Mentalisme et séduction : la technique de la séduction invisible

Vous êtes nouveau sur mentaseduction ou souhaitez en savoir davantage sur le mentalisme à l’usage de la séduction et dans votre quotidien ?

Cet article est fait pour vous !

Avant tout, j’aimerais vous partager ma citation préférée sur le thème de la séduction, signée Jules Barbey d’Aurevilly :

« La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments. C’est de les faire soupçonner. »

Elle résume à elle-seule l’ensemble de cet article. C’est d’ailleurs dans cette optique que j’ai écrit mon livre « Mentalisme en Action », mon objectif avec cet ouvrage est d’amener le lecteur à développer son empathie, à communiquer efficacement, et à séduire dans les règles de l’art.

Les outils du mentalisme permettent d’accroître considérablement le charisme et de vaincre ses peurs (peur de l’approche en séduction, vaincre ses phobies etc…). Ce qui est très intéressant dans l’approche de la séduction par le mentalisme, c’est qu’il permet de créer une accroche inconsciente. Le mentalisme permet de révéler au grand jour ce qui se passe de manière inconsciente dans notre tête.

Un couple d'amoureux heureux

Ce qui nous intéresse, nous, c’est cette approche inconsciente… c’est à dire la séduction invisible.

Qu’est-ce que la « séduction invisible » ?

C’est une séduction subtile, elle utilise :

  • Le langage non-verbal : votre attitude, vos gestes…
  • Le langage para-verbal : le ton de votre voix, l’intonation, le rythme…
  • Le verbal : la répartie, utilisation de storytellings, les métaphores, humour…

Dans cet article, nous parlerons essentiellement de la séduction pour les hommes. Mesdames, je compte vous consacrer un article très bientôt, si vous le souhaitez, bien sûr ! (laissez un commentaire si ça vous intéresse) 🙂

Finalement, la séduction invisible ne donne pas la sensation à la femme que vous la séduisez. Et pourtant… ! Cet article n’est pas exhaustif mais vous explique 7 clefs primordiales qui vous permettront de créer la connexion avec la personne que vous souhaitez séduire.

Séduire c’est créer l’Attraction

L’attraction, c’est tout simplement l’attirance. Sans attirance, pas de désir, sans désir, pas de connexion, sans connexion, pas de séduction. Quand je parle d’attirance, je ne parle PAS d’attirance physique mais d’attraction spirituelle, celle qui crée une réaction positive dans l’esprit d’autrui, cette petite voix intérieure qui lui murmure : « Cet homme est spécial… J’apprécie sa compagnie, il a l’air de me comprendre, d’être comme moi. »

1ère clé : L’humour !

C’est très certainement le plus important pour créer le rapport. Dès le départ, l’humour permet de créer un lien avec l’autre. En situation de séduction, nous utiliserons surtout la taquinerie. C’est l’humour charmant ! Pour taquiner, il suffit d’utiliser la dérision et surtout… l’auto-dérision. En séduction, ne vous prenez jamais au sérieux. Si elle bafouille, si vous trébuchez, si elle a un rire spécial, taquinez-la dessus.

La taquinerie est bien entendu NON-AGRESSIVE. Tout le monde n’est d’ailleurs pas sensible à cela… même si je dois reconnaître que 80 % du temps, ça fonctionne. Il existe bien sûr d’autres clés, les voici.

2ème clé : Créer le rapport !

Le lien se crée lorsque l’on se sent bien avec l’autre. L’humour est une première étape. La seconde, comme j’en parle dans mon livre, ce sont les « Anecdotes, l’échange et l’intérêt ». Pour séduire une personne, il est important de réellement connaître ses passions, ses centres d’intérêt, ce qui l’anime. Pour intéresser quelqu’un, comme je vous l’avais dit dans mon article sur l’art de se faire des amis, c’est de parler de lui.

  • Commencez à trouver des sujets qui l’intéresse. Exemple : Soirées, goûts vestimentaires…
  • Amplifiez : entrez plus en profondeur dans le sujet de conversation.

Cette étape ne consiste pas à entamer une série de questions-réponses. ECOUTEZ ATTENTIVEMENT ses réponses. Cela vous permettra d’entrer dans de nouveaux cadres, c’est-à-dire trouver de nouveaux sujets de conversation.

Bien entendu, il se peut que certaines conversations ne mènent à rien, voilà qu’arrive le fameux blanc. Vous avez alors plusieurs possibilités pour vous en sortir :

  • Parlez de vous : «Personnellement, c’est la première fois que je viens ici, je m’attendais à (…) »
  • Changez de sujet : Se servir de l’environnement, du contexte, des précédents sujets qui ont animé le débat
  • Partez  pour mieux revenir : L’environnement est bien entendu à prendre en compte, si vous êtes à plusieurs, vous pouvez partir pour réengager la conversation plus tard.

3ème clé : Gérer les barrières !

Les femmes aiment tester les hommes. D’ailleurs, c’est une manière de sélectionner les hommes susceptibles de les séduire…  « On se connaît ? » ; « Tu es trop jeune pour moi… » etc. Comment réagir à ces questions-tests ?

  • Ne montrez JAMAIS que cela vous déstabilise.
  • Répondez de manière fun, retournez cela contre elle.
    -> « On se connaît ? » répondez « Bien sûr que non, je ne t’ai pas encore demandé ton prénom.»
    -> « Tu es trop jeune pour moi ! » rétorquez « Tu n’es pas si vieille que ça ! 30 ans ? »

Séduire c’est créer le confort. Vous avez pour le moment 3 clés, celles-ci vous permettent de créer l’intérêt. Après cela, l’objectif, c’est d’approfondir et de rendre le rapport confortable, agréable. Vous n’êtes plus l’inconnu, il ne faut pas pour autant cesser de créer l’attirance… Bien au contraire.

Une jeune femme pensive

4ème clé : L’art du détachement !

Être détaché permet tout simplement de donner l’image d’un homme sûr de lui. Cela pourrait être notre clé principale.

  • Travaillez votre non-verbal : Effectuez des gestes tranquilles, soyez détendus, sûr de vous. Ne donnez pas trop la sensation que votre « corps appartient à l’autre ». L’idée est simple : Ne vous tournez pas entièrement vers l’autre, synchronisez-vous à la posture de votre partenaire. Soyez « libre dans votre environnement », vous n’appartenez à personne.
  • L’attraction-répulsion : Plus communément appelé le « push-pull », cette stratégie consiste à donner de l’intérêt à l’autre puis à complètement cesser d’en donner ! Parlez aux gens, développez votre cercle social et revenez vers l’autre. Tout comme le langage verbal, votre attitude avec la femme que vous souhaitez séduire doit démontrer une certaine force tranquille.
  • Faites taire votre petite voix intérieure négative. Le principal souci en séduction provient des pensées négatives qui nous assaillent : « Elle ne veut pas de moi » ; « Elle me trouve lourd etc… » Faites-taire ces pensées, et agissez positivement.
  • Souriez ! Au lieu de vous poser des questions apprenez à être cool, zen, ouvert… C’est terriblement attirant, et cela rend le rapport très confortable.

5ème clé : Similitudes, oppositions et avenir…

Les similitudes permettent de créer l’attraction et le confort… Mais les oppositions aussi ! Les oppositions permettent de :

  • Démontrer une grande force de caractère.
  • Démontrer à la femme que vous êtes un homme qui saura s’opposer s’il le faut.
  • Taquiner !
    -> « Tu aimes la musique country ? Je te trouvais génial et là… Tout s’effondre ! (Ton humoristique) Explique-moi pourquoi ! »

Jouez également sur ces oppositions, et vous gagnerez le respect et l’intérêt de la femme. C’est une chose que j’ai voulu mettre en avant dans mon livre, c’est très important !  Tout comme le time distorsion, qui consiste à parler d’avenir… Les femmes aiment imaginer, ressentir, voir l’avenir («Tu aimes les sports extrêmes ? Super… On saute en parachute quand tu veux… »).

Créez des occasions, donnez la sensation que vous voulez envisager des choses dans l’avenir avec elle. «Je suis le champion aux jeux de société ! Comment ça, tu penses pouvoir me battre ? Rendez-vous mercredi prochain… ».

Vous pouvez rester fun, l’objectif est de suggérer l’avenir…  Séduire, c’est créer une tension sexuelle ! Bien entendu, le sexe joue un rôle dans le processus de séduction. Conclure en séduction, c’est nécessairement passer par le sexe.

Pour ce jeune couple, la séduction opère.

6ème clé : le contact physique

Ce contact physique (que l’on appelle kinos) doit être instauré tôt dans une relation, il a un vrai impact sur l’inconscient. Lorsque vous taquinez, vous (devez) pouvez toucher la personne. Plus le rapport se fait, plus vous constaterez un rapprochement physique. Nous ne parlons donc pas purement de sexe, mais cela aide grandement à être intime avec la personne. De nombreux articles sur le net traitent des «kinos en séduction ».

7ème clé : l’intimité

Lorsque vous vous retrouvez seul avec la personne, le sexe n’est plus vraiment une hypothèse. C’est (si vous avez bien entendu suivi le processus de séduction) une évidence. Il peut en revanche exister des résistances, mais vous avez réussi à créer assez d’attraction et à installer une relation de confort.

Ces 7 clés permettent de séduire, avez-vous pour autant été obliger d’utiliser une séduction explicite ? Non. Tout est passé par l’attitude, une approche empathique et intelligente.

Amis séducteurs, vous utilisez peut-être d’autres clés pour séduire. Quelle est votre technique de séduction implicite préférée ? Laquelle est celle qui marche le mieux ? Et vous mesdemoiselles, souhaitez-vous un article dédié ?

Share:
Philippe Peytroux
Written by Philippe Peytroux
Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste