Renforce ta personnalité par l'intelligence émotionnelle.

4 exercices pour une voix charismatique

Par Philippe

Il y a quelques années, quand je faisais une vidéo YouTube, ça ressemblait à ça…

“Et je vous retrouve aujourd’hui pour le tout premier podcast du blog. Aujourd’hui, j’aimerais traiter avec vous d’un sujet vraiment passionnant.”

Oui, ce n’était pas vraiment la même voix, la même intonation et j’ai un petit peu travaillé dessus.

Aujourd’hui, on va voir quatre exercices pour avoir une voix charismatique.

En gros, on va avoir l’air CON. Je ne vais pas te mentir qu’on va faire des exercices où…

Si tu es en famille et que tu veux tenter devant eux : ils peuvent renier ça, c’est même sûr.

Mais je me suis dit “Allez, on y va !”

Sachant que j’ai sorti une formation sur le sujet.

Pourquoi pas te partager 4 exercices qu’il y a dans ma formation en charisme ?

Des exercices très simples comme tu vas le voir, qui m’ont vraiment t’aider à prendre confiance en toi et à t’affirmer davantage via ta voix.

La voix, c’est évidemment quelque chose de très important : le paraverbal.

Ça t’aide tout simplement à te faire entendre.

Donc, 4 exercices qu’on va exécuter maintenant.

Exercice N°1 pour une voix charismatique : le bon ton de voix

Le premier, c’est : le bon ton de voix.

La première chose que tu dois faire, c’est mettre ta main sur ce qu’on appelle le plexus solaire.

Ici, et tu vas placer un doigt sous le nez comme ça, OK ? Et tu fais la moue…

Après plus de sept ans d’activité sur Internet, Philippe craqua…

Des troubles qui le conduisit à faire tout et n’importe quoi dans ses vidéos.

C’est le portrait de la semaine.

L’objectif ?

Le but du jeu, déjà dans un premier temps, c’est d’apprendre à faire une respiration ventrale, la respiration abdominale, donc ventrale.

Tu prends une inspiration par le nez et une expiration par la bouche.

On recommence.

L’objectif est très simple tu gardes ta main sur le plexus solaire, tu places ton doigt juste ici, tu fais la moue.

OK ? “OK…”…

On respire par le nez et on fait le bourdon.

L’objectif, c’est quoi ?

C’est tout simplement que tu puisses ressentir des vibrations sur ton doigt.

D’accord ? Comme ceci.

L’idée là, dans cet exercice, est de trouver le ton de voix juste pour toi, comment tu peux le trouver ?

C’est tout simplement que tu dois ressentir le maximum de vibrations dans ton doigt, mais aussi que tu dois dépenser le moins d’air possible avec ton ventre.

Si je fais ça….

Je sens que je pousse sur ma voix.

Et du coup, ça me fait dépenser davantage d’air.

Par contre, si je prends un ton de voix en dessous.

Je sens que je dépense carrément moins d’air au niveau du ventre.

Bon, évidemment, j’ai déjà fait cet exercice plusieurs fois, mais au bout de 5 minutes déjà, tu peux arriver à comprendre quel est le bon ton de voix pour toi.

Donc, je récapitule.

  1. On met la main sur le plexus solaire.
  2. On met le doigt juste en dessous du nez, on fait la moue, on prend une inspiration ventrale et on fait le bourdon.

Et tu dois faire en sorte que tu ressentes le maximum de vibrations au niveau du doigt en dépensant le moins d’air possible dans le ventre.

Je te l’avais dit qu’on aura l’air con !

Exercice numéro 2 pour une voix charismatique : la bonne élocution.

Je sais qu’il y en a plein qui ont déjà parlé de cet exercice sur YouTube.

Je pense notamment à Emilio Abril, (salut mon pote) qui a déjà réalisé cet exercice, mais il est super efficace.

Objectif numéro 1 : trouver un stylo, le placer dans ta bouche…

Et balancer une phrase du style :

“Les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèches ? Archi sèches ?”

Et on recommence.

“Les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèches, archi sèches ?”

“Les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèches, archi sèches ?”

Et tu vas voir que ça va vraiment beaucoup travailler tes muscles de la bouche.

Au bout de 5 minutes, je t’assure que tu avoir des courbatures, mais que c’est ultra efficace pour activer ta bouche et te permettre d’avoir une meilleure élocution.

Astuce toute bête : tu vas sur Google, tu tapes : 180 virelangues et tu vas trouver en premier lien un PDF dans lequel tu as des phrases que tu peux prononcer pour améliorer ton élocution.

Maintenant qu’on a une élocution impeccable.

Exercice numéro 3 : la portée et la profondeur de la voix.

Faire en sorte que ta voix porte au maximum. Ça, je sais que c’est une vraie difficulté pour beaucoup de gens qui sont timides et qui n’osent pas faire en sorte que leur voix porte sur leur auditoire.

On va travailler dessus dès maintenant.

L’objectif, dans un premier temps, c’est de mettre ce qu’on appelle les bras en Akimbo.

Tu prends tes petits bras, tu les mets comme ceci sur tes côtes.

OK ? Tu prends des respirations ventrales, comme tout à l’heure : respiration abdominale.

Tranquille, on se détend… Maintenant, on va utiliser ce qu’on appelle une respiration costale.

L’objectif est très simple tu as toujours tes bras en akimbo, comme ceci.

L’objectif, c’est qu’à chaque inspiration, tu sens qu’au niveau de tes côtes, ça s’amplifie sur le côté…

Comme-ci tu gonflais un ballon et que tu sentais que sur les côtés, ça commençait à gonfler.

Et à chaque fois que tu expires, ça se dégonfle.

C’est ce qu’on appelle une respiration costale.

Pourquoi?

L’objectif, c’est tout simplement de faire en sorte que l’air ne circule pas de manière verticale, c’est à dire comm ceci, mais plutôt de manière horizontale.

Cet exercice permet justement d’avoir cette amplification d’un point de vue horizontal, parce qu’on va travailler beaucoup sur les côtes, sur la respiration, au niveau du ventre et des côtes et sur le fait que ça porte dans tout l’espace.

Donc, je mets mes bras en akimbo… J’inspire et j’expire, et je sens que mes côtes gonflent et qu’elles dégonflent à chaque expiration.

Maintenant, c’est l’instant où on a l’air con…

Tu inspires….

Et tu vas ouvrir légèrement la bouche.

Maintenant, on va inspirer au maximum et expirer tout en sortant un son le plus long possible jusqu’au bout de ton expiration.

On recommence…

Le plus longtemps possible.

Et, ce que tu peux faire quand tu discutes avec quelqu’un, c’est de te placer justement avec les bras en akimbo et discuter avec cette personne tout en pensant à “respirer de manière costale” et tu vas voir que cet exercice va amplifier ta voix et faire en sorte qu’elle porte davantage dans l’espace.

Exercice numéro 4 pour une voix charismatique: intonation et rythme.

On peut reprendre la fameuse phrase “Les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèches, archi sèches ?”

Mais ce qu’on va faire, c’est qu’on va découper cette phrase en quatre parties.

Et là, l’objectif, c’est quoi?

C’est tout simplement de faire en sorte que dans cette phrase, tu places un point d’interrogation, un point d’exclamation, des points de suspension et un point.

Je t’explique.

Les chaussettes ! De l’archiduchesse ?
Sont elles sèches… Archi sèches.

Est ce que tu as vu ce que j’ai fait ?

J’ai placé un point d’interrogation, un point d’exclamation, trois points de suspension et un point. De cette manière, ça t’apprend à mettre des variations dans ta voix.

Deuxième exemple :

“Les chaussettes. De l’archiduchesse ? Sont elles sèches ! Archi sèches…”

Les chaussettes !

De l’archiduchesse…. Sont elles sèches ?
Archi sèches.

Pour le point d’exclamation : tu peux penser à quelqu’un qui vient de découvrir un truc de ouf.

Pour le point d’interrogation : “Qu’est ce qui se passe ?”

Pour le point tout court, c’est sec et rapide : “ARCHI SECHE.”

“Fabrice Luchini : Et quand ils disent cette phrase terrifiante :

Oh ben nous, on a décidé de ne plus aller au Maroc.

Vous savez, les femmes, elles font des choses comme ça.

Oh bah, nous, on a décidé…

– Vous pouvez rester deux entité…
– Mais c’est très rare, mais c’est très rare. C’est très rare.

Vous savez, quand les gens disent “mouais nous, on n’a pas du tout aimé le Maroc.

Pas vrai ? Léon !!

Leon, il est en train de… Il bricole le mari.

Souvent… Il dit “Quoi ? – T’as pas aimé le Maroc ? – Non, j’ai pas aimé…

C’est une idée un peu minable…”

Pour les trois points de suspension.

On redescend tranquillement.

Les chaussettes… De l’archiduchesse.
Sont elles sèches ?Archi sèche !

Eh bien écoute, j’espère que cette vidéo t’a plu…

Sache que ma formation 2.0 sur le charisme vient de sortir.

Tu as le lien dans la description.

J’ai revu de fond en comble cette formation.

On va beaucoup plus se concentrer sur l’assertivité, c’est à dire l’art de s’affirmer tout en restant calme.

Beaucoup de leçons qui sont liées au non verbal, au verbal.

Et ce qu’on vient de faire actuellement…

D’autres sur comment gérer une personnalité agressive, passive, bref, des interlocuteurs sur qui tu peux tomber au travail dans ta vie personnelle…

Résumons les 4 exercices pour une voix plus charismatique…

  1. Exercice N°1 pour le bon ton de voix : mettre un doigt sous le nez et faire le bourdon…
  2. Exercice N°2 pour une bonne élocution : prononcer des mots avec un stylo dans la bouche…
  3. Exercice N°3 pour avoir une voix qui porte : les bras en akimbo et respiration costale…
  4. Exercice N°4 pour avoir la bonne intonation et rythme : mettre des “ponctuations” dans ses phrases…

 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires :