Débuter en hypnose conversationnelle – La leçon n°4

Cela fait 2 mois maintenant… Que le temps passe vite !

La leçon N°4 est (enfin) là.

Dans le 1er cours, nous avons vu quels sont les 4 étapes de l’hypnose conversationnelle :

– Absorber l’attention
– Contourner le facteur critique
– Activer une réaction inconsciente
– Diriger l’inconscient

 

Dans le second cours, nous nous sommes intéressé à deux principes fondamentaux :

– Comment absorber l’attention
– Comment créer l’accord avec l’inconscient d’autrui

 

Dans le troisième cours, nous nous penchés sur des exercices concrets :

– Créer des sentiments puissants grâce aux symboles (inconscients)
– Découvrir le lien corps/esprit (morphologie symbolique)

 

Aujourd’hui dans “Débuter en hypnose conversationnelle… Leçon N°4 !”

 

Nous allons nous intéresser à quelque chose de très puissant.

Imaginez pouvoir déclencher des émotions fortes avec des mots simples.

Imaginez activer des réflexes inconscients avec des mots hypnotiques, dans l’esprit de votre interlocuteur.

Le mot “imaginer” en est déjà un.

 

Aujourd’hui dans “Débuter en hypnose conversationnelle… Leçon N°4 !”

 

Nous nous intéressons aucontournement de l’esprit critique.
(Étape N°2 de l’hypnose conversationnelle : Contourner le facteur critique)

 

RAISON VS ÉMOTIONS !

émotion vs raison

“Contourner Le Facteur Critique”, revient forcément à “Déclencher Des Émotions”.

Imaginez l’entrée d’un magasin, au dessus de la porte est inscrit en couleur vive : “ENTREZ ET ACHETEZ !”

Quel est le sentiment que vous ressentez au premier abord ? Un sentiment d’attraction ou de répulsion ?

“Personne ne peut me forcer d’entrer ! Et encore moins d’acheter !”

A présent, imaginez que nous soyons en été. (Quel bonheur !)

Votre œil est subitement attiré par une affiche aux couleurs vives, des mannequins souriants au soleil, aux vêtements confortables et de saison, et vous lisez  :

“Soyez léger… Pour un été chaud !”

PERSONNE ne vous pousse à entrer, et pourtant… Clic ! Le processus hypnotique est déclenché, vous franchissez les portes du magasin : Émotion 1 – 0 Raison.

Cela ne veut pas forcément dire que vous achèterez car la prise de décision est toujours gérée par le pôle conscient : La raison. (Si la raison n’a pas d’objection, l’achat s’effectue, mais bon, là, nous entrons dans un autre débat)

 

2 mots clés pour parler émotion et éloigner le facteur critique :

IMAGINER :

Car l’inconscient est incapable d’identifier le réel du fictif. Lorsque l’on imagine un arbre, il est, pour l’inconscient, parfaitement réel et palpable.

VOUS :

Les mots qui se réfèrent à nous sont hypnotiques. Cela a à voir avec un effet psychologique appeléerreur d’attribution fondamentale.” En gros, alors que nous sommes naturellement critique envers les autres personnes, notre esprit critique prend une pause lorsque nous nous évaluons. La partie analytique de nous-même ne se déclenche pas.

Imagez donc vos propos et traitez de sujets se référant à VOTRE interlocuteur. Touchez son “moi” profond.

 

Contourner le facteur critique grâce aux suggestions par Yes Set

 

L’idée est de fixer une suggestion ou une idée à d’autres idées qui ont déjà été acceptées. En fait, on va utiliser le Yes Set pour placer notre suggestion cachée.

Idée 1 (oui) + Idée 2 (oui) + VOTRE Suggestion (oui).

L’idée est donc de placer l’interlocuteur dans le « Oui » avant d’insérer notre suggestion, comme nous l’avons vu dans les précédents articles. Il peut s’agir d’une série de compliments, de faits, avec lesquels il sera d’accord.

Deux façons de procéder :

 

De manière directe ?

Cela consistera à utiliser le langage sensoriel afin d’induire un état de relaxation chez votre interlocuteur. C’est ce que l’on a utilisé dans la Leçon N°3. Le langage sensoriel s’intéresse aux sensations kinesthésiques, auditives, visuelles : « Alors que tu respires (oui), tu peux prendre conscience de l’air qui rentre dans tes poumons (oui) et que tu te détends. (Oui) »

« Tu te détends » est donc l’idée, la suggestion que l’on souhaite placer.

 

De manière indirecte ?

          Parler de sujets liés à la transe hypnotique : La télévision : « Tu as déjà regardé la télé (oui) en ayant la sensation d’être focalisée sur elle (oui), tu t’es senti bien (oui) et tu as plongé dans une transe hypnotique. (Oui) Le sport (la sensation de courir), étudier (lire), prendre sa douche (les sensations de bienfaits…) peuvent également être d’excellents moyens de développer votre suggestion par Yes Set.

          Mon ami John/Jane : « Mon ami John m’a expliqué, un jour, (oui) qu’en écoutant l’intonation d’une voix (oui) nous nous synchronisons à elle (oui) et nous plongeons dans un profond état de relaxation. (Oui)”

          Les sensations internes/externes : « Le corps et l’esprit sont liés… (Oui) Comme nous respirons, (oui)  l’air entre dans nos poumons (oui) et nous ressentons une sensation chaude (oui) et nous nous détendons. (Oui)

          Les expériences personnelles : « As-tu déjà ressenti le sentiment de confiance ? (Oui) C’est agréable, (oui) et tu peux retrouver facilement cette sensation, lorsque tu te concentres. (Oui) » 

Conseil : Utiliser des mots tels que « lorsque » ;  « alors que » ; « tandis » ; « ce qui signifie » ; « et » afin d’introduire les suggestions.

Et voici que se termine notre quatrième cours d’hypnose conversationnelle !

Vous voulez en découvrir davantage ?

Rejoignez-moi dans le Cercle pour être tenu informé des formations approfondies sur cette hypnose cachée…

 

Philippe Peytroux
Written by Philippe Peytroux
Passionné par la psychologie, l'influence et l'hypnose, je partage mes connaissances sur Influence-Hypnotique.fr. #Auteur du livre Mentalisme En Action #Blogueur et éternel #Optimiste