Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

8 phrases qui tuent la confiance en soi

Par Philippe

Il y a un truc très important qu’on oublie, c’est que 48.000 pensées négatives te traversent l’esprit chaque jour.

Ça veut dire que tous les jours, on va se plomber le moral avec des pensées négatives.

Quand on regarde les infos, tout simplement, on ancre dans sa tête des pensées négatives.

Et du coup, au bout d’un moment, forcément, quand tu te rabâche tout le temps la même chose, tu finis par y croire.

“- C’est vrai que mon collègue de bureau est beaucoup plus drôle que moi.”

“- C’est vrai que je suis timide. Je n’ai jamais eu de succès avec les femmes.”

“- C’est vrai que je suis quelqu’un d’anxieux social depuis que je suis tout petit et je suis une plante verte.”

“- C’est vrai que quand je vais à une fête, par exemple, je suis la personne qui est en retrait, je ne sers à rien.”

Finalement, au bout d’un moment, quand tu te répètes tout le temps ces mêmes phrases dans la tête, tu finis par ancrer ça dans ta personnalité.

Parce que tes pensées entraînent des comportements et tes comportements entraînent des émotions.

Et ça fait une boucle comme ça.

Au bout d’un moment, si tous les jours, tu te répètes la même chose depuis que que tu es tout petit.

Si, par exemple, quand tu étais petit, on te disait que tu ne servais à rien, forcément qu’au bout d’un moment, tu as fini par y croire.

Parce que, justement, c’est quelque chose qui se répète en boucle, tout simplement.

Et forcément, si tu n’arrives pas à comprendre ces processus mentaux inconscients, que tu ne les remontent pas du coup à la conscience, forcément, tu ne peux pas avoir d’impact.

Tu ne peux pas créer des nouvelles pensées qui vont entraîner de nouveaux comportements, ce qui va entraîner des nouvelles émotions.

Et du coup, ce qui va changer tout simplement ta personnalité.

Parce que la personnalité : c’est ce qui se crée tout simplement en fonction de ses pensées, de ses comportements et donc de ses émotions.

Si tu apprends à changer ces huit phrases, si tu es quelqu’un qui manque de confiance, je suis certain qu’il y a au moins trois phrases que tu te prononces tous les jours.

Et forcément, ça crée ton manque de confiance et du coup, ton manque d’estime.

C’est à dire :

– Je pense que je ne suis pas aimé par les autres.

– Je ne m’accepte pas tel que je suis.

– J’ai peur du jugement d’autrui.

En bref, tu es dans un cercle vicieux.

Donc ces huit phrases sont très importantes et ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’on va apprendre à les reformuler pour justement changer ta perception de toi même, tout simplement.

Phrase N°1 Qui Tue La Confiance En Soi : “Non, mais avec un peu de chance”.

Première phrase “Non, mais avec un peu de chance…

Non. Mais avec un peu de chance, peut être que je vais devenir riche.

Non, mais avec un peu de chance, je vais peut-être gagner au loto.

En bref, je pense que le fait de parler de chance, c’est tout simplement se trouver une excuse.

C’est à dire que :

Ouais, si je ne réussis pas, c’est juste que je n’ai pas eu de chance finalement.

Donc, c’est un bon moyen de procrastiner. C’est un bon moyen d’avoir, on va dire, un alibi.

La chance est ton alibi.

C’est lui qui est responsable ou non de ta réussite, de tel ou tel poste que tu vas réussir à avoir, par exemple.

Ou de la fille ou du mec que tu veux séduire.

“Avec un peu de chance, peut être que je vais lui plaire ?”

“Je suis timide, mais bon, on va parier sur la chance ! Ça va peut être fonctionner.”

Bref, la chance, c’est juste un alibi.

Remplace la phrase par quand ça arrivera

Quand ça arrivera et que j’aurai ce poste, je pourrais faire telle ou telle chose.

Ou alors tu peux dire pour y arriver, je vais devoir faire (étape 1, étape 2, étape 3.)

Le fait de conscientiser, le fait de mettre des étapes face à toi plutôt que de mettre la chance qui risque peut être d’arriver ou non.

C’est à dire “Hé la chance, tu viens ? Stp, il faut que je fasse ça. Ce serait bien !”

Si tu apprends justement à mettre des étapes sur ton chemin, ça va te permettre justement de ne plus rester dépendant de la chance, tout simplement.

C’est une phrase qui est beaucoup prononcée par les gens dans mes coaching.

Ils invoquent la chance pour réussir telle ou telle chose.

Invoque plutôt des étapes, pense consciemment à des étapes que tu dois réaliser pour réussir telle ou telle chose.

Phrase N°2 : Je ne voudrais pas vous déranger, mais…

Je ne voudrais pas vous déranger. Le simple fait d’utiliser le mot “déranger” = tu te colle l’étiquette du mec ou de la meuf dérangeante.

“Ah tiens, il y a monsieur dérangeant qui arrive !”

Parce que tout simplement, le cerveau est comme ça.

Si tu répètes tous les jours : je ne voudrais pas vous déranger.

Forcément, au bout d’un moment, les gens vont t’étiqueter comme quelqu’un de dérangeant.

Remplace cette phrase par :

“Bonjour ! Vous auriez une minute !”

À partir de ce moment là, tu fais comprendre à la personne que tu respectes son temps.

Tu respectes aussi qui tu es en n’évoquant pas le fait que tu es dérangeant.

Et tu lui fais aussi comprendre que tu n’as besoin que d’une minute pour lui dire telle ou telle chose.

Troisième phrase : “Je suis JUSTE étudiant”.

Je suis juste en 3ème année de fac.

Ce petit mot “juste” va minimiser qui tu es.

Tu n’est pas juste étudiant, tu es étudiant, tu as juste à enlever, le mot “juste”, justement.

Retire tous ces petits mots qui vont minimiser ce que tu fais, qui tu es.

“Je suis juste infirmière. Je ne suis pas médecin non plus.” C’est comme ci inconsciemment, tu t’écrasais complètement, on peut avoir la vision de quelqu’un qui se fait aplatir complètement.

C’est à dire que dans ta tête, tu es tout petit et ça, c’est typiquement hyper mauvais pour ta confiance.

Donc enlève “juste”.

Phrase N°4 Qui Tue Ta Confiance : tu ferais quoi à ma place ?

En fait, ça, c’est typique des gens qui ont besoin de validation du monde extérieur.

Qu’est ce que tu ferais à ma place ? Parce que si je suis à ta place, je sais que tu ne vas pas me rejeter.

Tu vas continuer à me valider et du coup, je me sentirais bien.

Remplace cette phrase par : “Je vais tenter cette chose.”

Qu’est ce que tu en penses ? Tu peux très bien demander à la personne ce qu’elle en pense !

Peut être que ça va te permettre d’ajuster un peu ta stratégie.

Par contre, ne considère jamais que tu es la personne ou que la personne est toi.

“Tu ferais quoi à ma place ?” Ça veut tout simplement dire :

“J’ai besoin de savoir ce que tu ferais pour continuer à être validé par les gens, par toi, notamment parce que je te respecte infiniment.

Et si je suis toi, je ne serai pas rejeté par le monde extérieur.

Explique ta stratégie, demande ce que la personne en pense.

Phrase numéro 5 (que j’entends beaucoup dans mes coaching.)

Phrase N°5 : “Oui, mais peut être que si je fais ça, elle va penser ça.”

En gros : peut-être qu’elle va penser cette chose, si je fais cette chose.

“Peut-être qu’elle va penser que je suis timide si, par exemple, je ne lui tient pas la main pendant un rendez vous.”

Peut-être qu’elle va me repousser ?”

Remplace cette phrase par : “Je suis curieux de connaître sa réaction (quand je vais faire telle chose)”

Ça te pousse à l’action.

Et la chose très importante, c’est que tu ne peux pas anticiper la réaction de quelqu’un.

Par contre, tu peux pousser justement à ce qu’il y ait une réaction positive si tu entraînes des comportements que tu n’as jamais eu avec quelqu’un.

Évidemment, ça dépend de tpn comportement, si tu lui mets les doigts dans le trou de nez, forcément que la réaction ne sera pas ouf.

Mais le problème de cette phrase là, c’est que tu vas avoir tendance à cadrer tes pensées de manière négative.

C’est que tu as forcément pensé que quelque chose de néfaste va arriver si tu as tel ou tel comportement.

Court circuite cette peur en agissant sans chercher à avoir une idée négative de ce qui va arriver.

Phrase N°6 : Tu vas penser que je suis nul, mais…”

Remplace cette phrase par :

“Tu penseras ce que tu veux, mais…”

Ou alors : “Peu importe ce que tu penseras.”

C’est un peu le principe de l’étiquetage qu’on a vu au dessus.

“Tu vas penser que” (tu anticipes ce que l’autre va penser de toi).

Et forcément, inconsciemment, la personne va déjà cadrer sa pensée dans cette direction.

“Ah oui, peut être qu’il va être nul quand il va m’expliquer ce truc.”

C’est exactement le même principe de quelqu’un qui va te dire :

“Attends, je suis sûr que tu vas rire.”

Ça peut créer justement aussi l’effet inverse pour ça, c’est à dire : “Non, mais ça ne fait pas rire du tout.” Qu’est ce que je dois faire du coup ? Quel comportement je dois avoir ?”

Encore une fois, tu ne sais pas ce que l’autre va penser de toi.

Et d’ailleurs, on en a rien à foutre…

Phrase N°7 : “Excusez moi, j’ai une question bête.”

Ça, c’est la phrase typique des étudiants ou des gens qui viennent de trouver un nouveau boulot : “J’ai une question bête.”

Et comme dirait ma prof d’espagnol : “il n’y a pas la question bête. Il n’y a que des réponses intelligentes.”

Rien d’autre à dire.

Dis juste : j’ai une question.

Phrase N°8 : “C’est plus facile à dire qu’à faire”

Remplace ça par :

“Je vais le faire et ça deviendra facile.”

C’est clair que les choses sont plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord !

Mais pour que ça devienne facile comme tout processus, il suffit de reproduire, de répéter les mouvements.

Et au bout d’un moment, ça finira par s’intégrer en toi.

Donc j’espère que ces 8 phrases t’ont plues !

N’hésite pas à nous dire par commentaires quelles sont les phrases typiques qui font en sorte que tu manques de confiance en toi.

Ça peut être super drôle d’avoir ton retour directement.

J’espère en tout cas que cette vidéo t’a plue, n’hésite pas à me le dire aussi par commentaire.

Ou tout simplement en mettant un petit like qui me fera comprendre : ok, je referais des vidéos dans le genre.

Ecoute, je souhaite une bonne journée à bientôt et…

 

Partager:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :