Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

6 principes pour se défendre face à l’agressivité (tout en restant calme)

Par Philippe

Salut ! Est-ce que tu as la sensation que les gens te manque de respect ?

Que ce soit tes proches, des supérieurs hiérarchiques, des gens de ta famille qui te manquent de respect, sauf que toi, tu n’arrives pas à t’affirmer.

Ou alors tu as ces trois types de comportements (un de ces trois types ou plusieurs).

Comportement N°1 : être agressif

Le premier, c’est être agressif, c’est à dire que dès que quelqu’un t’attaque, tout de suite, tu vas rentrer dans le lard en mode “soit je pleure, soit je suis en colère ou soit je frappe”, tu vois ?

Bref, quelque chose qui est très violent, une réaction physique et mentale, des pensées négatives, etc.

Donc ça, c’est le premier style : l’agressivité.

Comportement N°2 : être passif

Ou alors peut-être que tu es dans le style passif, c’est à dire qu’on attaque et tu te renfermes sur toi. Tu ne dis rien, tu gardes tout pour toi, ou alors tu approuves ce qu’on dit.

Donc les gens te manque de respect et tu acceptes tout simplement. Donc ça, c’est le style passif.

Comportement N°3 : être passif-agressif

Ou alors peut être que tu es dans le style passif-agressif, c’est à dire que tu acceptes plus ou moins les choses, sauf que tu accumules de la colère.

C’est à dire que d’un point de vue extérieur, les gens peuvent penser que tu es d’accord avec ça. Sauf que toi, tu n’es pas d’accord, tu accumules de la colère.

Sauf que cette colère, au bout d’un moment, va finir par exploser. Sauf que ça, c’est trois styles de communication qui ne sont pas les bons parce que justement, ce n’est pas adapté du tout.

Et les gens continuent à te manquer de respect !

Parce que soit ils te voient comme quelqu’un de faible, soit ils te voient comme quelqu’un qui n’est pas cohérent.

Parce que si tu te mets à t’énerver d’un coup comme ça, alors qu’il n’y a rien du tout de base, ils vont trouver incohérent.

Ou soit les gens vont te trouver agressif, méchant… Et du coup, ce n’est pas les trois bons style de communication.

Donc là j’aimerais te parler de Neymar. Ça peut paraître fou, mais j’ai vu une conférence de presse du joueur de foot Neymar (qui joue au PSG), qui réussit à avoir ce qu’on appelle un type de communication assertif.

Définition : style de communication assertif

C’est à dire qu’en gros, il va rester calme, détendu, souriant. Mais il va réussir à se faire respecter, à s’affirmer face à un journaliste qui est violent, qui a un style passif-agressif.

Neymar reste calme, mais réussit à s’affirmer. Donc j’aimerais évoquer avec toi 6 principes que tu vas pouvoir utiliser pour justement utiliser ce style de communication : l’assertivité.

(Extrait 1min44-2min29)

Principe N°1 pour se défendre sans agressivité : différencier tes comportements de ton identité

Donc là, c’est intéressant parce que Neymar reste calme. Et là, j’aimerais évoquer avec toi le premier principe : différencier tes comportements de ton identité.

(Extrait 2min38-2min52)

Quand quelqu’un attaque une manière que tu as de faire les choses, il ne faut surtout pas le prendre pour soi. C’est à dire que si quelqu’un (imaginons la scène suivante), c’est que tu travailles dans une entreprise où tu dois justement défaire des palettes.

Ça me parle parce que j’ai travaillé à Super U pendant des années. Du coup, en gros, ton chef te dit :

“C’est n’importe quoi ce qui est en réserve, c’est le bordel partout. Tu as fait n’importe quoi, vas vite régler le problème parce que ça va pas le faire !”

Quand on manque d’estime de soi, quand on manque d’affirmation de soi, on peut mal le prendre. C’est à dire qu’on va associer cette réflexion à qui on est. Sauf que le truc que tu dois apprendre à faire, c’est distancer tes comportements de ton identité.

C’est à dire que quand quelqu’un va attaquer une manière de faire que tu as, tu dois absolument te détacher complètement, te dissocier de ça.

Et c’est exactement ce que fait Neymar.

C’est à dire qu’en gros, il exprime que ses comportements ne sont pas qui il est. Et ça, c’est super important de faire ce travail là. C’est à dire que quand quelqu’un va te faire une réflexion par rapport à quelque chose que tu as fait ou mal fait.

Eh bien, tu dois apprendre à te détacher complètement de tes comportements, c’est à dire qu’il y a toi (en tant qu’homme ou femme), et il y a tes comportements.

A partir du moment où tu arrives à faire cette distinction là et que tu détaches ton égo de tes comportements, que tu as fait une erreur, ok, d’accord…

Mais ce n’est pas ton identité, ce n’est pas qui tu es.

C’est très important de faire ça dans un premier temps pour justement apprendre l’assertivité.

Par contre, il y a un truc intéressant qui va arriver juste après, c’est que le journaliste ne va pas respecter les valeurs de Neymar.

(Extrait 4min11-4min23)

Principe N°2 pour se défendre sans agressivité : exprimer ses valeurs

Donc, principe numéro 2 exprimer ses valeurs.

Imaginons qu’on est encore avec notre chef qui nous a dit que notre comportement n’était pas correct, ok ?

Donc tu peux très bien lui dire :

“Oui, je suis d’accord. C’est vrai que je n’ai pas eu beaucoup de temps pour ranger la réserve, donc je sais que mon comportement n’était pas correct, donc je vais régler le problème.”

Par contre, si ce même patron te manque de respect et ,par exemple, n’écoute pas ton point de vue et va t’ignorer complètement.

Là, à ce moment là, il a dépassé une limite, c’est qu’il n’a pas respectées certaines valeurs.

Dans l’extrait, en fait, ce qui se passe, c’est qu’une des valeurs de Neymar qui est bafouée : c’est le respect.

Il y a quelque chose de très important que tu dois faire : c’est savoir quelles sont tes valeurs profondes.

Pour Neymar, on peut imaginer que c’est le respect. C’est peut être l’optimisme, la bienveillance et du coup, ces valeurs là sont complètement bafouées. Et à ce moment là, c’est là que Neymar exprime le fait que ses valeurs ne sont pas respectées.

Exercice pour se faire respecter

Donc, un petit exercice que tu peux faire, c’est tout simplement noter les valeurs qui sont importantes pour toi : le respect, l’optimisme, la liberté, la gentillesse, la compassion.

À partir du moment où tu sens que la personne attaque ces valeurs ou ne les respecte pas, là, tu peux commencer à lui exprimer le fait que la limite, le drapeau rouge a été dépassé.

Donc là, on peut imaginer que notre chef ne nous écoute pas et on peut très bien lui dire :

“Ecoutez, je suis en train de vous expliquer qu’en gros, je n’ai pas eu le temps.

Par contre, écoutez moi quand je vous parle, ce serait sympa.”

Tout en restant calme.

Principe numéro 3 : exprimer sa réalité.

En gros, tu peux très bien argumenter si, par exemple, tu sens que ton patron commence à être beaucoup plus agressif.

Tu peux très bien exprimer ton point de vue.

C’est à dire, par exemple, la journée type que tu as eu :

“J’avoue que je n’ai pas eu le temps. En gros, j’étais en réserve, j’étais en train de déballer, etc…

Sauf qu’un client est arrivé. Donc je comprends tout à fait que vous puissiez me reprocher justement le fait que ce soit un bordel. Mais c’est vrai que j’ai voulu prioriser justement la clientèle et m’occuper du client qui était en face de moi.

Et j’avoue, je reconnais tout simplement que je n’ai pas pris le temps par la suite de retourner en réserve pour tout déballer.”

(Extrait : 6min10-6min31)

Principe N°4 : reconnaître ses torts

Et c’est un peu ce que j’ai démontré dans cet exemple, c’est reconnaître ses torts.

(Extrait : 6min38-6min46)

Un truc tout bête que tu peux apprendre à faire : c’est justement reconnaître l’opinion de la personne en face de toi.

“Je comprends tout à fait que de votre point de vue, ce soit incompréhensible et j’avoue que je reconnais que j’ai mes torts et je les énumère…”

Donc c’est très important aussi d’exprimer que le point de vue de l’autre est important, que l’opinion de l’autre a une valeur, que tu ne cherches pas justement faire changer d’avis ton interlocuteur.

Tout simplement qu’il a son point de vue avec sa propre réalité. Mais c’est important pour toi, déjà, dans un premier temps, d’exprimer ton point de vue, ta réalité, tout en exprimant que tu as tes torts.

Principe N°5 : assumer les conséquences

Donc, principe numéro 5 assumer les conséquences

(Extrait : 7min21-7min40)

Une personne qui est affirmée assume tout à fait les conséquences qu’il va y avoir derrière.

Et ça, c’est très important. Justement, quand on est passif, c’est par exemple de dire que c’est la faute d’autrui.

“Non, mais ce n’est pas moi qui ai fait ça ou c’est de la faute de machin parce que je n’ai pas eu le temps, parce que il avait besoin de telle ou telle chose, donc j’ai dû l’aider, etc…”

Ce qui est très important, c’est d’assumer des conséquences, d’assumer qu’il y a une erreur qui a été faite, de ne pas chercher à échapper par rapport à la réalité. Et c’est exactement ce que fait Neymar.

Et c’est exactement ce que tu dois faire justement face à quelqu’un qui te manque de respect, qui est violente verbalement avec toi.

Donc ça, évidemment, l’exemple avec le patron, c’est plus compliqué. Mais si tu es face à quelqu’un de ta famille qui te dit que ton comportement n’est pas correct, que ce que tu as fait, c’est ridicule, etc…

Ce qui est très important : c’est que tu assumes parce que c’est quelque chose que tu voulais faire, parce que c’est quelque chose qui te donnait envie.

Exercice pour s’affirmer

Donc c’est aussi très important. Et ça, c’est un petit exercice que tu peux faire aussi. C’est tout simplement de comprendre quelle était ton intention dans ta manière d’agir.

– Qu’est ce que tu voulais faire pour toi ?

– Qu’est-ce que tu voulais exprimer en gros dans tes agissements, qui était bon pour toi ?

A partir de ce moment là, tu vas totalement assumer et faire comprendre à la personne que tu agis pour ton bien à toi avant son bien, à lui.

Pour un patron, évidemment, tu as des comptes à rendre, mais pour quelqu’un de ta famille, c’est très important de lui faire comprendre que même s’il n’est pas d’accord, tu agis pour toi, pour ton amour-propre.

Et ça, c’est une vraie preuve d’estime de soi.

Principe N°6 : partager son opinion sans chercher à convaincre.

Et enfin, principe numéro 6 : partager son opinion sans chercher à convaincre.

(Extrait : 9min01-9min24)

Neymar ne cherche pas à convaincre la personne qu’il a tort ou qu’il a raison : il exprime son opinion.

La personne en face exprime son opinion. C’est très important.

On doit le faire dans le calme, la sérénité et tout va bien. On ne cherche aucunement, avec l’assertivité, à convaincre la personne en face de soi.

C’est un échange que tu veux avoir sans agressivité, dans lequel tu es affirmé.

Tu acceptes tes défauts, les erreurs que tu as faites, tu écoutes l’autre, ce qu’il a à te dire, tu récupères les bonnes informations pour changer s’il le faut deux ou trois choses, tout en restant calme tout le long.

Résumé des 6 principes pour se défendre face à l’agressivité

Donc, pour résumer…

  1. Principe numéro 1 : différencier ton identité de tes comportements. Quand quelqu’un m’attaque sur mes comportements, il n’attaque pas ma personne.
  2. Principe numéro 2 : exprimer ses valeurs. Quand quelqu’un bafouent certaines valeurs que tu possèdes à ce moment là, tu dois l’exprimer de manière calme et lui faire comprendre qu’il a dépassé les limites.
  3. Principe numéro 3 : exprimer sa réalité. En gros, on argumente pour expliquer notre point de vue. Et ce qu’on a cherché à faire avec nos actes.
  4. Principe numéro 4 : reconnaître ses torts s’il y en a. J’ai agi de cette manière. Je comprends ton opinion et je comprends les divergences entre toi et moi.
  5. Principe numéro 5 : assumer les conséquences. Ça, c’est faire preuve d’affirmation, on cherche pas à se dédouaner. Pour être affirmé, il faut absolument accepter ses erreurs. Accepter ce qu’on a fait et surtout assumer les conséquences.
  6. Principe numéro 6 : partager son opinion sans chercher à convaincre.

On n’est pas dans un débat, on est dans une communication assertif.

Donc, je ne cherche jamais à imposer mon point de vue.

Voilà ce que je voulais dire sur cette vidéo sur Neymar.

C’était super important pour moi de la partager, de t’expliquer un peu comment, justement utiliser l’assertivité de manière simple avec ces 6 principes.

Dans la description, je te laisse un lien vers un quiz sur les styles de communication pour comprendre exactement comment tu fonctionnes.

Est ce que tu as une communication assertive ?

Peut-être que cette vidéo ne va pas forcément être intéressante pour toi.

Ou est-ce que, justement, tu es dans un style passif, passif-agressif ou agressif ?

Merci à toi d’avoir regardé cette vidéo si ça t’a plu, mets un petit pouce en l’air n’hésite-pas à t’abonner, à laisser un commentaire…

Partager:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :