Renforce ta personnalité par l'intelligence émotionnelle.

3 techniques pour répondre aux remarques déplacées

Par Philippe

Salut, dans cette vidéo, j’ai décidé d’analyser pour toi des extraits de Scarlett Johansson dans des interviews.

Parce qu’il y a un truc super intéressant avec elle, c’est qu’elle est souvent la cible de remarques sexistes, de remarques déplacées par rapport à ses rôles, par rapport à ses tenues qu’elle a eu au cinéma.

Et donc, ce qui est intéressant à analyser, c’est tout simplement que, de temps en temps, Scarlett Johansson va utiliser des bonnes techniques pour justement contrer ce genre de remarques déplacées.

De temps en temps, elle va utiliser des techniques qui ne seront pas forcément bonnes et qui vont lui porter préjudice.

Donc, pour toi, j’ai décidé de classer ça en 3 médailles :

  • Médaille de bronze.
  • Médaille d’argent.
  • Médaille d’or.

Et à la fin, on verra justement quels sont les extraits, quels sont les moments où elle n’a pas été forcément “bonne” en termes de répliques, de répartie et de stratégie verbale pour répondre aux attaques.

Pour répondre aux critiques ou aux remarques déplacées des journalistes.

Dons on commence tout simplement avec 3 techniques que tu peux utiliser pour répondre aux remarques sexistes, déplacées des gens autour de toi.

Ah oui, très important !

À la fin de cette vidéo, on va analyser aussi des extraits dans lesquels on n’était pas forcément à l’aise.

Elle a mal répondu. On va dire aux journalistes…

Et surtout, très important, c’est que j’écris pour toi un quiz pour savoir si toi tu arrives à te faire respecter dans ta communication.

Il faut savoir qu’il y a 4 styles de communication qui existent et grâce à ce quiz, tu vas pouvoir savoir quel est ton style de communication dominant (prédominant) et donc savoir si tu dois améliorer ton style de communication.

Et ce qu’il faut savoir, d’ailleurs, c’est que Scarlett Johansson passe d’un style de communication à d’autres dans ces extraits.

C’est parti. On y va tout de suite avec la médaille de bronze.

Technique N°1 : le sarcasme

(Extrait : 1min29 – 3min02)

Le sarcasme, c’est un style d’humour acerbe.

C’est un peu comme de l’ironie.

Sauf que là, on peut tacler la personne en face de soi.

Et ce qui est intéressant, c’est que la plupart du temps, il y a 2 catégories de gens qui vont répondre à ce style d’humour :

  1. ceux qui ne vont rien y comprendre, qui vont se dire “Mais attends, la personne, elle est violente avec l’autre !”
  2. Et d’autres qui vont se marrer parce que, justement, ils arrivent à percevoir l’ironie violente qu’il y a derrière le sarcasme.

Et Scarlett Johnson l’utilise beaucoup.

Mais j’ai un petit bémol par rapport à cette technique.

Le petit désavantage qu’il y a avec le sarcasme, c’est que ça va faire rire une souche de la population.

Mais l’autre souche ne va pas rigoler (comme lui et lui).

Tu vois bien qu’ils se demandent si c’est du lard ou du cochon.

“Est ce que je dois rigoler ? Est ce qu’elle est sérieuse ? Bref, je sais pas trop. J’ai le cul entre deux chaises.”

Donc le sarcasme, c’est important pour moi de le mettre dans la catégorie des techniques à utiliser…

Parce que c’est très intelligemment fait de la part de Scarlett Johnson.

C’est pas ultra populaire. Par contre, quand c’est bien fait, ça peut être très drôle…

Ce style de communication, c’est ce qu’on appelle le passif-agressif.

En gros, c’est comme si ta colère à l’intérieur était palpable, mais qu’à l’extérieur, tu ne démontre pas cette colère.

En gros, visuellement, tu donnes pas l’impression que tu es énervé.

Mais une personne passive, agressive, en fait, ressent beaucoup de colère à l’intérieur d’elle même.

C’est souvent les gens qui sont passifs-agressifs, qui vont utiliser le sarcasme parce que c’est une forme de communication qui permet de communiquer, justement sa colère.

Médaille d’argent, j’ai bien hésité à le mettre en médaille d’or parce que c’est ma technique préférée…

Technique N°2 : le recadrage

(Extrait 4min20 – 4min30)

L’idée, c’est de pointer du doigt l’incohérence de ce que la personne va dire en face.

Pour le premier extrait :

“Personnage le plus sexy ? Mais vous n’avez pas vu Chris Hemsworth ?”

En gros, je prends ton argument et je vais le déplacer autre part.

Par exemple, si quelqu’un te dit que tu es un gros lard…

“Moi, je suis un gros lard ? Mais tu n’as pas vu Maïté, c’est mon exemple !”

Bon, pour les plus jeunes, Maïté, c’était une personne qui faisait de la cuisine, qui était un petit peu forte.

En gros, l’idée, c’est de faire comprendre que toi, tu as ta réalité, tu penses cette chose.

Moi, je déplace cette pensée que tu as, et je la recadre vers quelque chose d’autre.

C’est ton opinion, c’est ta réalité.

“Mais regarde ailleurs, tu vois bien qu’il y a d’autres possibilités, finalement !”

Dans le deuxième extrait…

(Extrait 5min05 – 5min17)

La première chose qu’elle fait, c’est qu’elle dit :

“Première chose premièrement…”

“Je suis comme toutes les femmes et moi aussi je m’inquiète de mon poids.”

Puis ensuite, on imagine qu’elle va sûrement changer de conversation ou qu’elle va aller dans une autre direction, bref.

Première chose qu’elle va faire, c’est qu’elle va pointer du doigt quelque chose qui ne lui correspond pas, qui ne lui convient pas…

“Oui, tu viens de dire en gros que j’étais une femme parfaite, entre guillemets, mais sache que moi aussi, j’ai mes faiblesses. Moi aussi je m’inquiète de mon poids.”

Ensuite, elle va vers une autre direction et donc elle va recadrer la situation.

Donc, il y a plein de manières de recadrer une situation d’un point de vue verbal…

Et donc là, dans ces deux extrêmes, c’est 2 manières complètement différentes de le faire.

Mais ça reste super efficace !

 

Technique N°3 : le feedback positif

(Extrait 5min55 – (min27)

Là, dans cette situation, elle pourrait très bien dire :

“Oui, tous les mecs, ne m’aiment pas forcément…”

Et pourrait chercher à recadrer comme elle l’a fait précédemment.

Mais là, elle utilise un feedback positif.

C’est qu’elle va chercher le point positif qu’il y a dans la conversation.

Qu’est ce qui est amené de manière positive par l’autre ?

Elle va faire une généralité, donc on peut dire qu’elle utilise un peu le sarcasme en disant :

“Ouais, tous les mecs de toutes les générations me kiff.”

Mais après, en plus du feedback positif : c’est le fait de souligner quelque chose de positif et de rester accroché dessus.

C’est qu’elle va recadrer en disant en gros :

“Ce qui m’intéresse aussi, c’est à la fois le public masculin, mais aussi le public féminin.

Donc, en gros, ce qui m’intéresse, c’est de toucher tout le monde, peu importe que ce soit un homme ou une femme.

Même si j’apprécie mon public masculin…”

Définition du feedback positif

Le feedback positif, c’est tout simplement chercher à comprendre quelle est l’intention positive de ton interlocuteur dans la conversation.

Et donc ça, ça marche très bien !

Même si tu vois que la personne te critique, cherche à comprendre quelle est l’intention positive qu’il y a derrière tout ça ?

Petite astuce toute simple si tu penses que justement, la personne cherche juste à te critiquer de manière négative

Tu peux très bien utiliser un petit peu le sarcasme !

Si, par exemple, la personne te dit :

“Oulala ! Tu as pris du poids, toi !”

Tu peux très bien rétorquer en mode :

“Ah bah merci de t’inquiéter de mon poids ! C’est vrai que j’ai pris un peu…

Donc j’imagine que tu fais ça pour me faire du bien.

Pour me faire comprendre que prendre du poids pourrait être néfaste pour moi, n’est ce pas ?”

Utiliser ce genre de feedback positif avec un peu de sarcasme, ça permet de faire comprendre à la personne :

“OK, j’ai compris l’information, j’ai bien écouté.

J’imagine que tu dis ça pour mon bien… et si ce n’est pas le cas, sache que je saurais relever le fait que, justement, tu utilises cette remarque pour me faire du mal.”

En général, les gens qui te font une critique négative, ils ne cherchent pas à ce que tu rétorques, que tu répondes.

Elles sont juste là pour te faire du mal.

Mais si tu te donnes les moyens de démontrer justement que tu as du répondant, eh bien ça fera taire la personne les fois suivantes.

Maintenant, j’aimerais que tu regardes ces deux extraits dans lesquels elle n’a pas réussi à répondre de la bonne manière, ce qui va procurer tout simplement un sentiment négatif…

(Extrait 8min14 – 9min23)

Le style de communication agressif

Elle est dans ce qu’on appelle une communication, un style de communication agressif !

Elle ne cherche pas à recadrer la situation, à avoir un feedback positif…

Elle veut juste confronter à la personne !

Après, c’est normal. Au bout d’un moment, si on est tout le temps en train de critiquer, de parler de ton physique, etc…

Forcément qu’au bout d’un moment, tu craques !

Mais ce qu’on peut apercevoir, c’est tout simplement qu’elle n’arrive pas à avoir le soutien autour d’elle.

Les gens vont rire de manière un peu nerveuse et du coup, cette communication agressive va être mauvaise pour elle.

Donc ça, c’est très important de bien utiliser ces techniques (les 3 techniques que je t’ai donné) parce que ça te permet tout simplement de tirer ton épingle du jeu.

Et d’ailleurs, dès à présent, tu peux aller vers mon quiz.

Un quiz que j’ai réalisé il y a très peu de temps qui te permettra tout simplement de savoir dans quel style de communication tu te trouves :

  1. Est ce que tu es agressif ?
  2. Passif-agressif ?
  3. Passif ?
  4. Ou alors assertif ?

Nous, ce qu’on cherche à faire : c’est tout simplement d’être dans le style assertif.

À la fin de ce quiz, je te donnerais aussi un e-Book qui résumera un peu tout ton quiz.

Et je expliquera dans le détail à quoi correspondent tous ces styles de communication.

Tu peux me laisser un commentaire si tu le souhaites pour me dire si ce genre de vidéo te plait.

Donc ce serait cool que tu fasses un retour directement dans les commentaires pour me dire si ça te plait !

Et en attendant, je te dis à très bientôt…

Pour résumer les 3 techniques anti-remarques déplacées…

  1. Technique N°1 : utiliser le sarcasme
  2. Technique N°2 : utiliser le recadrage
  3. Technique N°3 : utiliser le feedback positif

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires :