Comment aborder une fille, dans la rue ou sur Facebook (1/2)

Beaucoup de personnes se posent la question… Pour eux, aborder une inconnue est quelque chose de difficile voir même de totalement inconcevable !

“Que vais-je pouvoir lui dire ?” “Cette personne va me rejeter ! Comment aborder une fille sans passer pour le lourd de service?”

C’est encore plus vrai dans une situation de séduction. Briser la glace PUIS séduire… Double challenge. Si vous êtes une personne timide, réservée, vous vous reconnaitrez sans doutes là-dedans. J’AI été cette personne timide. On va dire que le déclic est arrivé au lycée… Au collège, j’étais sans cesses sous les paniers de basket j’adorais le sport ! (Et les jeux-vidéos, exact !).

Curieusement, j’ai pris compte de l’importance d’aller vers les autres lorsque je suis entré en seconde. Quatre garçons pour 20 filles. Plus question d’avoir “peur”. J’ai donc commencé à m’intéresser, à la même époque, à la communication, au mentalisme, et à la séduction.

Et tout est allé très vite. Je me sentais parfaitement épanoui, je m’ouvrais enfin, et c’était quelque chose de très agréable car on me le rendait bien.

Le premier conseil que je puisse donner, c’est de lâcher prise avec cette idée que l’inconnu(e) vous rejettera systématiquement.

Finalement, ce n’est PAS VOUS que l’on rejettera mais votre “PRESTATION”. Votre manière d’aborder une inconnue…

Les gens ne font parfois pas de cadeau avec les personnes “transpirant le manque de confiance”, si vous projetez l’image d’une personne mal à l’aise, les gens le ressentirons, et rejetterons, non pas vous, mais votre malaise communicatif.

Comme je l’ai dis dans mon article précédent, la communication (et la séduction), c’est une question de dynamique !
Prenons un contexte plus général… Pas forcément en séduction, où le double enjeu : Briser la glace + Séduire peut rapidement donner des sueurs froides aux plus novices…

Imaginons un petit exercice… Gardez-le en tête, il faudra le reproduire DANS LA RUE lorsque vous aborderez une inconnue.

  1. Mettez-vous dans de bonnes conditions, utilisez notamment la pensée positive.
  2.  Amusez-vous à aborder des gens au hasard, demandez l’heure. PUIS Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise)
  3. PUIS aborder des personnes au hasard, demandez l’heure PUIS si ces personnes sont du coin car vous recherchez un endroit sympa où aller avec des amis… PUIS Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise)
  4.  PUIS aborder des personnes au hasard PUIS demandez si elles connaissent des lieux sympas et si elles sont du coin PUIS dites que vous voulez y aller avec des amis PUIS demandez d’où vient la personne… Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous soyez à l’aise)
  5. PUIS aborder + lieux sympas + parlez de vous, vos amis + demander d’où vient la personne + tenir la conversation le plus longtemps possible.
  6. Pratiquez toujours l’art du détachement.

 

Est-ce que cet exercice vous semble ridicule ?

Tant mieux ! La vérité, c’est qu’aborder une personne inconnue, C’EST RIDICULE, ou du moins, quelque chose de parfaitement dérisoire

Ici, nous utilisons des PRÉTEXTES pour pouvoir parler à la personne… L’heure… Puis si la personne est du coin… Le lieu sympa…

Qu’avons-nous fait, finalement, dans cet exercice ?

Nous avons fait en sorte que la personne S’IMPLIQUE de plus en plus dans l’échange ! Cet exercice, c’est un raccourci EXTRÊME de ce qu’il faut obtenir d’un rapport :

L’implication équivalente !

Voyez le rapport comme une balance : 

Comment aborder une fille

Lorsque l’on aborde une personne inconnue (imaginons que l’on soit un homme qui aborde une femme) la personne en face est plus “légère”, vous avez la lourde tâche de renverser ce rapport ou d’au moins essayer de l’égaliser.

Lorsque l’on aborde, le but est de ne plus être perçu comme une personne inconnue mais comme quelqu’un de sympathique/sociable/intéressant(e).

Voici les étapes pour aborder dans les règles de l’art :

– On utilise un prétexte pour aborder la personne (prétexte réel OU fictif)

– Être sociable, poli, agréable, confiant(e).

Le véritable enjeu, c’est ensuite de pouvoir…

– Amplifier (utiliser le premier prétexte ou un autre prétexte pour engager la conversation)

– S’impliquer dans la conversation.

– Impliquer l’autre dans la conversation.

– Gagner son intérêt…

Etc etc…

Nous verrons tout cela TRÈS BIENTÔT dans un second article !

Vous serez tenu informé sur Facebook !

Restez connecté…

C’était… Comment aborder une fille, dans la rue ou sur Facebook. (1/2)

Pour approfondir vos connaissances, n’hésitez-pas à consulter :

Comment aborder une fille, dans la rue ou sur Facebook. (2/2) 

A bientôt sur mentaseduction !

Share:
Philippe Peytroux
Written by Philippe Peytroux
Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste