Comment s’en sortir lorsqu’on se sent mal à l’aise ?

Par Philippe

Ok… je vois que pour mon retour… il y a du lourd hein ?
Salut les copains, je suis sûr que je vous avais manqué, pas vrai ? Bon d’accord…

En même temps, si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je publie tous les jours des nouveaux conseils sur la psychologie, développement personnel, confiance en soi, etc…

Mal à l'aise

Et aujourd’hui, je te retrouve pour une vidéo sur la gêne.

Et on va voir ensemble 3 types de gêne que tu peux rencontrer au quotidien ou que toi-même tu emploies sans le vouloir.

  • Comment éviter ces moments de solitude ?
  • Comment éviter ces moments de bizarrerie où les gens te regardent un petit peu en mode gêné quoi…

Ce qu’on va faire, c’est qu’on va un peu décrypter des moments de gênes dans des vidéos… et d’autres moments où la personne réussit à échapper à cette gêne là.

Déjà définissons ce qu’est la gêne (être mal à l’aise)

Et déjà, il faut bien comprendre que la gêne, l’embarras font partie de l’évolution.

A l’époque des chasseurs cueilleurs, s’en tenir aux normes sociales, comme le fait de dire merci lorsque quelqu’un vous donne quelque chose, ou attendre votre tour pour manger, était un bon moyen de garder le groupe uni.

De nos jours, nous sommes toujours sensibles aux coutumes sociales, comme le fait de dire :

“Merci, ça va bien, et vous ?” quand quelqu’un te demande :
“Comment ça va aujourd’hui ? Vous allez bien ?”
C’est une forme de respect et de dévier ce genre norme sociale, ça paraît gênant et ce n’est pas du tout bien perçu par la société.

Malheureusement, pour certaines personnes, ces normes sociales ne sont pas respectées.
Elles n’ont pas appris ces codes sociaux, et du coup, elles paraissent bizarres.
Donc, évoquons ces 3 types de gênes et comment les contourner au quotidien.

Mal à l'aise

Façon N°1 de mettre mal à l’aise : La gêne liée à l’exubérance des émotions

Lorsqu’une personne est dans l’exagération, elle est gênante. (et elle rend mal à l’aise).

Si quelqu’un se met à hurler parce qu’il vient de gagner à l’Eurovision, forcément, on va se dire, ok. Là, c’est cohérent…
Il n’y a pas de problème, tu peux hurler.
Mais si un mec se met à pleurer parce qu’il a réussit à trouver une nouvelle carte Pokemon qu’il n’avait pas…
Là, c’est bizarre.

(Extrait David Lafarge)
On peut se dire que… ouais… c’est peut être un peu exagéré, quand même, non ?

Bref, tu es gênant quand le sujet dont il est question ne mérite pas une telle exubérance.

Pour certaines personnes, David Lafarge, il est normal, parce qu’il a trouvé une carte rare…
Mais pour le commun des mortels, ça paraît bizarre.

En bref, tu es gênant quand on ne comprend pas pourquoi ce contexte entraîne une telle émotion.

Par contre, si ton émotion colle au contexte, là, du coup, tu peux avoir une amplitude sur l’émotion qui est assez puissante.

Je m’explique…

On peut prendre l’exemple de Will Smith.

Ne pas être mal à l'aise comme Will Smith

(Extrait Will Smith chez Cauet qui ne rend pas mal à l’aise)

On comprend, en fait, le contexte, et à partir de là, il a une amplitude dans l’émotion qui est énorme.

Il peut exagérer un max parce qu’on comprend qu’il est en mode bras de fer et qu’il douille face à Cauet, tu vois ?

En d’autres termes, David Lafarge est gênant parce que son émotion ne colle pas au contexte.

Et il y a d’autres exemple comme lui, tu vois ?

(Extrait vidéo Vivian mal à l’aise)

Si quelqu’un me dit encore que je ressemble à ce mec physiquement, je pète un plomb…

En bref, ce mec, Vivian, à qui je ressemble physiquement, cite du Fatal Bazooka pour clasher la meuf (c’est ridicule).

Il se moque d’elle comme un gamin alors que la meuf est juste super énervée.

Mon Dieu, je ne peux pas le voir ce mec…

Donc, mon conseil si tu es quelqu’un de gênant parce que tu es dans l’exubérance…

Prête attention au contexte de la discussion…

En gros, tu es gênant quand  l’émotion que tu ressens n’est pas ressenti par les gens autour de toi.

Quand ils ne comprennent pas le contexte.

Si je fais : (chant du roi lion)

Là, tu te dis, il est complètement débile ce gars !

Mais si on change le contexte… (chant du roi lion avec le chat)

Là, on a le contexte.
Mal à l'aise jujufitcats

Façon N°2 de mettre mal à l’aise : La gêne liée à l’intention

On ne comprend pas l’objectif de la communication. Et là… (Vidéo tiktok JujuFitcats mal à l’aise)

Et là, ça fait bim bam boum ! Aïe, aïe, aïe…
Alors attention… je n’ai RIEN contre Jujufitcats ! Bien au contraire…

Mais je pense que c’est gênant pour certaines personnes, parce qu’on ne comprend pas l’intention derrière ces Tiktok.
Tiktok, c’est l’application qu’elle utilise pour faire ses vidéos.

On peut prendre un exemple avec un autre Tiktok. (Vidéo tiktok papa noël)
Encore une fois, on ne comprend pas où elle veut en venir.

On ne comprend pas le but.

Tiens, pour t’expliquer, on peut prendre l’exemple des caméras cachées.

Par exemple François Damiens, François l’embrouille…
Ce qui est drôle avec ses caméras cachées, c’est que nous, nous comprenons l’intention derrière ces caméras cachées.

En gros, nous, on est en tant que spectateur, la personne qui est avec lui doit se dire :

“Putain, ce mec, il est vraiment trop bizarre, il est vraiment chelou…”

Mais nous, en tant que spectateur, on a ce recul, on comprend l’intention qu’il y a derrière, que c’est un personnage…

Et du coup, c’est ça qui est drôle ! Il y a un décalage.

Du coup, avec l’exemple des caméras cachées, on comprend parfaitement le concept d’intention.

Nous, on est dans la confidence, on comprend ce qu’il y a derrière…

Mais la personne qui est piégée ne comprend pas du tout.

Donc, elle voit François Damiens comme un mec bizarre.

Mal à l'aise François l'embrouille
(Vidéo mal à l’aise – François Damiens)

Donc, pour ce cas précis, concrètement, ce que je te conseille…

C’est de ne pas hésiter à faire comprendre aux gens qui tu es.
En fait, il faut qu’ils comprennent exactement comment tu fonctionnes.
Quel est ton type d’humour…

Et quel “personnage” tu es dans la vie au quotidien, quoi.

Certaines personnes vont te trouver bizarre, d’autres personnes vont te trouver vachement cool…

Après, libre à toi de savoir si tu veux vraiment rentrer dans la norme ou assumer ta bizarrerie et faire des choses qui te correspondent.

François Damiens, il a son personnage, dans la vie de tous les jours, il n’est pas forcément comme ça…

Après, à toi de décider si tu veux rester un petit peu bizarre…

Mais pour le coup, il faut que tu assumes à 100% qui tu es et d’être comme ça tout le temps.

Forcément, pour certaines personnes, tu vas sembler bizarre, tu vas rester bizarre et pour d’autres, tu vas sembler cool et sympa.

Donc, c’est pour ça que j’aimerais qu’on comprenne la notion de bizarre et de gênant.

Pour moi, une personne bizarre, ce n’est pas une personne qui est forcément gênante.

Pour certains, Karl Lagerfeld pouvait paraître vachement chelou parce qu’il s’habillait d’une certaine manière, il avait les lunettes…

Il parlait très vite comme ça (accent)…

Pour d’autres, c’était un génie.

Donc, je le considère comme bizarre, parce qu’il ne rentre pas dans les normes, mais il n’est pas forcément gênant pour autant.

Assume qui tu es, et crée-toi un personnage fort. Et c’est directement lié à la gêne N°3.

Formation charisme pour prendre confiance en soi
Tu peux également passer à la vitesse supérieure en cliquant ici…

Façon N°3 de mettre mal à l’aise – La gêne liée à l’incongruence

Une personne incongruente a un langage non-verbal, paraverbal et verbal qui n’est pas du tout raccord.
Un peu comme lui…

(Vidéo jeune mal à l’aise)

Parce que justement ils nous font percevoir cette timidité.

Tu vois, ils sont mal à l’aise dans leurs vêtements, tu sens qu’il y a une sorte d’incongruence…

Et ce qui se passe, c’est dans notre cerveau, c’est que nos neurones miroirs se mettent dans la peau de la personne en face de nous.

Les neurones miroirs sont responsables de notre empathie.

Et du coup, quand on voit une personne qui n’est pas du tout à l’aise dans son environnement, on se met à sa place et on se dit :

“Bordel, il me gêne parce que j’ai l’impression d’être lui !”

Et là, on peut prendre exemple concret… il y a quelques mois, je suis allé à la salle de sport et je me suis mangé la porte vitrée. Et là, deux réactions s’offraient à moi.

  1. Soit je partais gêné en mode : “Haha… non… tout va bien, ne vous inquiétez pas…” tu pars tout rouge et tu te casses.
  2. Ou alors assumer complètement ce qui s’était passé (et c’est ce que j’ai fait), je me suis retourné, j’ai rigolé, et j’ai dis : “Je crois qu’il y avait une porte vitrée là, les gars…”

Et du coup, les gens m’ont regardé et ont rigolé.

Si tu assumes d’un point de vue verbal, non verbal, paraverbal, dans ta communication, et dans ton attitude mentale.
Du coup, tu dégages une communication complètement différente.

Pour ce type de gêne, on peut prendre l’exemple de Arron Crascall, qui chante dans la rue, regarde…

(Vidéo Arron Crascall… qui n’est pas mal à l’aise)

Ce qui est drôle, c’est qu’il assume complètement ce rôle là, tu vois ?
Il assume complètement une situation qui devrait être gênante dans la plupart des cas.
Lui, il est à 200% dans le rôle, il chante et il s’en fout complètement que les gens le regarde.
Du moins, c’est l’impression qu’il donne !

Il donne l’impression d’en avoir rien à branler.

Donc, pour conclure par rapport à ce type de gêne,  je dirais qu’il faut que tu sois vraiment à l’aise dans ta communication.
Il faut absolument que tu assumes la situation.

Et du coup, tu recadres un petit peu le contexte et ton environnement ne pourra pas se dire :

“Putain ça fout la honte !” puisque toi-même, tu n’es pas dans ce sentiment de honte.

Peut être que eux, justement, ils vont se mettre à ta place et se dire :

“Putain ! Moi, à sa place, j’aurais eu honte !”

Mais pas toi…

Toi, tu n’as pas eu honte, tu as assumé la situation.

Et du coup, il n’y a plus de gêne.

Si ça t’intéresse justement de savoir comment communiquer de la bonne manière et justement, être à l’aise en toute situation, je t’invite à rejoindre ma formation charisme hypnotique que j’ai sorti il y a quelques mois et qui t’apprendra à mieux laisser transparaître le message dans ta communication d’un point de vue paraverbal, non verbal et verbal.

Et aussi au niveau du mindset, donc l’état d’esprit.
En tout cas, merci d’avoir suivi cette vidéo, on se retrouve très bientôt, promis, je reviens sur YouTube !

A très bientôt et… hé salut !

C’était “Comment s’en sortir lorsqu’on se sent mal à l’aise ?”

Formation développer son charisme

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 5 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :