2 exercices insolites pour développer votre intuition

2 exercices insolites pour développer votre intuition

Lorsque l’on parle de mentalisme, on fait souvent référence à l’intuition. Si vous suivez la série “The Mentalist”, Patrick Jane a justement cette faculté exceptionnelle

Il ressent les choses, il ressent les émotions, les qualités et les défauts d’autrui.

Être intuitif, c’est être capable de ressentir les choses.

Comme le dirait Henry Bernstein, “L’intuition, c’est l’intelligence qui commet un excès de vitesse.”

Je me suis rendu compte que je devenais de plus en plus quelqu’un d’intuitif. En un coup d’œil, je suis capable de voir dans quel état interne se trouve la personne. En allant plus loin, je suis également capable de reconnaître, en suivant mon instinct, quelle chose peut bien tracasser cette personne : Problème de famille, tension au travail…

J’écoute mon sixième sens, en quelque sorte.

L’intuition n’est pas une capacité surnaturelle, NOUS sommes TOUS capable d’intuition, et ce grâce à un outil formidable : L’empathie.

 

L’empathie, c’est la capacité de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent.

– Savez-vous reconnaître lorsqu’une personne est à l’aise ou mal à l’aise lors d’une conversation ?

– Vous centrez-vous sur vos propres pensées plutôt que sur celle des autres ?

– Savez-vous détecter lorsque quelqu’un veut dire quelque chose ?

Le mentaliste est sensible à toutes ces choses. Il est intuitif car il est empathique !

Entre autre…

Car l’intuition, c’est aussi et surtout l’ouverture des sens, l’intuitif est éveillé, curieux, à l’écoute.

L’empathie vous le verrez, peut parfaitement vous permettre de développer votre capacité intuitive.

Comment développer son intuition ?

– Par l’observation ! Nous parlons alors de calibration. L’observation minutieuse, attentive de l’individu. Le non-verbal (gestes, posture) + para-verbal (intonation, volume de la voix…) + verbal (mots employés…)

– Par l’écoute active ! Écouter attentivement son interlocuteur, comprendre son monde, ses aspirations, ses craintes…

– Par ouverture d’esprit ! L’empathique écoute et comprend. Comprendre ne veut pas dire que l’on est forcément d’accord. CEPENDANT, l’empathique doit laisser de côté SON propre jugement afin qu’il n’empiète pas sur l’analyse de l’interlocuteur. Écouter, observer et comprendre, sans juger !

2 exercices !

L’intuition est immédiate, elle est lumineuse, instantanée. Les exercices que je vous propose vous permettront d’améliorer votre intuition sociale.

Grâce à l’intuition sociale, vous saurez reconnaître instantanément, sans réfléchir, si une personne est timide, autoritaire, fatiguée, pessimiste… Et j’en passe ! L’intuition est surpuissante.

Exercice N°1 : Le cold reading !

Intuition et cold reading devraient rimer ensemble. Pour les nouveaux, non habitués à mentaseduction.com, le cold reading est une technique utilisée par les médiums (entre autre) elle permet, par observation minutieuse (calibration donc) d’un individu (Cheveux, visage, vêtements, attitudes, bijoux etc…) de dresser son profil psychologique.

– Postez-vous à un endroit où vous pourrez observer les gens. Observez… Repérez une personne :

  • Est-ce que cette personne vous semble dynamique ? Nonchalante ?
  • Est-ce qu’elle semble heureuse ? Malheureuse ? Pressée ?
  • Est-ce qu’elle vous semble autoritaire ? Timide ? Sensible ? Drôle ?
  • Est-ce qu’elle semble avoir une bonne hygiène de vie ?
  • Est-ce qu’elle vous semble solitaire ? Tournée vers la famille ? Tournée vers le travail ?
  •  Est-ce qu’elle vous semble en couple ? Célibataire ?
  • Quels sont ses revenus ? Modérés ? Élevés ? Faibles ?Quel travail fait-elle ?

Etc etc… L’objectif est de créer des “cases” dans votre esprit. Cela énervera peut être certaines personnes, mais les gens et la société respecte des codes. Nous nous rapprochons de groupes qui nous ressemble. Voilà pourquoi un étudiant fan de BMX s’habillera selon certains codes. Voilà pourquoi un patron marchera d’un pas assuré, et démontrera une plus forte autorité qu’un employé de magasin lambda. Je caricature, certes.

Mais en développant votre Cold Reading, vous saurez à qui vous avez affaire.

Exercice N°2 : La dissociation !

C’est un exercice que j’effectue sans cesses. Et sans le vouloir.

Lorsque je parle avec quelqu’un, j’essaye de savoir à quoi il pense. Ils peuvent alors être surpris lorsque je leur dis clairement ce à quoi… Ils pensent !

La dissociation a un double avantage : Améliorer son empathie ET améliorer la qualité du rapport.

– Dissociez-vous, et faites comme-ci que vous étiez votre interlocuteur :

  • Dans quel état psychologique est-il/elle ? Positif ? Négatif ?
  • Est-il/elle pensif ? Activement “présent(e)” ?
  • Est-il/elle gêné(e) par la conversation ? Est-il/elle à l’aise ?
  • Souhaite-il/elle dire quelque chose ? Est-il/elle observateur ou leader ?
  • Que pense-t-il/elle de la conversation dans la globalité ? Quel rapport entretient-il/elle avec les gens ?

Etc etc… Cela demande de l’entraînement, mais vous réussirez à anticiper les pensées d’autrui grâce à cet exercice empathique.

Mon dernier conseil : Allez toujours plus loin !

L’intuition se travaille. Votre cerveau sera alors de plus en plus réactif, vous comprendrez les situations bien plus rapidement, et tout deviendra intuitif.

Voici un test à effectuer, sur l’empathie !

C’était “2 exercices insolites pour développer votre intuition”.

A bientôt.

 

Philippe Peytroux

Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste

Cet article a 6 commentaires

  1. Merci pour le lien sur le teste de L’empathie, mais ne pensez-vous pas qu’il faudrait mettre ce dernier dans l’article plutôt qu’en commentaire ?

    1. Philippe Peytroux

      En effet Sepal, ça sera fait 🙂 Merci beaucoup pour le conseil !

  2. En effet je confirme on apprend en faisant et ça marche !
    Très bon article Skydream.
    @+

  3. salut, je comprends pas le résultat du test peux-tu me l’expliquer stp?
    J’ai eu 35/40 en fort=faible et 58/80 en fort= 2*faible.

    je t’en remercie par avance, et très bon article comme d’habitude !

    1. Philippe Peytroux

      Salut Etienne !

      Est-ce que tu as vu qu’il y a un lien en haut à gauche de la page du test ? “Index Asperger”.

      Tu auras des explications 🙂

      Mais c’est vrai que c’est un peu compliqué !

Laisser un commentaire

Fermer le menu