avoir conscience de ce qui se passe autour, mais finalement, c’est hyper important parce que, prendre conscience des gens qui sont autour de nous, ça donne un aspect très empathique.

Tu te rends compte des gens qu’il y a autour, tu les mets en avant au détriment de toi-même, de ton image.

Ça, c’est quelque chose, que n’a pas notre Schwarzenegger et Stallone, du moins, dans cette vidéo.

Donc, je te conseille vraiment de regarder en intégralité de cette conférence de presse de 30min.

De temps en temps, on voit que le présentateur est un peu lent, un peu ennuyeux, je te le laisse quand même un lien dans la description.

En tout cas, j’espère que ce type de vidéo t’a plu, c’est un format particulier où justement j’analyse en temps réel.

N’hésite pas aussi également à regarder dans la description, je te laisse un accès exclusif vers mon groupe privé sur Facebook où je donne des formations gratuites et des conseils tout au long de l’année.

Merci à toi !

Philippe Peytroux

Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste

Laisser un commentaire

Fermer le menu