Les Ancrages  : probablement la plus puissante arme de la PNL

Les Ancrages : probablement la plus puissante arme de la PNL

Savannah-Door-Wallpaper

Certains Dark Mentalistes souffrent d’une importante psychopathie dominatrice. Ce trouble est causé par le désir ardent de vouloir tout contrôler par peur des imprévus, et surtout contrôler toutes les personnes qui les entourent. Aussi effroyable que cela puisse paraître … ils y arrivent.

Après un article sur la speed-séduction et la covert hypnosis, nous allons aborder un autre pilier obscur de la grande famille Black Ops : la PNL, au travers d’une technique aussi bien réparatrice que destructrice : l’ancrage.

Un peu de théorie …

Un ancrage est un réflexe conditionné, dû à la création d’une association d’un état émotionnel et d’un stimulus unique.

Ce phénomène a été démontré par Ivan Pavlov et son fameux chien :

Lorsque Pavlov présentait de la nourriture à son chien, celui-ci salivait. Ce phénomène est un réflexe inconscient chez les mammifères : Une réponse inconditionnelle (salivation) a été entrainée par un stimulus inconditionnel (présence de nourriture).

Il eût ensuite l’idée d’associer un son de cloche (stimulus neutre) au stimulus inconditionnel, la nourriture.

Au bout de plusieurs jours, le chien fut conditionné : le stimulus neutre fut associé au stimulus inconditionnel, et le simple son de cloche réussit à faire saliver le chien.

Cette technique est redoutablement puissante, d’une part par ses multiples utilisations, mais aussi par la présence d’une infinité d’ancres différentes. Cette mixité permet à son utilisateur de pouvoir  s’adapter parfaitement aux sens de son interlocuteur, grâce à des ancres qui peuvent-être :

  • Kinesthésiques : associées à un geste (main sur l’épaule, kino …)
  • Visuelles : associées à une image (interne/externe, un symbole …).
  • Auditives : associées à un son (musique, bruit, mot, voix intérieure).
  • Portatives : (très utilisée en séduction), ces ancres sont associées à un objet que l’on porte (montre, pendentif, porte-bonheur etc.)
  • Spatiales : associées à des lieux externe/interne.

 

C’est par son exceptionnalité qu’elle est utilisée avec succès en thérapie (pour soigner toutes sortes de problèmes comme les phobies), en sport (pour conditionner les sportifs à un état de confiance et de bien-être), dans l’armée (et notamment pour les pilotes d’avion où en situation de combat  il n’y a pas de place pour le stress) …

Pour les mentalistes, c’est une technique à savoir maitriser parfaitement.

Ancrage & Pattern

Beaucoup pensent à tort que les ancrages et les patterns sont deux techniques identiques. C’est faux. Les Patterns et les Ancrages sont deux techniques bien distinctes. Même si la différence est très subtile, elle y est. Un pattern, c’est le fait de créer une émotion à partir d’un discours (storytelling + métaphore par exemple), alors qu’un ancrage est le fait de créer une émotion à partir d’un stimulus neutre (qui peut-être un geste sans parole).

On peut dire que tous les patterns sont des ancrages, mais tous les ancrages ne sont PAS des patterns.

 

Son utilité en Dark Mentalisme

Si les psychiatres sont capables de conditionner leurs patients, les Dark Mentalistes peuvent faire de même avec leurs sujets.

En programmant les émotions d’autrui, on peut jouer avec. On peut les invoquer à la demande. Une suggestion d’un niveau trop élevé pour que votre interlocuteur l’accepte ? Vous pouvez la faire accepter facilement en stimulant une émotion de bien-être, de joie et/ou de générosité. Vous pouvez séduire une personne grâce à une émotion de passion, attiser le désir dans votre couple grâce à la jalousie, en finir grâce à la colère de votre partenaire … etc. Il y a autant de possibilités que d’envies.

 

Mode d’emploi pour une parfaite programmation d’individu :

Cette technique se déroule en quatre principales étapes :

 Première étape : Choisir l’émotion à ancrer (la réponse inconditionnelle).

 Deuxième étape : Choisir l’ancrage le plus adéquat (le stimulus neutre). Attention : l’ancrage doit être un stimulus unique.

 Troisième étape : A partir de ce point, vous avez le choix entre deux méthodes. Vous devez :

  1. Trouver le stimulus inconditionnel, puis invoquer l’émotion grâce à ce stimulus
  2.  Associer l’ancrage au stimulus inconditionnel

Ou :

  1. Attendre que le sujet soit dans l’état émotionnel désiré
  2. Associer l’ancrage directement à l’émotion

Quatrième étape : répéter, répéter, et répéter. Le temps de mise en place de l’ancrage varie en fonction des personnes, de l’émotion, du stimulus … Soyez patient !

 

Cas concret : Ancrages + Patterns =  Contrôle absolu d’un individu λ

Voici un cas pratique assez long. C’est un ancrage allié à un pattern qui est couramment utilisé en séduction et en Dark Mentalisme : l’ancrage de la porte (plus connu sous le nom de pattern de la porte). Il vous permettra d’appliquer tout ce que vous avez appris en Black Ops, voyons si vous êtes de bon élèves 😉 :

Cet ancrage est à appliquer juste après avoir couché avec votre partenaire. Pourquoi ? Parce que les hommes et les femmes sont plus réceptifs après une partie de sexe intense.

Le but de l’ancrage de la porte est d’associer un sentiment négatif (réponse conditionnée) à une porte (stimulus neutre), par le biais des métaphores. Voici l’ancrage :

Après avoir fait l’amour à votre partenaire, et pendant qu’il ou elle se remémore l’orgasme qu’il vient d’avoir en se rendant compte que vous êtes une bête de sexe, commencez par désigner la porte de la chambre, en lui demandant tout bêtement ce que c’est. Il vous répondra que c’est une porte.

A partir de ce moment, votre partenaire est calibré sur la porte, et parce que vous avez piqué sa curiosité, il vous écoutera avec une oreille attentive.

C’est la que vous commencez à placer votre ancrage tout en fixant la porte :

« Tu sais mon ange, je ne suis pas pessimiste, mais on ne peux pas savoir ce qu’il se passera demain. Ce qu’il se passera quand je passerai cette porte pour sortir. Imagine que la porte se ferme en claquant, et qu’elle se verrouille définitivement, sans que tu ne puisses rien y faire. Imagine  que tu ne puisses plus me voir, plus m’embrasser, plus jamais m’embrasser. »

Laissez une pose, puis appliquez un bon Eyes-Contact. Votre partenaire, déstabilisé et stressé vous demandera probablement d’arrêter votre histoire avec cette porte. Acquiescez, continuez à faire ce que vous étiez en train de faire (jouer, vous câliner, vous embrasser …).

Puis remettez en une couche :

« Tu sais, un accident ça peut arriver à n’importe quel moment. Je peux avoir un accident de voiture à tout moment et je peux en mourir. »

Fixez la porte, puis enchainez :

« Tu ressens la sensation que tu aurais en ouvrant cette porte. Tu ouvres cette porte, tu me cherches et tu ressens  ce vide, cette sensation de perte.  Tu ne peux plus jamais revivre tous nos bons moments passés ensembles, et même si tu réussissais à ouvrir cette porte, tu ne pourrais jamais me trouver ».

Laissez encore une pose, si votre partenaire ne vous a pas déjà coupé. Ce n’est plus du stress, mais de la peur qui va s’installer chez lui. Arrêtez-vous, amusez-vous un peu plus avec elle, faites la rire …

Puis appliquez la couche finale :

« C’est horrible, ces catastrophes … elles font peur et sont juste horribles ».

Votre partenaire aura replongé dans un climat de stress. Après, vous pouvez sortir de la chambre en claquant la porte, en prétextant aller au toilette. Votre partenaire sera seul face à la porte dans un profond état d’angoisse. Rentrez ensuite dans la chambre, en vous excusant d’avoir encore parlé de cette maudite porte.

 Maintenant que vous avez ancré un sentiment de perte et de peur avec la porte, vous pouvez le faire réapparaître quand vous le voulez.

Par exemple, si vous vous disputez avec votre bien aimée et que vous avez peur de la perdre, vous pouvez sortir en claquant la porte. Sa colère se changera en peur, et vos câlins lui feront le plus grand bien.

C’est la fin de cet article, je vous rappelle que l’exercice donné ci-dessus n’est qu’un exemple théorique, qui a pour but d’améliorer la compréhension de l’article. Libre à vous ensuite de changer ce cas théorique en cas pratique si vous le désirez.

C’était “Les Ancrages – La puissante arme de la programmation personnelle (PNL)”

Passez de joyeuses fêtes, et soyez sages ! 😉

Philippe Peytroux

Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste

Cet article a 28 commentaires

  1. Bonjour Antony
    Merci pour cet article vraiment très Intéressant ! j’ai hâte d’en lire de nouveaux 😉

    1. Merci pour ton commentaire Simon, il me fait plaisir ! 🙂

  2. Cool !!
    Je suis content de voir debarquer un des p.i et j’espere que d’autres viendront 😉
    Je vois qu’on avance à grand pas ce qui est loin de me deplaire 🙂
    Merci beaucoup Antho !

    1. Merci Doud !
      Et le voyage est loin d’être terminé 😉

  3. Meri pour cet article très intéressant, seulement est-ce que je pourrais avoir accès à d’autres exemples ? Voir à quel degré on peut étendre les ancrages. J’ai là un aperçu de l’ancrage de la peur mais j’aimerais me faire une idée d’ancrage d’autres sentiments. est-ce possible si vous le voulez bien ?

    1. Merci Miore !
      Bien sur, des exemples il y en a beaucoup !

      Veux-tu des exemples quelconques pour illustrer l’étendu des ancrages, ou veux-tu un exemple précis, avec une émotion choisie, pour que tu puisses l’appliquer ? 🙂

      1. Peut importe, je ne demande qu’à apprendre ^^

        1. D’accord 🙂

          Le meilleur moyen d’apprendre, c’est par la pratique.

          Je te conseille d’experimenter divers ancrages de degrès différents.

          Comme je l’ai dis, il y en a une infinité. Tu peux ancrer un désir sexuel, tout comme tu peux ancrer l’image de la buche de noel de la veille. Cette multitude de possibilités te facilitera grandement l’apprentissage 🙂

          Si tu n’as pas d’inspiration ou si tu préfères je t’enverrai par mail des ancrages prédéfinis 😉

          Pour ce qui est de ton apprentissage mentalistique en général, je te conseille d’aller faire un tour sur le forum des mentalistes (le fameux “labo”). Il regorge de technique et d’exercice pratique 🙂

          En esperant t’avoir aidé 😉

  4. Toujours de très beaux articles, j’aime beaucoup leur structure à chaque fois.
    passe de bonnes fêtes Antony !

    1. Merci beaucoup Stéphane 🙂
      Passe de bonnes fêtes aussi !

  5. Merci pour ce bon article Dark Mentaliste! Un de plus. Passe de bonnes fêtes

    1. Merci Bryk 🙂
      Toi aussi passe de bonnes fêtes !

  6. Un article génial, bravo !
    Toujours aussi interessants ! 😉

    1. Merci beaucoup Thib, ton commentaire fait plaisir 🙂
      Heureux que mes articles te plaisent !

  7. Bonjour à tous, et merci Anthony pour cet article passionnant ! juste une question, pourrais-tu nous donner un exemple sur les ancres portatives si possible. ce sont les seuls que je n arrive pas à Réellement identifier. merci à toi !

  8. Bonjour, serait t il possible d approfondir ce que Représentent les ancres portatives, et si possible muni d un exemple d application ?
    (au passage, très bon article ! )

    1. Merci pour vos commentaires Schoultz et Jean 🙂

      Pour répondre à votre question, voici un exemple d’ancre portative :

      Voici la situation initiale : Vous avez abordé une jeune inconnue, vous avez sorti vos techniques de séduction, vous avez créé du désir, le feeling passe bien et vous l’emmenez boire un verre dans le café juste à côté.
      Cette personne est très charmante, et votre objectif est de ne pas perdre cette émotion de désir durement obtenue, mais au contraire l’invoquer grâce à un simple objet. Cet objet, ça peut être n’importe quoi. Prenons pour exemple une carte de visite.

      La discussion suit son cours, et voilà le moment où vous devez laisser la belle. Vous vous levez, vous sortez votre carte puis vous lui donnez avec votre plus beau sourire de séducteur en lui disant :

      « Si jamais tu as envie de boire un verre, ou que tu désires que je te fasse visiter la ville, tu n’as qu’à m’appeler. Ne la perds pas. Maintenant je te laisse, j’ai des amis qui m’attendent ».

      A chaque fois que votre belle verra votre carte, elle se remémorera votre rendez-vous où vous avez su la charmer, et vous hanterez sa tête pendant un bon moment.

      Autre exemple que j’aime beaucoup utiliser : l’ancrage du bracelet.
      Même situation, sauf qu’au lieu d’une carte, je donne un de mes bracelets personnels, en lui disant « Tu me le rendras la prochaine fois où tu auras envie que l’on se revoit ».

      L’objet à plus de symbolique qu’une simple carte, et est plus souvent visible par la personne.

      Si on décortique, nous avons donc l’émotion à ancrer : le désir, associé à un objet : une carte de visite/un bracelet. C’est ça, une ancre portative.
      J’espère vous avoir éclairé sur le sujet 🙂

      1. Oui, c est parfait ! merci 🙂

        1. Avec plaisir 🙂

          Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les poser par mail à l’adresse darkmentaliste@gmail.com

          A bientôt !

  9. Bonjour, je suis un fidèle lecteur de votre site mentaséduction.
    J’ai besoin que tu m’envoie plus d’exemple concrets sur des ancrages prédéfinis. Par exemple, comment plonger une inconnue ou target dans un état de connexion sexuelle profonde par l’ancrage?

    J’ai deja utilisé une méthode de conditionnement sexuel qui a marché plus d’une fois: roulement de pelles et faire l’amour. Mais je me suis rendu compte que ça me plaçait dans un cas de very Sad Seduction

    1. Philippe Peytroux

      N’hésite-pas à m’envoyer des mails une fois que tu seras inscrit au Cercle !

      A très bientôt,

      SkyDream

  10. Suite du commentaire

    J’ apprécie la technique de l’October Man. Tu sembles être bien calé et généreux. Pourraiis-tu m’apprendre cette technique?

    Quoique j’obtienne comme résultats appréciables, je serais tout reconnaissant.

    Cordialement,
    Ice View

    1. Philippe Peytroux

      Salut Ice View,

      Fais-tu partie du Cercle ? J’ai envoyé plusieurs mails concernant “The October Man Sequence”, je t’invite donc à nous rejoindre 🙂

      A bientôt !

      SkyDream

      1. si, je suis inscris au cercle mais je ne vois pas précisement cet artcle de l’october man. Pourrais-tu me l’envoyer independamment? a cette adresse: kiragast@hotmail.fr
        A très bientôt

  11. Bonjour,

    Premièrement bravo pour tout ce que tu donne et partage. Jaimerais savoir si tu as des exemple d’ancrage pour créer un sentiment dinferiorite chez lindividu

    1. Bonjour nox, et merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je ne connais pas les raisons pour lesquelles tu souhaites créer un sentiment d’infériorité. Il y en a beaucoup, et chacune avec des solutions différentes. Dans tout les cas l’ancrage pour ce problème n’est pas la meilleure solution.

      Si tu souhaites qu’une personne se sente inférieure en ta présence, dominée, la solution la plus simple serait que tu deviennes l’individu supérieur, dominant. Le travail ne s’applique donc plus sur l’individu en question, mais sur toi.
      Pour devenir le dominant dans de tes rapports, je t’invite à lire l’article “6 techniques méconnues pour devenir un Mâle Alpha, un vrai !”, en n’hésitant pas à abuser du toucher lors de tes conversations 😉

      En espérant avoir répondu à ta question, dans le cas contraire, tu peux toujours m’écrire à l’adresse darkmentaliste@gmail.com pour m’expliquer plus en détails le fond de ton problème 🙂

  12. Bonjours et merci pour ce superbe article Mais j’aurais besoin de plus d’exemple d’ancrage prédéfini pour créer un sentiment de confiance et de manque

  13. ceci est ni plus ni moins qu’une stratégie diabolique .
    Que Dieu punisse les démons

Laisser un commentaire

Fermer le menu