Comment se démarquer des autres sans être arrogant

Par Philippe

Si tu veux te démarquer des autres, fais ces 4 choses.

L’idée, ce n’est pas de faire de toi quelqu’un d’hyper arrogant, genre “m’as tu vu”. C’est pas pour ça que je fais cette vidéo.

C’est vraiment pour les gens qui sont plus timides, qui sont tout le temps à la recherche d’approbation sociale, mais qui, finalement, vont toujours chercher à être approuvé par le groupe.

Et vont toujours être d’accord avec ce que les autres vont dire et vont finir par s’étouffer la-dedans.

C’est à dire qu’au bout d’un moment, ils ne vont plus avoir d’avis. Ils ne savent même plus comment penser, quoi penser. En fait, ils deviennent des fantômes sociaux.

Le mec qu’on va mettre à côté de la plante verte, là bas, dans le coin.

Qu’on ne va pas beaucoup entendre ou quand on va l’entendre, ce sera juste parce qu’il va rigoler aux blagues des autres ou parce qu’il va tout simplement chercher à plaire au monde extérieur, tout simplement en approuvant tout ce que les autres vont dire.

Au final, qu’est ce qui se passe ? C’est que tu t’éloignes de ta personnalité, tu t’éloignes de ton identité profonde et tu finis par être super fade. Et c’est ça le problème.

Je fais cette vidéo pour tous les gens qui ont cette sensation de ne plus savoir vraiment qui ils sont, de ne plus avoir de vraie identité parce que ils sont tout le temps à la recherche d’approbation du monde extérieur. Donc, suis bien ces quatre conseils. Tu vas voir, parce qu’à l’époque, j’étais dans cette situation.

J’étais timide, je voulais tout le temps plaire aux autres.

Je voulais tout le temps faire rire les gens et ne jamais rentrer en conflit avec avec les autres.

On va voir que, justement, on peut apprendre à dialoguer avec les autres, à démontrer qu’on a un point de vue sans être dans le conflit. Donc ça, c’est important.

Comment se démarquer des autres : renforcer ses valeurs

La première chose que je voudrais évoquer avec toi : c’est tout simplement de renforcer tes valeurs.

On va faire un exercice maintenant.

  • J’aimerais que tu visualises (tu peux fermer les yeux, par exemple quelques secondes), essaye de visualiser un souvenir agréable, ok ? Essaye de voir dans quelles conditions. Avec qui tu étais ? Quand ?

Qu’est ce que vous faisiez à ce moment là ? Pourquoi ce souvenir est agréable ? Qu’est ce qui fait que ce moment te plait particulièrement ?

Vas y, prend le temps de bien réfléchir à ça…

Ferme les yeux et penses-y très fort. Avec qui tu étais ? De la famille ? Des amis ? Qu’est ce que vous faisiez ? Est-ce que peut être, vous faisiez de la musique ?

Vous étiez en train de manger des pizzas tranquillement assis devant la télé, en train de rigoler ? Ou peut être que, tout simplement, tu étais en train de danser, de chanter.

Les gens étaient là, autour de toi, à t’applaudir.

Bref, essaye de visualiser quelque chose qui te fait vraiment du bien, ok ?

Très bien.

  • Maintenant, j’aimerais que tu visualises un souvenir qui est désagréable, quelque chose de frustrant.

Quelque chose qui a mis en colère, quelque chose qui a provoqué des émotions. Alors on va enlever tout de suite les souvenirs liés, par exemple au décès, les choses comme ça.

Mais plutôt un souvenir qui t’a mis en colère.

C’est beaucoup plus précis et ça te permet de comprendre, justement quelles sont tes valeurs, à travers ça…

Peut-être qu’à un moment donné, tu as vu quelqu’un dans la rue qui n’a pas aidé quelqu’un qui était tombé, par exemple.

Ou alors, tu as un souvenir de quelqu’un de ta famille qui manquait de respect, par exemple, ou qui rigolait de toi, des autres…

Bref, essaye de visualiser un moment qui t’a vraiment mis en colère.

  • Troisièmement, j’aimerais que tu penses à une personnalité.

Quelqu’un que tu admires, quelqu’un que tu trouves profondément inspirant.

Ça peut aussi être quelqu’un de ta famille, quelqu’un dans tes amis, bref, essaye de visualiser quelqu’un que tu admires profondément.

OK, je te laisse quelques secondes, tu peux mettre pause…

  1. Premièrement, il faut visualiser un souvenir positif.
  2. Deuxièmement, visualise un souvenir frustrant qui t’a mis en colère
  3. Et troisièmement, penses à une personnalité ou quelqu’un que tu admires.

OK, l’idée, ça va être de comprendre pourquoi ce souvenir était agréable.

Quelles étaient les valeurs qu’il y avait à travers ce souvenir ?

Est ce que c’était la notion de partage, de bienveillance, d’optimisme, d’humour, de chaleur humaine, de générosité, de solidarité, de liberté ?

Je vais donner dans la description une liste de valeurs qui existent… Il va falloir que tu en identifies trois ou quatre qui sont liés à ce souvenir positif…

OK, maintenant, le souvenir négatif. Qu’est ce qui t’a frustré ? Essaye de comprendre quelles ont été les valeurs qui n’ont pas été respectées durant ce souvenir ?

Est-ce que c’est justement que les gens n’ont pas respecté quelque chose ? Peut-être qu’il y a une liberté qui a été privée.

Est-ce que c’est quelqu’un ou un animal qui a été attaqué ? Peu importe.

L’idée, ça va être de comprendre quelles ont été les valeurs qui ont été attaquées à travers ce souvenir.

Et maintenant, j’aimerais que tu penses à cette personnalité, cette identité que tu trouves profondément inspirante.

Qu’est ce qui fait que, justement, tu la trouve inspirante ?

Quelles sont les valeurs qu’elle met en avant ? Quelles sont les qualités que tu aimerais justement avoir toi aussi?

L’idée de ce premier exercice, ça va être de cibler tes valeurs pour apprendre par la suite à travailler dessus et à les mettre en avant face aux autres.

Tout simplement.

 

Comment se démarquer des autres : valoriser les différences d’autrui

La chose N°2 que tu dois mettre en avant : c’est de valoriser les différences d’autrui.

Il y a peut être quelqu’un dans ton entourage que les autres trouve bizarre.

Je sais que moi, par exemple, à l’époque, je connaissais quelqu’un qui parlait beaucoup et qui était très tête en l’air.

En fait, je me rendais compte que ce mec avait aussi une grande créativité.

C’était quelqu’un de très intelligent qui avait cette capacité justement à rester dans son monde et à faire des choses créatives, tu vois ?

Et tout le monde se moquait de lui parce qu’il disait :

“Ouais, tu es tout le temps la tête dans les nuages, etc, etc…”

Moi, je suis personnellement quelqu’un qui a la tête dans les nuages. Mais ce que je comprends, c’est que derrière ça, il y a quelque chose de positif.

Il y a quelque chose qu’on peut “tirer” de cette personnalité. C’est tout simplement la créativité.

Ce qui est important, donc, c’est que quand tu discutes avec des gens qui sortent du lot, c’est de valoriser, justement leurs qualités en leur disant :

“Tiens, c’est marrant, tu es quelqu’un qui a la tête en l’air, mais je suis sûr que tu es quelqu’un de créatif.”

S’il y a quelqu’un que tu connais qui est autoritaire, tu peux très bien lui dire :

“Tiens, je suis sûr que toi, tu es quelqu’un qui est très organisé. Avec toi, les objectifs sont remplis.”

L’idée, justement, ça va être d’apprendre à valoriser les différences d’autrui pour que, à leur tour, ils valorisent tes différences.

Et en faisant cela, en te concentrant sur ce qu’il y a de différent chez les autre, justement, tu vas comprendre que finalement, penser différemment, (Think different, comme dirait Apple) :

C’est une vraie qualité !

Et d’essayer de voir justement chez les autres cette différence, va te permettre d’entraîner ton esprit à voir les choses différemment et donc à agir différemment.

Comment se démarquer : remettre les choses en question.

La chose N°3 que tu dois faire, et c’est quelque chose que peu de gens font, c’est de remettre en question ce qu’on te dit.

Quand quelqu’un te dit que quelque chose s’avère vrai : fais des recherches dessus.

L’idée, ce n’est pas d’être paranoïaque et te dire “Ouais, tiens, lui il a dit ça,

je vais regarder tout de suite sur Internet !”

Pas du tout.

Mais l’idée serait de ne pas accepter forcément tout de suite la réalité des autres.

Surtout si ça appuie sur tes valeurs. Si, par exemple, quelqu’un attaque une personnalité que tu aimes bien, par exemple…

Tu peux très bien remettre en question ce qu’il dit avec des arguments.

C’est très important, justement, de travailler sur son esprit critique et pour ce faire, c’est très important de rester curieux et de toujours te poser des questions sur ce qu’on te dit.

Mais ce qui est très important, ce n’est pas de faire ressentir à la personne que, par exemple, tu la juge que tu ne crois pas à ce qu’elle dit.

Dis-lui juste :

“Tiens, je suis curieux d’aller plus dans le détail de ce que tu racontes. Donc, je vais faire des recherches.”

Le fait de ne pas penser comme la masse, c’est quelque chose qui est très important, donc, revendique le fait que non, ce que l’on te raconte n’est pas une réalité générale.

Ce n’est pas une vérité absolue.

Et ça peut aussi t’apprendre à savoir dire non, je ne suis pas d’accord avec toi, mais j’ai mes arguments.

A partir de là, tu vas apprendre à sortir du lot et il y a des gens qui vont rejoindre ta cause.

Pour se démarquer des autres : pense par toi-même mais surtout agis.

Et on en vient au conseil N°4 : pense par toi-même, mais surtout agis.

Le simple fait de dire non à quelqu’un, le simple fait de dire je ne suis pas d’accord.

Le simple fait d’assumer que tu as des valeurs que tu défends.

Des choses qui te frustrent, donc, qui attaquent aussi tes propres valeurs, des idées avec lesquelles tu n’es pas d’accord, mais que tu as aussi des arguments pour défendre une autre idée.

Toutes les choses que tu as à mettre en place jour après jour dans tes actions, ça va te permettre de justement intégrer ta nouvelle personnalité, d’intégrer cette personnalité profonde que tu veux mettre en avant.

Résumé : comment se démarquer des autres.

Donc, pour résumer…

  1. Premièrement, je cherche à comprendre mes valeurs, je les renforce.
  2. Deuxièmement, je valorise les différences d’autrui, ce qui me permet aussi de ne pas penser comme la masse.
  3. Troisièmement, je remets toujours en question ce qu’on me dit.
  4. Et quatrièmement, je pense, mais surtout, j’agis pour défendre à la fois mes valeurs, les différences d’autrui et ta réalité contre la réalité des autres.

N’hésite pas à les voir dans la description, je te laisse un lien vers ma formation en charisme.

Ça va te permettre de justement travailler sur cette présence au quotidien, apprendre à affirmer davantage.

Et dans peu de temps, d’ailleurs, je vais faire une grosse mise à jour sur cette formation avec beaucoup plus d’exercices, beaucoup plus de pratique, donc, n’hésite pas à profiter du meilleur tarif maintenant et tu auras accès au contenu supplémentaire complètement gratuitement.

 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires :