La manipulation par téléphone

Cela fait pas mal de temps que j’envisage de partager cet article… Et je pense qu’il est temps. Je suis de nouveau le cobaye dans cette expérience ! Je suis CERTAIN que vous vous reconnaitrez là-dedans !

La manipulation par téléphone, nous l’avons tous subi au moins une fois. Les appels des télévendeurs (vendeurs par téléphone) vantant les mérites de tel ou tel produit, vous savez

J’ai eu droit au petit manège d’une télévendeuse, et c’était assez drôle ! Bien sûr, vous avez sans doutes ce réflexe maintenant,  qui est de… Raccrocher : “Non merci !” La menace se sentant à des kilomètres !

Cette fois-ci j’ai décidé de donner une chance à cette télévendeuse. Vous allez voir que son approche est très originale, je me suis dis pourquoi pas ?

P.S : Je m’appelle Philippe, enchanté. Je vous met en couleur les techniques de manipulations utilisées.

Jugez plutôt :

Elle : Bonjour, Gérard …. ?

Moi : Ah non ! Pas du tout, vous vous trompez madame.

Elle : Attendez, vous n’êtes pas Gérard …. ?

Moi : Non, absolument pas. (rires)

Elle : (Rires) Alors, est-ce que vous avez joué à un tirage au sort il y a quelques mois ?

Moi : Mhh…. Pas du tout ! Ou je ne m’en souviens pas.

Elle : Très bien ! Alors écoutez, vous avez de la chance, et c’est dommage pour Gérard mais vous avez été tiré au sort pour remporter un voyage (…), je peux vous demander votre prénom ?

Moi : Ah, super… Je m’appelle Philippe.

Elle : Enchanté Philippe, vous allez peut être remporter un voyage, vous êtes sélectionné pour passer au deuxième tour de notre concours, je me présente je suis “madame machin”, (elle me noie dans un flot d’informations, m’expliquant, en gros, qu’elle travaille pour une sorte d’assurance…) est-ce que vous pouvez m’en dire plus sur votre situation ?

Moi : (Je lui explique que je suis dans la vente, que je compte passer une formation)

Elle : Super, Philippe, donc vous êtes étudiant, vous savez, nous proposons des emprunts, sans aucune garanties, on peut vous prêter 700-800-1000  € si vous le souhaitez, si vous voulez faire des achats en tout genre (…)

Moi : (Je la coupe) Oui, c’est bien sympa tout ça, mais quel rapport avec le concours finalement ? (Rires) On est parti loin je trouve !

Elle : (Rires) Oui ! C’est vrai ! C’est simple, Philippe, si vous souscrivez gratuitement à notre offre, vous pourrez participer au concours (…)

Moi : D’accord, je comprends mieux… Il suffit de souscrire pour participer au concours. (Je reformule)

Elle : Oui ! Et c’est gratuit, on vous envoie des papiers pour que vous puissiez prendre connaissance de notre assurance et vous pouvez réfléchir, à tête reposée, car je comprends qu’il y a beaucoup d’informations... Et souscrire ou non à notre offre.

Elle : En tout les cas, je dois vous dire que vous avez une très belle voix au téléphone Philippe.

Moi : Ah merci…

Elle : Je peux vous envoyer par mail toutes les informations, et par courrier, il me faut donc votre adresse et votre mail… Ne vous en faites-pas, vous n’aurez pas de pubs, votre adresse n’est pas gardé longtemps dans notre base de données.

Moi : (Je donne les infos)

Elle : Merci Philippe. Super, il me faudrait des informations concernant votre banque, si vous avez un RIB etc…

Moi : Oui, j’ai un RIB.

Elle : Très bien, je patiente…

Moi : Vous voulez quoi, exactement ?

Elle : Il me faudrait des informations concernant votre banque Monsieur.

Moi: Ça y est, je l’ai (alors que pas du tout)

Elle : Très bien, votre numéro de compte s’il vous plaît ?

 Moi :

Je raccroche.

Les techniques de manipulations utilisées

  •   “Gérard (…) vous n’êtes pas Gérard ?”

Intéressante mise en scène, n’est-ce pas ? Il s’agit ni plus ni moins que d’un personnage fictif ! Pourquoi utiliser cette stratégie ? C’est une manière d’attiser la curiosité du prospect. Attendez, vous n’êtes pas Gérard ? Mais Qui est Gérard ? Pourquoi ce Gérard est-il important ?!

On met le doigt dans l’engrenage, on appelle cela la technique du pied dans la porte…  Cela amorce la manipulation, on veut en savoir d’avantage, la technique du pied dans la porte est très connu des vendeurs. Il s’agit d’un subterfuge, une combine servant à impliquer (un peu) le client potentiel, peu à peu, le vendeur tisse sa toile, calmement… Pour vendre son produit, en récoltant le maximum d’information afin de cibler les attentes du client.

La personne utilise également les rires lorsque je ris. Il s’agit ni plus ni moins que de synchronisation ! Rire lorsque quelqu’un rit, c’est lui donner la sensation que vous êtes sur la “même longueur d’onde”.

 

  • “Je peux vous demander votre prénom ?”

La technique du prénom est relativement efficace. Elle permet de réduire inconsciemment la distance entre deux individus (tout comme le rire). Les personnes que nous connaissons nous appelle par notre prénom, on fait confiance à ces personnes.

 

  •   “Est-ce que vous avez joué à un tirage au sort il y a quelques mois ? (…) Vous allez peut être remporter un voyage.”

La technique du leurre : “Oh, génial ! Je vais remporter un voyage !” N’est-ce pas attrayant ? Cela sert uniquement à appâter le client

 

  • Elle me noie dans un flot d’informations

Afin de ne pas me laisser le temps de penser, de rationaliser, tout doit aller très vite. Alors elle parle, elle parle… C’est ce qui se rapproche de l’hypnose conversationnelle, mon esprit critique s’évapore

 

  • “Nous proposons des emprunts”

Je cherche une formation DONC je serai sans doutes intéressé par des emprunts. La technique de la présupposition consiste à déduire d’un énoncé ce qui n’est pas formellement exposé. De plus tout cela est gratuit. La gratuité, génial, non ?

 

  • “Mais quel rapport avec le concours finalement ?”

Ici, j’utilise le recadrage. Cela permet de remettre les choses dans son contexte. Dans une conversation, comme on peut le voir, on peut rapidement se faire balader… Il faut être vigilant.

 

  • “Si vous souscrivez gratuitement à notre offre, vous pourrez participer au concours.”

La donne a changé. Il faut souscrire gratuitement pour pouvoir participer au concours. C’est encore une fois la technique du pied dans la porte… Elle m’implique encore un peu plus… Gratuitement ! Zéro risque, donc…

 

  • “Je comprends qu’il y a beaucoup d’informations”

L’empathie ! Elle ME comprends. Si elle ME comprends, elle est comme MOI. Alors pourquoi craindre une personne qui ME ressemble ?

 

  • “Souscrire ou non à notre offre.”

C’est ce que l’on appelle la réactance psychologique. Le principe du “Vous êtes libre de” La notion de liberté est très importante en manipulation. Si la personne a la sensation de ne pas avoir le choix, elle aura tendance à rejeter (si cela lui semble possible) l’offre. Ici, je suis LIBRE !

 

  • “Vous avez une très belle voix.”

La flatterie. Elle me fait ce joli compliment… L’empathie + la flatterie impliquent la réciprocité. Il serait logique que je lui rende la monnaie de sa pièce (sa gentillesse) en acceptant de souscrire.

 

  • “Il me faudrait des informations concernant votre banque Monsieur.”

Vous l’aurez remarqué, tout le long, je suis d’accord avec elle, je dis OUI, OUI, OUI... La technique du Yes-Set consiste à générer inconsciemment plusieurs OUI AVANT d’effectuer la réelle demande. Le cerveau est alors conditionné, il y a de grandes chances que l’on ACCEPTE… J’ai refusé. Bien entendu.

Tout le long, cette télévendeuse a été très calme, douce

 

En revanche, elle a été très sèche lorsqu’elle m’a demandé mes informations bancaires. La figure d’autorité, face à elle, nous obéissons. Du moins, en général. Mais je suis un rebelle !

J’ai peut être même oublié certaines choses, c’est possible ! Je tiens à féliciter cette télévendeuse, très douée, son petit tour est rôdé !

 

La manipulation par téléphone !

Avez-vous connu ce genre de situation ?

Restez vigilant…

Share:
Philippe Peytroux
Written by Philippe Peytroux
Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste