Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Transformer La Peur Du Regard Des Autres En Charme – Beth Harmon (Le Jeu De La Dame)

Par Philippe

Le jeu de la dame est une série sur Netflix mettant en scène Beth Harmon. Une jeune orpheline découvrant le jeu d’échecs grâce à Monsieur Shaibel, le concierge du pensionnat.

On va découvrir que Beth est un pur génie dans ce jeu et j’avais très envie de vous parler de ce personnage fictif, non pas sur ses capacités intellectuelles, mais plutôt sociale… oui oui !

Cette fille bizarre, solitaire, pas franchement populaire possède un charme froid, et l’une de ses qualités, c’est qu’elle apprend au fur et à mesure du temps à transformer sa peur du regard des autres pour devenir une femme totalement indépendante, suivant ses propres règles, ce qui finira par la rendre vraiment attirante.

Commençons par définir la peur du regard des autres.

Définition de la peur du regard des autres

La peur du regard des autres, aussi appelée blemmophobie, découle d’un manque d’estime, et particulièrement d’un déficit d’amour et d’une image de soi dégradée.

On a alors peur d’être jugé, que l’on se moque de vous, peur d’être rejeté par le groupe et de décevoir.

En fait, tout provient d’une attente trop élevé de notre environnement, car on veut absolument être validé par les gens et le regard des autres devient alors notre repère : si l’on n’est pas validé, on se sent exclu. Et dans notre inconscient, l’exclusion équivaut à la mort.

En effet, si l’on revient un petit peu en arrière, nos ancêtres homo sapiens avaient besoin de l’autre pour survivre, sinon, je finissais seul face aux prédateurs de la nature. Il s’avère que cette association d’idée est restée gravé dans notre inconscient. Nous avons peur d’être rejeté.

Car si le groupe me rejette, j’ai l’impression de mourir, au moins socialement.

 

Donc on cherche systématiquement l’approbation du groupe, afin de ne pas se sentir abandonné. On répond aux normes sociales, on est poli, souriant et on ne cherche pas à faire de vagues.

Tout l’inverse d’Elizabeth Harmon qui, rappelons-le, vit dans les années 60.

Une époque durant laquelle les femmes n’avaient pas du tout la même place dans la société. Bon résumons ça en deux secondes : c’était les hommes au boulot, les femmes aux fourneaux !

Sauf que Beth, elle, dès le départ, revendique son désir de liberté. Ce n’est pas du tout une fille populaire, elle est du genre solitaire et introvertie. C’est une observatrice ! Elle ne se fera d’ailleurs qu’une seule amie dans son enfance.

Quelqu’un qui va l’accepter telle qu’elle est. C’est d’ailleurs la première règle que je voudrais évoquer.

Règle N°1 pour vaincre la peur du regard des autres : privilégier sa vision du monde à celle des autres.

(Extrait Vidéo : 1min59 – 2min30)

Ce qui est sûr, c’est qu’elle ne se laisse jamais influencer par l’avis des autres. Beth a parfaitement conscience de ses capacités et privilégiera toujours sa vision du monde à celle des autres.

D’ailleurs, c’est intéressant à analyser, parce qu’elle n’a pas énormément d’argent au départ, et finit par remporter son premier tournoi et l’équivalent de 50 dollars, ce qui était énorme à l’époque !

Elle s’achète alors des vêtements à la mode et on se dit qu’elle va vouloir intégrer le groupe de filles populaire de son collège (Extrait Vidéo : 2min53 – 3min07).

Mais préfère prendre la fuite et se réfugier dans ce qui est désormais sa raison de vivre : les échecs. Mais alors, comment privilégier sa vision du monde plutôt que celle des autres ?

Petite astuce pour déterminer ce qui te passionne.

Une manière intéressante de trouver ce qui te passionne selon l’ancien moine Jay Shetty, et c’est un concept qui peut sembler bizarre, mais c’est de « suivre sa douleur ».

Beth l’explique très bien, mais ce qu’elle aime dans les échecs, c’est que l’on peut anticiper les coups à l’avance. (Extrait Vidéo : 3min30 – 3min48)

Sa douleur profonde à elle, c’est d’avoir perdu sa mère jeune et je pense que les échecs lui donnent l’illusion de contrôle sur sa vie. C’est SA douleur. Celle de ne pas avoir pu anticiper ce drame.

Alors voilà ma question… si tu n’arrives pas à trouver ta passion : quelle est ta douleur ?

  • As-tu souffert d’être petit ?
  • Trop gros ?
  • Trop maigre ?
  • Trop solitaire ?
  • Que peux-tu trouver comme passion qui répond à cette douleur ?

Ou alors, prenez conscience des choses qui vous attire, pour lequel vous êtes bon…

Voilà comment trouver sa passion selon Jay Shetty.

Voici Jay Shetty

Et l’astuce que moi, je peux te donner, et c’est l’une des qualités de Beth, mais également notre seconde règle pour transformer la peur du regard des autres en charme…

C’est de remplacer la peur d’avoir l’air ridicule par de la curiosité.

Règle N°2 pour vaincre la peur du regard des autres : remplacez la peur d’avoir l’air ridicule par de la curiosité

(Extrait Vidéo : 4min24 – 4min54)La curiosité permet d’entrer en contact avec les gens. On peut alors poser des questions, ce qui va valoriser l’autre si il possède la réponse.

Donc, remplacer sa peur du ridicule par de la curiosité te rend plus humain. Parce que tu reconnais que l’autre a des compétences que tu n’as pas…

D’ailleurs, j’en ai déjà parlé dans la vidéo sur Squeezie et de l’effet Pratfall. Cet effet traduit le fait que l’on a l’air plus sympathique quand on commet des erreurs.

Alors pourquoi ne pas rire du fait de ne pas tout savoir ? Assume ton ignorance.

Quand on a peur du regard des autres, on veut absolument tout contrôler afin de ne pas être dans une situation embarrassante. Alors que si cette situation est assumée, tu obtiens un immense capital sympathie.

La preuve… Imaginons la situation suivante… vous êtes invité chez des amis et vous rencontrez un garagiste. Sauf que vous, vous n’avez aucune connaissance dans le domaine.

  • Option n°1 : tu ne parles pas de voitures et tu esquives le sujet parce que tu as peur d’avoir l’air ridicule. Sauf que tu n’entre pas en relation avec ce garagiste.
  • Option n°2 : tu lui fais croire que tu t’y connais histoire qu’il ne te prenne pas pour une bille. Sauf qu’il peut s’en rendre compte, en te posant des questions techniques, et là… t’as l’air idiot pour de bon.
  • Option n°3 : tu te nourris de ses connaissances et tu le laisse te parler de sa passion. Tu apprends des choses et au passage, tu te connecte émotionnellement à lui.

Beth, elle, met systématiquement les pieds dans le plat.

Elle cherche toujours à comprendre les choses, elle analyse les gens et les situations, surtout si ça lui permet d’atteindre son objectif : devenir maître aux jeux d’échec.
(Extrait Vidéo : 6min13 – 5min56)

Dernière règle pour vaincre sa peur du regard des autres, et le faire en étant charmant… c’est d’aligner votre comportement à votre vision.

Règle N°3 : Alignez votre comportement à votre vision

Comme pour une partie d’échec, voyez plus loin que le prochain coup… soyez conscient de ce que vous voulez faire dans 1 an, 3 ans, 10 ans…

Pour Beth Harmon, le jeu d’échecs a sonné comme une évidence : c’est ce qu’elle veut faire… et c’est pour ça qu’elle est douée.

Et ça se ressent dans son comportement, elle marche toujours la tête droite, elle fixe les gens dans les yeux, parce qu’elle sait où elle va.

 

Peux-tu nous dire par commentaire où tu seras dans les prochaines années ?

Non pas ce que tu veux accomplir, mais ce que tu VAS réaliser. Tout comme Beth, vois ton avenir au plafond, comme elle visualise le jeu d’échec.

Quand ton état d’esprit est aligné à ton comportement non-verbal, ta voix, tes mots et tout ton être, c’est là que tu deviens quelqu’un de charismatique.

Car tu es présent, aligné avec toi-même…

Et c’est exactement ce que j’ai mis en avant dans ma formation charisme hypnotique dans laquelle je t’apprends à définir ta véritable personnalité, en étant congruent, sûr de soi, sans avoir peur de s’affirmer avec politesse et classe.

Le lien est ci-dessus, en attendant si cette vidéo t’a plu, n’oublie pas de liker, de commenter et surtout de t’abonner afin que YouTube se dire : « Ok, le mec fait des vidéos que les gens aiment… »

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :