Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Comment utiliser l’humour noir de Blanche Gardin

Par Philippe

A la fin de cette vidéo, je vais te lancer un challenge et tu seras capable d’utiliser l’humour de Blanche Gardin dans ton quotidien. Bienvenue dans Jam ! (Introduction)

Je suis assez content de ce concept de vidéo ! En gros, ça veut dire « joue avec moi » (c’est pas du tout un truc se***l)

JAM, ça va te permettre de comprendre des stratégies en humour, en charisme, en séduction, bref, tout un tas de sujets que tu vas pouvoir appliquer à la fin de chaque vidéo.

L’idée de la construction de ces vidéos, c’est tout simplement de comprendre, déjà, la structure.

Par exemple, pour aujourd’hui, c’est l’humour de Blanche Gardin et comment l’utiliser dans ton quotidien via des exemples concrets.

Donc, au cours de la vidéo, je vais donner une structure que tu vas devoir suivre et qui te permettra de comprendre comment fonctionne l’humour de Blanche Gardin.

Est ce que tu es prêt ? C’est parti.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Blanche Gardin a un humour noir, un humour trash.

C’est pas un type d’humour que tu peux utiliser avec tout le monde. Évidemment que si t’as un patron qui a un peu coincé du cul, tu vas pas pouvoir lui balancer des vannes en mode blanche gardin.

L’idée, ça va être de comprendre aussi quel est le contexte dans lequel tu vas pouvoir utiliser ça. C’est notamment avec tes amis, avec ta famille, avec les gens proches…

Comment fonctionne l’humour noir de Blanche Gardin ?

Tiens regarde un peu comment fonctionne Blanche Gardin (extrait 01min03 – 01min46)

Il y a un truc que je voudrais apprendre, qui n’est pas forcément lié au challenge du jour…

Mais c’est que Blanche Gardin va rester neutre au niveau de son visage.

Rester stoïque pour être incongru

Et si tu veux apprendre à raconter des blagues en mode Blanche Gardin, il faut absolument que tu sois capable de rester stoïque.

Et ça, c’est une règle générale. En gros, son humour passe beaucoup par ce qu’on appelle le phénomène d’incongruité, c’est à dire qu’il y a un décalage entre ce qu’elle dit et la tête qu’elle fait.

Donc, l’idée, ça va être de balancer des histoires horribles, des histoires dégueulasses, tout en restant complètement neutre au niveau du visage, ce qui va créer un décalage. Et c’est ça qui va faire rire les gens.

Exemple : Si je dois raconter une histoire qui est complètement dégueulasse, je devrais avoir une gueule dégoûtée, on est d’accord ?

« Et là, la fille, elle me chie dessus. J’étais dégoûté ».

Donc ça, c’est un exemple sans incongruité. Par contre, si je le raconte comme ça :

« Et là, la fille, elle me chie dessus. J’étais dégouté. »

Donc, il faut qu’il y ait un décalage entre ce que tu racontes et l’émotion que tu génère au niveau de ton visage, au niveau de ton non-verbal.

Bref, au niveau de la communication.

Donnc, ça, c’est une règle que tu dois absolument suivre au quotidien.

Maintenant, on va parler de ton challenge.

Comment faire de l’humour comme Blanche Gardin ?

  1. Étape N°1 : chercher l’obscurité dans le banal.

C’est parti pour l’exercice. Premièrement, j’aimerais tu sélectionnes un de ces trois sujets :

  • les anecdotes de la vie de couple
  • les anecdotes de l’enfance
  • les anecdotes personnelles honteuses

Sélectionne un de ces trois sujets qui t’inspire.

Est ce que dans l’un de ces trois sujets, il y a une anecdote qui est dégueulasse, honteuse ?

Ça peut être un truc que tu as vécu ou quelque chose que tu ne veux absolument pas vivre.

Exemples…

Quand je suis en couple, je déteste que l’autre me raconte sa journée calmement posée sur la cuvette des chiottes. Tranquille. Ça, c’est pas possible.

Ou alors, quand j’étais jeune, ma mère m’a surpris en train de me masturber.

Bref, commence avec une introduction très basique comme ça. Un truc bien salace, bien dégueulasse.

On fait du Blanche Gardin, on ne fait pas semblant. Parce que c’est une misanthrope, son humour est basé un peu sur ce qui est détestable ou dégueulasse chez l’être humain.

(Extrait 3min26 – 3min36)

Donc ça, c’est la première étape.

2. Étape numéro : Le toboggan du trash.

On commence avec un truc qui est déjà bien dégueulasse et on descend comme dans un toboggan.

L’exagération en humour noir

(Extrait : 3min45 – 4min26)

Et en fait, les descentes (du toboggan), c’est des exagérations. Tu prends ton histoire de base et tu plonges.

Tu exagères, tu exagères, tu exagères. On croit qu’on est arrivé dans la piscine et que c’est fini. Mais non, elle exagère encore.

(Extrait 4min37 – 4min50)

Voilà comment ça se passe avec l’anecdote sur la maman qui m’a surpris en train de me masturber.

  • Donc ça, c’est le départ du toboggan. On est d’accord ? C’est la première petite descente où j’explique que ma mère m’a vu en train de me masturber.

 

  • Puis là, on va continuer à exagérer.

Donc là, ma mère rentre dans la pièce. J’avais évidemment mon zizi dans la main et ma fierté, elle, s’est enfuie. J’ai regardé ma mère et je n’ai pas su décrypter son visage.

Je pense que c’est dit qu’elle aurait préféré être aveugle ou de m’abandonner à la naissance, comme c’était prévu… Oe me renier. Elle était triste, dégoûtée. L’envie de vomir peut être.

Bref, elle est passée par toutes les émotions. Tu exagères la scène, de plus en plus.

Et puis là, j’ai eu l’impression que son esprit a quitté son corps.

Et la prochaine étape, comme dans un toboggan de temps en temps, tu as des petites « bosses ». Des moments où ça remonte un peu.

Non, mais après, j’exagère. Tout a bien fini…

Et là, tu replonge.

On a juste arrêté de se parler pendant un mois. Ce n’était pas une maison, c’était un monastère.

Bref, maintenant, c’est à toi de jouer…

Exercice pour développer son humour noir

Dans les commentaires…

  1. Tu vas commencer avec ton début d’anecdotes.
  2. Puis tu vas rentrer encore plus dans les détails, encore et encore.
  3. Et enfin, tu vas remonter un peu la pente avec un truc un peu sympa, une petite réjouissance dans ton malheur.
  4. Et là, tu replonges, juste derrière.

(Extrait 5min50 – 6min03)

Je vais te laisser une structure ci-dessous…

Tu vas pouvoir l’utiliser pour créer ton histoire.

Et n’hésite pas à me dire par commentaire si justement ce petit concept plaît et je dois te faire une annonce qui est très importante, c’est que je vais sortir ma prochaine formation sur l’humour.

Actuellement, elle est en précommande à – 30% et je vais t’apprendre vraiment comment cibler ton humour à toi parce que j’ai découvert qu’il y avait 4 catégories d’humour et comment tu vas pouvoir l’utiliser au quotidien…

En séduction avec tes amis, dans ton couple pour éviter les disputes… Avec tes enfants, mais aussi au boulot pour améliorer ses relations.

En tout cas, je suis super contente d’être de retour sur YouTube avec JAM, et j’espère que ça te plaira !

A plus…

Comment utiliser l’humour noir (étapes)

  • Etape N°1: « Mon anecdote, c’est (introduction de ton anecdote)
  • Etape N°2 : « Et il m’est arrivé ça (exagération)
  • Etape N°3 : « Et puis aussi… (exagération)
  • Etape N°4 : « Bon, après j’avoue que… (relativisation)
  • Etape N°5 : Même si (grosse exagération)

 

Partager:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :