Découvrez la psychologie analytique : qu’est-ce qu’une persona ?

Par Philippe
Psychologie analytique

Connaissez-vous la psychologie analytique ?

Et surtout… connaissez-vous la persona ? En psychologie analytique, une persona correspond au masque social que l’on porte tous les jours…

Mais dis-moi… Quel masque portes-tu aujourd’hui ?

Dans notre société, nous revêtons en permanence un masque avec autrui.

Selon Carl G. Jung fondateur de la psychologie analytique : 

« Ce masque dissimule ainsi une partie de la psyché collective et l’illusion de l’individualité »

(Ouvrage : “Dialectique du Moi et de l’inconscient”)

Psychologie analytique
Carl Jung et ses belles lunettes… fondateur de la psychologie analytique !

Jung désigne sous le nom de “Persona” notre masque social.

Il est important de souligner que le choix de ce masque n’est pas neutre, il correspond à une partie du soi imprégné dans l’inconscient.

Plus un corps social est petit, plus est garantie l’individualité de ses membres.

Le véritable enjeu est donc de préserver notre individualité et de ne pas devenir l’ombre de soi-même au détriment d’un groupe :

Selon la psychologie analytique, lorsque nous sommes centrés sur la persona, nous répondons aux désirs de la société

  • Prendre conscience 

Lorsque nous prenons connaissance de l’existence de ce masque social, nous pouvons agir de manière consciente sur celui-ci. As-tu conscience de ce masque social ?

  • Déterminer sa force

Est-ce que ce masque social te porte préjudice ? Est-ce que ce masque social est avantageux ?

  • Rester libre

Peux-tu retirer ce masque comme bon te semble ? Es-tu dépendant de celui-ci ?

Si tu veux mon avis, je pense que les masques sociaux sont à double tranchant :

1) Si nous sommes soumis à la pression sociale et que nous portons ce masque par défaut, il devient une plaie, un fardeau. 

2) Si nous sommes parfaitement conscient et utilisons ce masque à bon escient/à notre avantage, il devient une force, une arme.

Apparences et masques sociaux permettent la survie en société, nous sommes des être à la fois simple et complexes, nous ne dévoilons qu’une part de ce que nous sommes réellement.

Selon la psychologie analytique, c’est une façon de nous protéger.

  • Ne pas oublier d’où l’on vient, ce que l’on est.

Notre éducation, nos qualités, nos croyances déterminent ce que nous sommes. En fonction de cela, ton jugement sera influencé : “Faut-il utiliser ces masques sociaux OU m’efforcer de ne pas utiliser de “filtres” lorsque je m’adresse aux autres ?” C’est TON choix, TA décision.

  • Déceler les masques sociaux d’autrui

Que tu décides ou non d’utiliser (consciemment) les masques sociaux, il ne faut pas oublier que ton entourage, tes amis, ta famille les utilisent. Lorsque l’on s’intéresse au mentalisme, il peut être judicieux de se pencher sur les “personas” de nos semblables et de creuser en profondeur : Est-ce un masque social “subit” ou “déterminé” ?

  • Creuser… ?

Au fond, que cherche-t-on à dissimuler aux autres avec ces masques ? Au fond, que cache le masque de notre protagoniste ? C’est là toute la richesses des hommes et des femmes… Lorsque nous creusons, nous découvrons les trésors  et les failles, libre à nous de creuser ou de laisser cette “vérité” enfouie…

C’était un premier article de psychologie analytique, libre à toi de nous faire part de ton expérience en commentaire, ci-dessous.

A très vite !

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 5 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

19 réponses

  1. Sympa l’article,
    Il me semble qu’un bon mentaliste doit pouvoir revetir un large palette de “masques” afin de mieux se “fondre dans sa cible” entre autre.
    La prise de consciences des limitations de nos croyances, de notre cursus, permet de mieux s’adapter aux situations et aux personnes en face de nous.
    le tout est de ne pas dénaturer trop en profondeur ce que nous sommes ou croyons etre, car le danger peut etre de se perdre et c’est justement le probleme qui se pose à moi en ce moment…..je passe de l’autre coté ou pas ?…..choix difficile et lourd de consequences.
    Je sais pas si je me suis bien fait comprendre …:)

    1. Hello Doud,
      “Je passe de l’autre côté ou pas ?” Est-ce réellement une question que tu dois me poser ? 🙂
      C’est à toi de répondre à cela. Cette question peut en amener une autre :
      “Est-il néfaste de passer de l’autre côté ?”

      Pour toi ==> Les autres. Je pense avoir compris ta pensée, libre à toi de la préciser, si cela ne te pose pas de soucis 🙂

  2. Hello SkyDream, excellent article. c’Est tellement vrai ! Me concernant j’en joue plus qu’autre chose, je ne ressens pas de malaise vis à vis de moi avec les autres j’assume qui je suis ! sauf effectivement en cas de survie 🙂

    1. Merci pour ton retour Foep !

      Si cela ne te pose pas de problème d’éthique, alors tout va bien.

      Ton retour me fait plaisir, à très vite !

  3. hugh ,je bosse depuis 23 ans dans une grande entreprise , les gens sont manipulés à outrance , un malaitre s’est installé car la plupart des gens n’ont pas la passion de leur travail et que ce masque leur fait faire n’importe quoi y compris aller contre nature..c’est pourquoi je me réoriente vers hypnose , pnl , et art…totalement en accord avec mon éthique ..!! bas les masques !! Manitoba anartiste..

    1. Bonsoir Manitoba,

      Merci pour ce retour ! D’autant plus intéressant que je souhaite parler de… Passion d’ici peu, dans un prochain… Projet.

      A bientôt.

  4. C’est un article très intéressant !

    J’ai bien conscience de ce masque qui pour ma part me permet d’écouter autrui sans juger, ni émettre d’opinion. il me paraît sous contrôle, bien que j’ai tendance à l’utiliser constamment.

    En revanche, déterminer la “persona” des autres me paraît beaucoup plus compliquer. Peut-on le démasquer comme le mensonge ? (en utilisant le language non-verbal par exemple). Même si le plus important c’est de savoir pourquoi la personne l’utilise.

    Et ce masque est’il très différent d’un individu à l’autre ? En avons nous plusieurs qui nous permettrait de s’adapter à l’environnement ?

    Merci pour cet article

  5. Bonjour Philippe,

    Dis-moi, ton article ne serait pas en lien avec les metaprogrammes utilisés en PNL ? J’ai lu ça récemment, c’est un peu la même chose qu’un masque non ?

    Merci de ta réponse, et bon week-end !

    Henry

    1. Bonjour Sepal,

      Cela peut se raccorder aux métaprogrammes, en effet puisqu’il s’agit d’un ensemble de filtres inconscients qui définisse notre manière d’interpréter le monde.
      Je n’avais pas fait le lien en écrivant cet article MAIS tu viens de m’ouvrir les yeux ! Je crois qu’une suite sera possible !
      Merci à toi !

  6. bonjour, ce sujet m’interpel, j’ai toujours pensé que je n’avais pas de masque social, et que je vois celui des autres, au premier coup d’oeil, je traverse la personne et parfois le masque tombe, ou bien cela crée une inimité. parfois, j’ai conscience de mettre un masque de circonstance, je vais travaillé sur la question. merci

  7. rebonjour, j’oubliai, cette clairvoyance est génante et douloureuse, je véhicule tout de même une image vrai de moi-même ,qu’il serai san doute préférable de dissimuler, cela peut il s’improviser ? Se créer un masque ? c’est comme faire du théatre ?!

    1. Bonjour MATTEI,

      La persona désigne justement les masques utilisés par les acteurs au théâtre. S’improviser ? Oui et non. Le masque doit être une facette de toi-même (je me permets de te tutoyer),
      ce n’est donc pas de l’improvisation mais une facette de toi-même que tu dévoiles.

  8. Bonsoir Skydream,
    Cet article est vraiment très riche en informations, je ne connaissais pas cette histoire de “persona” et en y réfléchissant, il se trouve que tout ceci me Parait vrai… ou est-ce seulement le pouvoir de la suggestion… en tout cas cela m’a vraiment très intéressé mais je n’ai pas compris comment faire pour voir le masque social de mes proches.
    Peux-tu m’éclairer à ce sujet?
    Merci d’avance et bonne fin de journée. 🙂

    1. Bonjour Bellica,

      Je vais te faciliter la tâche lors d’un prochain article, ne t’en fais pas.

      Je te dis à très vite, merci pour le retour !

  9. Très bon sujet d’article ! Je suis du même avis. Pour ma part je pense être parfois Dépendante de mon masque. Je suis quelqu’un d’assez extraverti quand je suis à l’aise avec les gens,ou dans mon look. sinon je suis Réservée et assez timide quand je connais pas bien la personne. Ce masque “de personne assez renfermé” M’énerve beaucoup! Je m’explique : Sur le moment ça me Paraîtra totalement normal d’être comme ça, je ferais pas attention à mon comportement assez timide. Mais une fois la scène passé et me retrouvant seule je me dis : Mais pourquoi J’étais comme ça ? je n’avais pas de raison? Enfin voilà, je nage entre deux masques et c’est mon inconscient qui decide ! Vous en pensez quoi vous? Bizarre non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :