Combattre le harcèlement scolaire en 3 étapes

Par Philippe

Comme beaucoup de personnes, je suis tombé sur la vidéo de Quaden, qui est un enfant de 9 ans atteint de nanisme et qui a été victime de harcèlement scolaire.

Le but de cette vidéo, c’est plutôt de donner des techniques pour les parents, pour leur permettre d’appréhender déjà un peu plus ce qu’est le harcèlement et donner des conseils pour pouvoir, justement, aider les enfants qui sont atteints de harcèlement par rapport aux conseils des parents.

Forcément, je suis auteur et formateur en intelligence sociale et émotionnelle, et du coup, j’aimerais donner 3 étapes pour combattre le harcèlement.

Harcèlement scolaire – Comprendre la psychologie du harceleur

Ca peut paraître bizarre, comme ça, de se dire :

“Attends, mon fils a été harcelé… pourquoi je vais me mettre dans la tête du harceleur et essayer de comprendre pourquoi il a fait ça ?”

Vous allez voir qu’il y a plusieurs raisons qui font que c’est intéressant…

Déjà la première, c’est que ça évite d’agir sous le coup de la colère.

Imaginons que ton fils de 9 ou 10 ans a été harcelé, tu te mets à péter un câble.

Tu rentres dans la salle de classe et tu défonces tout.

L’idée, c’est d’agir d’une manière complètement différente pour pouvoir éviter ce genre de comportement.

Deuxièmement, ce qui est intéressant, c’est qu’on peut expliquer à l’enfant (donc notre enfant) que ces harceleurs ne fonctionnent pas de la bonne manière.

Ils ne réfléchissent pas comme il faut et leur comportement n’est pas du tout un comportement normal.

En gros, on fait comprendre à l’enfant que, ok, il y a certains enfants qui se sont comporté de cette manière, mais ça ne veut pas dire que tout le monde est comme ça.

Du coup, ça évite que l’enfant ait une vision complètement erronée du rapport aux autres, et qu’il voit les autres forcément comme des harceleurs.

Et troisièmement, et c’est le plus important, c’est que ça permet de mettre en place des stratégies psychologiques pour l’enfant.

On va trouver un moyen que l’enfant pense d’une manière complètement différente face au harceleur.

Donc, c’est parti, on va entrer un peu dans la tête des harceleurs.

Est-ce qu’il y a des points communs entre tous les harceleurs ?

La réponse est OUI ou du moins, il y a des tendances.

Harcèlement scolaire et manque d’empathie du harceleur

Selon Kathleen Goodman, conseillère agréée en santé mentale, les harceleurs manquent souvent d’empathie. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas se mettre à la place de l’autre et qu’ils manquent de compassion.

Harcèlement scolaire et insécurité du harceleur

Selon le thérapeute familial Tom Kersting, il y a aussi un sentiment d’insécurité chez tous les harceleurs ou presque.

Il explique qu’en gros, le sentiment d’insécurité qu’ils vont ressentir, ils vont le palier en agissant d’une manière violente. De cette manière, ça camoufle un petit peu les propres failles de l’enfant qui va se montrer violent envers les autres, pour ne pas que justement, les autres voient ses propres failles.

Harcèlement scolaire et besoin de contrôle du harceleur

Selon le neuropsychologue Sanam Hafeez, c’est aussi un besoin de contrôle.

Puisque ces enfants n’ont pas le contrôle de leur propre existence, ils vont vouloir contrôler les autres.

Donc il y a un sentiment de puissance derrière tout ça : si je suis capable de soumettre quelqu’un comme moi je suis soumis au quotidien… eh bien, ça me permet de récupérer un petit peu d’estime de moi quoi.

Il explique aussi que c’est enfants ont un mauvais contrôle de leur impulsivité.

Bon, tu imagines bien que tout ça, ça provient d’un manque d’éducation ou d’un problème d’éducation. Et que ces enfants, justement, en général, sont soit battus, soit violentés (que ce soit verbalement, physiquement…)

Et que du coup, ils n’ont pas la bonne communication avec autrui parce que justement leur figure paternelle ou maternelle n’agit pas du tout de la bonne manière.

Et du coup, pour reprendre contrôle, un petit peu, sur leur propre existence, ils vont agir de cette manière.

Mais il n’y a pas que ça !

Ces élèves vont agir de cette manière pour se sentir puissants envers les autres.

Il y a aussi une part de sociologie du coup. Sinon je vais être exclu du groupe.

Donc, il y a une part de sociologie et de norme sociale.

Donc, quand on est parent et qu’on a compris ça, comment le transmettre à son enfant qui a été harcelé ?

Harcèlement scolaire
Il faut apprendre à changer les pensées négatives de la personne harcelée

2. Harcèlement scolaire – Rompre le schéma de pensée

Si je fais cette vidéo, c’est que justement il y a quelque chose qui m’a choqué par rapport à la vidéo de Quaden, c’est que sa mère a l’air complètement désamparée.

Quand elle le filme, elle explique qu’en gros, elle ne sait pas du tout quoi faire, et que du coup, elle a trouvé ce moyen unique pour que les autres parents et les profs puissent réagir.

Et moi, je me dis que, finalement, qu’est-ce qui va se passer dans le temps ?

C’est que Quaden, mine de rien, va encore garder son état d’esprit de victime.

Mais ce qui est intéressant, c’est de faire quelque chose pour Quaden, pour éviter qu’il continue de développer un état d’esprit négatif.

Ça, c’est quelque chose que l’on apprend en thérapie cognitivo-comportementale.

C’est que si tu changes tes pensées, ça va modifier ton comportement.

Et ton comportement va aussi modifier tes émotions.

Si tu réussis à faire comprendre que finalement, c’est pas lui la victime, mais que c’est les harceleurs qui ont des modes de pensées qui sont complètement erronés… eh bien, ça va commencer à changer, à recadrer la situation.

Je m’explique.

Qu’on lui explique que finalement ces enfants sont victimes de leurs propres pensées, leurs pensées négatives. Qu’il est le gagnant parce que justement, ses harceleurs ne peuvent pas penser de manière positive.

Ils ne sont finalement que colère, que tristesse, et que du coup, ils sont méchants avec Quaden parce qu’ils ne savent pas communiquer avec amour.

Imaginons qu’on parle à Quaden :

C’est LUI qui a de la chance d’être différent. Et que ses harceleurs agissent de cette manière car ils ne savent pas communiquer autrement que par la violence… que eux, grandiront dans la colère… le jugement de l’autre…

Alors que lui, saura reconnaître les gens qui ont un bon fond, qu’il saura reconnaître ceux qui mérite son amitié, et qu’il aura juste de la peine, non pas pour lui, mais pour ces harceleurs qui n’ont rien d’autres à faire que de vouloir se rendre intéressant en étant violent.

Et que l’indifférence sera la meilleure des réponses car ils ne se nourrissent que de la peur ou la colère d’autrui.

Du coup, en vieillissant et en expliquant à l’enfant la psychologie du harceleur, on le met en position de force.

  • Donc, du coup, on a cherché à comprendre comment fonctionne la psychologie du harceleur.
  • Puis on a recadré la situation – les schémas de pensées de l’enfant qui a été harcelé – en lui expliquant que ce n’est pas lui la victime mais que c’est les autres qui seront victimes, à un moment donné, de leurs propres pensées.

Et que lui qui connaît ses émotions positives-négatives, et qui les assument… lui, saura être heureux.

À partir de là, il faut développer un petit peu cette pensée.

Comme je te l’ai expliqué, en thérapie cognitivo-comportementale, on change d’abord ses pensées, qui vont changer les comportements, et qui vont changer les émotions.

L’idée, c’est d’accompagner un petit peu ça.

On change ses pensées sur le long terme.

Une fois que l’on s’est suffisamment blindé psychologiquement en comprenant que ce n’est pas nous les victimes…

Harcèlement scolaire
Développer son sens de l’humour et sa répartie permet d’affronter les harceleurs.

3. Harcèlement scolaire – Développer son humour et sa repartie

Il faut continuer à développer une sorte d’humour et de repartie… si jamais quelqu’un nous attaque.

Et du coup, finalement, on deviendra un peu invincible, plus personne ne pourra nous atteindre.

Et justement, pour t’apprendre comment répondre au harcèlement, je t’invite à aller regarder la vidéo que j’ai fait sur le harcèlement, justement il y a quelques temps, et qui t’explique comment répondre à une personne qui tente de t’intimider ou tente de te harceler.

Tu vas vois, c’est une technique verbale qui est hyper marrante à utiliser et qui saura t’aider toi ou ton enfant à répondre à ton harceleur.

J’espère que cette vidéo t’a plu, n’hésite pas à la partager si vraiment tu trouves que c’est d’utilité. Moi je fais un bisous à tata Mauricette et tonton Daniel. Coucou !

Et si tu veux en apprendre plus sur l’intelligence sociale et émotionnelle, je t’invite dans mon école d’intelligence sociale dans la description.

C’était “Combattre le harcèlement scolaire en 3 étapes”

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 5 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :