Comment devenir empathique grâce aux neurones miroirs

Par Philippe
Comment devenir empathique

L’être humain est surprenant…  Une découverte a été établie en 1990 en ce qui concerne notre empathie. Il existerait un lien profond entre le fait d’être empathique et… nos neurones ! Dans ce nouvel article, je voudrais que l’on développe ce sujet passionnant.

Comment devenir empathique grâce aux neurones miroirs.

La découverte des neurones miroirs a donc été établie par Giacomo Rizzolatti (1990) et son équipe de neuroscientifiques.
Ces neurones sont situés à l’avant du cerveau, dans le lobe frontal (il intervient essentiellement dans la planification, le langage et le mouvement volontaire). Comment devenir empathique, ce serait donc quelque chose d’inné !
Précisons un peu plus ce qui se passe dans ce lobe frontal : il existe des neurones appelés neurones de commande moteurs ordinaires, qui eux, ont été identifié il y a plus de 50 ans.
Ces neurones vont s’activer lorsqu’une personne accomplit une tâche spécifique.
  1. Si je tends mon bras et que je saisis un verre, un neurone moteur va s’activer.
  2. Si je rapproche mon bras, un autre neurone moteur va alors s’activer, m’ordonnant d’amener cet objet. Ces neurones sont donc connu depuis longtemps.
  3. Ce que Giacomo et son équipe ont découvert, c’est que : partie de ces neurones (20%) vont aussi s’activer si j’observe quelqu’un d’autre effectuer cette même action.
Ces neurones fonctionnent donc de la même manière si l’on effectue OU si l’on observe quelqu’un effectuer l’action : Il s’agit donc de neurones miroirs !
Ce sont eux qui nous permettent de déterminer le point de vue d’autrui.
En revanche, il faut être vigilant.
Il existe une différence entre empathie et sympathie :
  • L’empathie est le fait de ressentir les sentiments et émotions d’autrui.
  • La sympathie est le fait d’adhérer, soutenir et partager les sentiments et émotions d’autrui.
Pour notre évolution, ces neurones sont primordiaux. Pour VOTRE évolution :
  • VOUS avez appris à vous servir d’outils en imitant.
  • VOUS avez appris à parler en imitant.
  • L’ÊTRE HUMAIN a apprit à utiliser le feu en imitant.
D’un point de vue empathique, leur rôle est également essentiel.
Nous comprenons les émotions et les comportements d’autrui grâce à eux.
Nous “nous mettons à la place de” grâce à ces neurones miroirs.
En regardant un match de boxe, on peut par exemple ressentir une énorme empathie pour les sportifs, un match de foot par exemple.
Les passionnés peuvent ressentir au plus profond d’eux-même la tristesse lors d’une défaite ou d’une joie immense lors d’une victoire : mais là, ce n’est plus de l’empathie, mais de la sympathie.

Voilà pourquoi les émotions sont contagieuses !

Nous ne sommes jamais spectateurs, finalement. Nous (ré)agissons lorsque autrui (ré)agit !
Comment devenir empathique
Bébé sourit en regardant des personnes sourire

Comment devenir empathique en étant sensible à ces neurones miroirs ?

N’oubliez jamais l’existence de ces neurones lorsque vous interagissez avec quelqu’un.

A mon sens :

  • Il est dans notre devoir de développer une attitude positive, car de notre humeur dépend celle des autres.
  • Il faut s’efforcer de se mettre à la place d’autrui, à développer son sens de l’empathie (et donc d’utiliser ses neurones miroirs)
  • Il ne faut jamais oublier que le meilleur apprentissage, c’est les autres.

Avez-vous des exemples/suggestions sur la puissance que peut avoir ces neurones dans notre vie ?

Aviez-vous fait la différence entre empathie et sympathie ?

A très bientôt.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 5 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

15 réponses

  1. Bonne année à toi aussi skydream, tes articles sont très intéressent je n’en rate aucun
    Merci et bonne continuation.

    1. Oh, merci beaucoup Capitolin !
      Un plaisir de t’accueillir ici et de lire ce commentaire chaleureux.
      Alors à très bientôt et encore une fois, bonne année !

  2. Tout d’abord Bonne année, joie santé, bonheur ainsi qu’à toute ta famille et ceux qui te sont chers, ensuite c’est toujours un réel plaisir de lire tes articles Je suis avide de connaître les suivant Merci Cordialement

    1. Bonne année Michel ! Les suivants ne devraient pas tarder, avec quelques surprises (je sais, vous adorez tous les surprises…) !

      Bonne santé et on se dit à bientôt, ici, et dans le Cercle.

  3. Félicitations! Article clef. Cet article me renvoie à Victor Hugo ” lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille …….. L’innocence (l’ENFANT) nous renvoie presto illico à un état de no man’s land, je veux dire par là qu’il fait émerger toute la noblesse de nos sentiments et éradique instantanément mais temporairement tout ce qui n’est pas “sentiment ou émotion noble”
    Je vois les choses de cet façon.
    Bonne et heureusement année à toutes et à tous.

    1. Eh bien, le mot “clef” revient souvent !
      Merci pour le partage Kaizen, je ne connaissais pas cette pensée, signée Victor Hugo.
      Bonne année, à bientôt.

  4. Bonne année skydream !
    Comme d’habitude article très Intéressant.
    Pour ta petite question sur les Neurones Miroir, il est pour moi impossible de ne pas penser à la synchronisation. Et également, d’après mon professeur de SVT, ils jouent un rôle important dans l’hypnose, retranscrivant la visualisation au mouvement réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :