Influence Hypnotique

Bordel, le marketing m’a aidé à réussir mon entretien d’embauche !

Salut les Influenceurs !

Je reviens tout juste d’un entretien et je me dis qu’il est temps

Loin d’être à mon coup d’essai -oui, j’en suis à… 20 entretiens d’embauche.

Sachant que j’ai 26 ans, fais le calcul, c’est plutôt pô mal !

Je me permets donc de ramener mon grain de sel sur un sujet passionnant (oui, passionnant) : le fameux entretien embauche !

Ou comment “réussir son entretien d’embauche” !

Pour ma part, mon domaine, c’est le COMMERCE/la VENTE. Mon taux de réussite lors d’un entretien est de l’ordre des 90% environ.(Je n’ai pas vraiment calculé, mais je suis passé à côté de 2 entretiens)

Premièrement, tu dois te demander “POURQUOI autant ?”, eh bien, c’est un choix personnel !

J’ai longuement été à la recherche d’emplois sur des périodes courtes avec peu d’heures par semaine, histoire d’allier boulot et écriture (de livres, de vidéos, de formations…)

Alors voilà. J’aimerais te soumettre mes idées pour réussir son entretien d’embauche.

Et je me suis inspiré, sans vraiment le vouloir, du monde du MARKETING !

Certes, tout comme dans une boutique, il faut prendre en compte la concurrence. Tu ne seras pas assuré de remporter la mise mais tu auras des outils puissants en main.

La concurrence est à mon sens, L’UNIQUE OBSTACLE ! Tu es à l’étape de l’entretien ce qui signifie que tu es en finale du 400 mètres haie… est-ce que tu chuteras ou sortira vainqueur ? Je te donne mes outils pour ne pas te vautrer.

Étape N°1 : le packaging

Le packaging est l’emballage, le conditionnement. Avant de déballer l’artillerie lourde et de te vendre, il faut donner envie, comme une boîte de Ferrero Rocher.

Le packaging, pour toi, ça sera :

  • Ton CV
  • Ta lettre de motivation

Puis, lors de l’entretien :

  • Ta tenue vestimentaire
  • Ton attitude

Pour cela, l’idée est de te mettre dans la tête du patron. Celui ou celle qui cherche à t’embaucher.

Parce que, tout au long de l’entretien, celui-ci s’appuiera sur ton CV/lettre de motivation :

  1. Quelles expériences/qualités attend-t-il de son futur employé ?
  2. Possèdes-tu toutes ces expériences ? Si oui, construis ton CV/lettre de motivation autour de cela.
  3. Si non, quelle valeur ajoutée peux-tu apporter à l’entreprise ? (Qualités, formations complémentaires…)

TRÈS IMPORTANT : entraîne-toi à répondre aux objections que l’on pourrait te soumettre :

Exemple 1… Employeur : Vous avez réalisé de nombreuses missions courtes… pourquoi ?

Toi : Eh bien, il s’agissait de remplacements. Je n’ai pas eu l’occasion d’obtenir un travail sur du long terme. (+ storytelling un peu plus bas)

Exemple 2… Employeur : Vous manquez d’expérience dans le management… pensez-vous pouvoir convenir à ce poste ?

Toi : Bien sûr ! Je ne doute pas en ma capacité à apprendre et, comme je vous le disais dans ma lettre de motivation : je m’adapte et comprends vite.

Pour ne pas te faire avoir, anticipes et détermines tes QUALITÉS et tes DÉFAUTS ! Et surtout, surtout ne mens pas !

J’ai commis cette erreur et je me suis littéralement planté. Mets en avant tes qualités, réponds aux objections concernant tes failles. Mais ne t’invente surtout pas une vie…

Étape N°2 : l’étude de marché

“Une étude de marché est la mise en œuvre d’un ensemble de techniques de collecte et de traitements d’informations ayant pour objectif de mieux connaître un marché, dans le but de réduire l’incertitude des décisions ultérieures.”

Imaginons que tu sois désormais face à ton employeur, tu es un joli Ferrero Rocher SAUF QUE l’entreprise est portée sur la liqueur. Mieux vaut être un “Mon chéri”, n’est-ce pas ?

Bon, OK, la métaphore est hasardeuse…

Mais concrètement, il est très important de s’imprégner de l’image de marque de l’entreprise.

Et pour se faire : étudies ton marché !

  • Avant l’entretien, tu peux effectuer des recherches sur l’entreprise : Quelles valeurs cherchent-elles à véhiculer ?
  • Pendant l’entretien, écoute bien le petit speech du recruteur vantant les mérites de sa boîte : Quels sont les principaux éléments qu’il met en avant ?

Plus tu te conformeras à ses attentes, plus tu auras des chances d’obtenir le poste.

Car oui, l’employé doit se conformer aux règles de l’entreprise, il doit devenir son image de marque, donc, respecter ses codes, ses valeurs.

En règle générale, les valeurs qui reviennent sont : l’esprit d’équipe, le respect, la satisfaction du client, la qualité, le perfectionnisme, le dynamisme…

Étudier le marche = étudier les valeurs qu’affectionnent l’entreprise et le recruteur = les valeurs émises dans son discours et dans son attitude.

Pour ma part, lors de mon dernier entretien, le patron martelait qu’il était un homme de terrain. Qu’est-ce que cela signifie ?

J’en ai simplement déduis que, peu importe ce que je pourrais dire, tout mon blabla ne vaudrait rien face à des actes “in field”:

Patron : Alors dites-moi Philippe, quelles sont vos qualités ? Que pouvez-vous me dire sur vous ?

Moi : Comme vous avez pu le lire sur mon CV, je suis quelqu’un de dynamique, tourné vers les autres et optimiste. Mais je pourrais vous dire tout ce que je veux, tout se passera sur le terrain. Je pense que vous serez plus à même de me juger par vous-même, sur le terrain.

Patron : …. (regarde sa collaboratrice) Je n’ai rien d’autre à ajouter. Et vous ?

En réalité, je n’ai fait que reformuler les désirs du patron. Que peut-il ajouter ? Je venais d’écouter son long speech, cette simple phrase a plié l’entretien, CLIC !

Tiens, d’ailleurs, voici une petite vidéo que j’ai réalisé sur la reformulation. Par chance, sa collaboratrice était de mon côté (j’ai marqué dans mon CV que je faisais de la PNL, ça a fait mouche !)

Étape N°3 : Le storytelling

“Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Dans un contexte marketing, le storytelling est le fait d’utiliser le récit dans la communication publicitaire.”

À peu de choses près, voici mon petit speech :

Patron : Je vois que vous avez eu de nombreux contrats courts, pour quelle raison ?

Moi : Oui, c’est vrai. En renforcement ou en remplacement. J’aurais préféré obtenir des contrats plus longs, c’est certain. Mais ça m’a permis d’obtenir une solide expérience. Chaque enseigne a sa propre éthique, et c’était très intéressant de comprendre cela. À chaque contrat, je devais cerner rapidement la clientèle, apprendre à travailler en équipe avec des collègues complètement différents. C’est pour ça que je parle de ma capacité d’adaptation dans ma lettre de motivation.

Bon, j’avoue, j’étais plutôt à l’aise pendant l’entretien. Concrètement, lorsque l’on est stressé, on perd la moitié de ses capacités, du moins, c’est ce que me disait mon moniteur d’auto-école !

BONUS : Résumé !

Pour terminer (sincèrement, on pourrait écrire un livre sur le sujet), voici un résumé qui pourra sans doute t’aider :

  1. Soigne ton packaging : CV + lettre de motivation reflétant parfaitement ta personnalité + les besoins de l’enseigne = maximiser d’être retenu pour l’entretien.
  2. Étudie ton marché : recherches préliminaires + observation en direct LIVE durant l’entretien = déterminer 2-3 valeurs qui touche ton recruteur.
  3. Privilégie le storytelling : alimente ton discours par une petite anecdote personnelle, sur tes expériences qui appuieront sur les valeurs (si possible) du recruteur.

Tiens ! N’hésite surtout pas à nous rejoindre en t’inscrivant à la newsletter. Je t’offre une formation en cold reading, une discipline qui permet de cerner son interlocuteur en 1 minute top chrono…

À très vite !

PS : j’ai reçu la réponse. Je suis embauché !

Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste

4 Comments

  1. François

    21 novembre 2016 - 21 h 02 min
    Reply

    Bonsoir Philippe

    Je vais essayer cette technique pour un entretien avec ma conseillère Pôle Emploi afin d’obtenir le financement d’une formation…

    Cordialement,

    F.

    • Philippe Peytroux

      22 novembre 2016 - 14 h 12 min
      Reply

      Super, j’attends ton retour 😉

  2. François

    21 novembre 2016 - 21 h 07 min
    Reply

    Et pas mal le petit pouce bleu ” J’aime ” dessiné derrière toi…
    Juste pour nous dire ” Ehhh !! N’oublie pas de mettre un j’aime sur FB ”

    Bien vu l’aveugle !!

    😉

    • Philippe Peytroux

      22 novembre 2016 - 14 h 12 min
      Reply

      Haha, m*rde ! Je suis démasqué 😀

      Bien vu François ^^

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *