Techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi

Techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi

techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi

Vaincre la timidité… La peur de l’approche… Finalement tout est régit par une anxiété qui peut se manifester de différentes manières…

Dans mon e-book je traite plus en profondeur de ces principes de communication intrapersonnelle (que l’on a avec soi), il existe bien des moyens de régler ces peurs.

Ces peurs que vous pensez INCURABLES, bien souvent, les “victimes” de timidité ont tendances à se référer à la maladie :

“J’aimerais me soigner de ma timidité. J’ai peur de l’approche, je voudrais trouver un remède.”

CE N’EST PAS SOIGNABLE, puisqu’il ne s’agit PAS D’UNE MALADIE.

Il s’agit de croyances, des croyances limitatives qui font que vous vous enfoncez, encore et encore dans ces peurs…

L’expérience y est également pour quelque chose. Il se peut que vous ayez connu des “échecs” par le passé. Pour ma part, je préfère parler d’erreurs commises.

Les croyances limitatives sont causées par vos expériences négatives du passé… MAIS également par votre peur de l’inconnu. 

Et quand je pars de l’inconnu, je parle au sens large. Aussi bien de l’expérience (aborder quelqu’un) que la personne elle-même (l’inconnu(e)).

Trêve de bavardage… Le mentaliste agit !

Technique N°1 : La pensée positive et l’humour !

Remplacer les “Je n’y arriverai pas” par “J’y arrive !”

PROJETEZ-VOUS DANS L’AVENIR, POSEZ LES FONDATIONS AU PRÉSENT… Le passé n’a aucune importance. Vraiment.

Je me souviens des échecs que j’ai eu avec les femmes, par exemple.

Je me souviens d’avoir essuyé de nombreux refus… En boîte de nuit par exemple. J’étais d’ailleurs obligé de boire pour aborder !

Mes approches n’étaient que plus ridicules, d’ailleurs ! Les filles voyaient que j’en avais un coup dans le nez :

“Ça vaaaa ? J’espère qu’tu passes une bonne soirée, t’habite oùù ?”

Les approches n’étaient certes pas timides sous alcool, mais qu’est-ce qu’elles étaient moches !

Vous voyez… Je pense que le meilleur moyen de mettre un terme avec le passé, c’est d’en parler avec humour, et de rester positif, dans le présent.

Vous commettrez encore et toujours des erreurs, il ne faut en aucun cas en avoir peur ! Riez-en ! Et parlez-en déjà au passé…

C’est de cette manière, entre autre, que j’ai réussi à vaincre ma timidité.

Soyez positif, pratiquez l’auto-dérision et cessez d’utiliser le passé comme une excuse.

Technique N°2 : Maîtriser la petite voix intérieure

La petite voix intérieure… C’est ELLE qui dicte votre ligne de conduite… C’est même elle qui, en ce moment, vous permet de lire cette phrase. (Bonjour à elle !)

Pour contrôler notre voix intérieure il suffit simplement de prendre conscience de son existence… Et c’est ce que vous venez de faire !

Clairement, votre voix (désormais) consciente vous dit où aller, quoi penser, ce que vous ne devez pas faire. En d’autres termes, c’est VOTRE MAÎTRE. 

Vous êtes l’élève sage qui accepte, il est temps de se rebeller et de prendre les rênes..

Finalement, cette voix intérieure est la porte-parole de vos croyances, de vos expériences.

Si vous devez parler en public, c’est elle qui vous dira : “Ou-là ! Quelle frousse ! Je suis terrifié(e) ! Tous ces gens doivent penser que je suis un(e) imbécile. Ils me regardent étrangement, je n’aime pas ça…”

Résultat : La peur !

Bien entendu, il peut s’agir de la première fois que vous vous adressez en public, et l’inconnu peut sembler terrifiant…

L’objectif est clairement de s’adresser à sa propre voix et de la mener à penser positif…

“C’est la première fois que je m’adresse à un public comme ça… C’est une expérience nouvelle que je vais tenter ! Et puis, après tout, je me fiche de ce que peuvent penser les autres… Je suis bien avec moi-même… Allez, je me lance.”

Bien entendu, cela demande de l’entraînement. Pour vaincre ses peurs, il faut les affronter, ni plus ni moins. Plusieurs batailles pour finalement remporter la guerre. Vous accumulerez une suite d’expérience positives et… Le positif entraîne le positif ! Une spirale optimiste s’enclenchera. Vos croyances limitatives se transformeront en puissante expériences positives.

Technique N°3 : Le détachement ou le lâcher prise

La timidité est souvent provoquée par une peur du jugement.

On se demande ce que peut penser l’autre, si il nous juge sympathique, si on lui plaît…

C’est sans doutes la pire erreur à commettre lorsque l’on souhaite se débarrasser de notre introversion : Se demander ce que peut penser l’autre de nous.

Premièrement, se demander ce que pense l’autre de nous, c’est se mettre en introspection. Ce que nous voulons, nous, c’est aller vers l’autre. Se poser des questions, surtout si l’on est plein de croyances négatives, c’est courir au désastre.

Deuxièmement, cela ne permet pas d’être attentif à l’autre. On se pose des milliards des questions, on s’intéresse à notre attitude et on est pas à 100% dans la conversation.

Troisièmement, on s’en fiche ! La communication, c’est une dynamique. Lorsque l’on communique, le rapport fluctue, il change, il est ÉVIDENT que vous ne serez pas à 100% en osmose avec quelqu’un, TOUT LE TEMPS. ALORS, soyez juste positif au maximum, donnez le meilleur de vous-même.

Lâchez prise avec cette idée jugement. APPRENEZ A NE PLUS VOUS SOUCIER DE VOTRE EGO, DONNEZ JUSTE LE MEILLEUR DE VOUS-MÊME.

Le principe du détachement, c’est de se dissocier de soi-même, de ses émotions négatives… Poursuivons…

Technique N°4 : La dissociation et l’intérêt pour autrui

Je vous ai parlé de la dissociation, attention, nous ne parlons pas là de dépersonnalisation… La dissociation est une stratégie hypnotique, elle permet de se détacher de soi-même. Et la meilleure manière de se détacher de soi-même, c’est de s’intéresser à l’autre.

D’ailleurs, le meilleur moyen d’intéresser un individu… C’est de s’intéresser à lui.

Observez-le, écoutez-le activement, intéressez-vous à sa vie, ses passions…

Si votre manque de confiance vient de vous, de votre intérieur, alors s’extérioriser n’est-elle pas la meilleure des stratégies ?

Tout est une question de croyances… Vous avez le pouvoir de changer les choses…

Tout comme ces ballons, prenez votre envol !

Si vous avez apprécié ces techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi, n’hésitez-pas à le partager. 

(N’hésitez-pas à nous rejoindre sur Facebook/Twitter)

A très bientôt !

Philippe Peytroux

Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste

Cet article a 6 commentaires

  1. Article très intéressant comme les autres articles sur le site.

    Merci pour ce travail de qualité 🙂

    1. Philippe Peytroux

      Merci beaucoup Chris,

      A bientôt

  2. Est ce que la voie intérieur est une sorte de refuge , comme on nous a toujours donner des autre depuis notre ba age mtn notre cerveau ne cest plus quoi penser ni faire si ce n’est pas sous un ordre ?

    1. Philippe Peytroux

      La voie (voix ?) intérieure est un refuge, en effet. Il peut également devenir une prison. Tout dépend de la manière dont on cadre ce paradis – ou ce cauchemar – spirituel.

  3. Les ordres pas les autre …

Laisser un commentaire

Fermer le menu