Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Comment s’affirmer face aux autres – Le guide du débutant en 2021

Par Philippe
comment s'affirmer face aux autres

Dans cet article, vous allez découvrir comment s’affirmer face aux autres de manière simple et concrète (avec exercices à la clé)

Si l’on devait donner la définition de ne pas s’affirmer face aux autres, ce serait que :

  • vous parlez mais on ne vous écoute pas.
  • vous avez une idée, mais on ne vous prend pas au sérieux.
  • vous accomplissez de belles choses, mais personne ne les estime à leur juste valeur.
  • vous avez la sensation d’être une plante verte et de ne pas vraiment exister.

Toutes ces situations sont agaçantes, pire que ça : elles sont dévalorisantes.

Il est temps de changer ça…

Voici en revu 6 conseils pour mieux s’affirmer face aux autres, au quotidien, que nous allons évoquer :

  • Comment s’affirmer : 3 exercices pour parler avec confiance
  • 3 aspects du langage corporel à travailler pour l’affirmation de soi

Mais aussi, en bonus :

  • Comment savoir dire non et fixer les règles pour s’affirmer.
  • Garder son sang-froid dans les conflits.
  • Changer la tournure de ses phrases pour imposer le respect.
  • 9 affirmations positives à emporter partout avec soi.
  • 5 règles du livre “Impro Wisdom : don’t prepare, just show up” afin d’agir comme il faut avec autrui pour obtenir le succès social.

Commençons tout de suite…

Comment s’affirmer face aux autres : 3 exercices pour parler avec confiance.

Parler avec confiance pour se faire respecter des autres

Votre façon de parler a un impact sur la façon dont vous êtes perçu par les autres. Lorsque l’on parle avec confiance, on met tout de suite les choses au clair de manière naturelle. Une voix autoritaire a davantage de chances de nous imposer et de nous affirmer. A l’inverse, une voix hésitante peut tout de suite vous mener à la catastrophe.

Pour parler avec assurance, vous pouvez  travailler votre voix en faisant attention à trois points…

J’évoque d’ailleurs ces 3 exercices dans ma formation en charisme.

Exercice N°1 pour parler avec confiance : La profondeur et la portée de la voix.

Quand on est stressé ou intimidé, on a tendance à parler avec une toute petite voix. Le problème ? Cela vous rend à peine audible et vos interlocuteurs doivent vraiment se concentrer pour vous entendre. Votre objectif est donc de vous forcer à augmenter le volume de votre voix. Dans ma formation en charisme, je parle justement de l’exercice suivant : la profondeur et la portée. 

Pour se faire, vous devez tout simplement imaginer que votre voix sort, non plus de manière verticale (du ventre vers la gorge), mais de manière horizontale (comme-ci elle prenait tout l’espace dans ton corps, dans ta bouche puis dans l’espace…).

Vous allez voir, c’est simple !

Etape N°1 : le placement.

Exercice pour parler avec assurance
Tout d’abord, placez-vous de cette manière, les bras en “akimbo” soutenant votre taille.

Etape N°2 : prendre une inspiration ventrale.

Inspirez… expirez… l’objectif ? C’est que vos mains s’écartent de manière naturelle, vers l’extérieur quand vous inspirez et vers l’intérieur quand vous expirez…

Comme un ballon que l’on gonflerait. Cette respiration ventrale permet de faire en sorte que ton corps prenne de la place.

Inspirez… expirez… de plus en plus…

On appelle cela la respiration costale ou “latérale”.

Etape N°3 : ouvrir légèrement la bouche.

Laissez passer un léger “filet d’air”. Lorsque vous expirez, vous devez juste faire passer un léger souffle, comme après un petit effort sportif.

Tout en gardant vos mains sur vos hanches… vous inspirez… et vous expirez…

Puis, faites comme expliqué dans la vidéo ci-dessous.

Exercice N°2 pour parler avec confiance : La clarté et l’élocution.

Il est très important de se faire comprendre, la clarté et l’élocution sont primordiaux lorsque tu veux communiquer avec aisance.

Ça t’évite des remarques du style :

“Hein ? Quoi ? Le chemin ? Ahhhh ! Le choix !”

Voici quelques exercices. Le premier consiste tout simplement à mettre un stylo, dans la bouche.

Et l’objectif va être de faire en sorte de prononcer le plus de phrases de la meilleure des manières possibles, que l’on comprenne vraiment ce que tu dis.

(Alors oui, on a pas l’air très intelligent hein !)

Au bout de 2-3 minutes, les muscles de ton visage vont tellement bien travailler que tu peux avoir des courbatures…

C’est bon signe ! Fais cet exercice pendant une semaine, ton élocution te remerciera !

Exercice N°3 pour parler avec confiance : Les modulations et le rythme

Est-ce que tu te souviens d’avoir eu à l’école un timbre de voix monotone lorsque tu récitais une poésie ?

C’était le problème de 99% des élèves d’ailleurs… pendant les récitations, nous étions chiants…

Et lorsqu’on manque d’affirmation de soi, même chose : on est hyper barbant à écouter.

Tout tient en 2 conseils :

  1. Pour avoir de la modulation et du rythme, il faut être captivé par ce que l’on raconte.
  2. Pour avoir de la modulation et du rythme, il ne faut pas avoir peur de jouer avec sa voix.

Je te conseille ce lien vers des contes pour enfant

A la manière d’un Fabrice Luchini, pas de secret : répète devant ta glace, amuse-toi à te raconter des histoires…

En créant des blancs… en augmentant le rythme… en le réduisant…

De cette manière, tu t’entraîneras à parler sans être monotone !

Tu vas adorer ces petits contes.

Ce que j’ai remarqué, c’est que les personnes que je coache apprennent largement plus vite (et efficacement) en S’AMUSANT.

Alors… Tu sais ce qu’il te reste à faire !

Conseil pour terminer : Ne pas élever sa voix à la fin des phrases

Une mauvaise habitude consiste à toujours finir ses phrases en élevant sa voix, comme si on posait une question. Si vous faites attention, beaucoup de personnes concluent leurs phrases de cette manière. Le problème ?

Ça donne l’impression que vous manquez d’assurance et d’affirmation. Ça “tue le respect”.

Vous ne devriez “monter” votre voix en fin de phrase que pour les questions ou les listes. Sinon, finissez toujours comme si votre phrase terminait par un point FINAL. C’est d’autant plus vrai quand vous vendez une idée : vous devez rassurer votre interlocuteur qu’elle est géniale. La moindre inflexion vers le haut sèmera le doute.

Si vous voulez davantage d’informations pour travailler votre voix, je vous invite à lire l’article suivant : comment travailler sa voix pour s’affirmer à l’oral ?

Comment s’affirmer face aux autres : apprendre à dire NON.

Votre collègue vous demande de l’aide sans arrêt ? Un ami habite chez vous depuis 6 mois sans rien payer ? On vous demande toujours plus d’implication dans votre association ? Au bout d’un moment, il faut savoir dire non.

Ce n’est pas évident parce qu’on a toujours peur de blesser la personne en question. C’est d’autant plus difficile quand on vous fait culpabiliser ou qu’on vous rappelle que vous devez quelque chose. Pourtant, sans limites claires, certaines personnes vont abuser de votre gentillesse. Or pour se faire respecter, il faut accepter l’idée de décevoir certaines personnes.

Votre objectif est donc de vous demander ce qui est vraiment important et ce que vous êtes prêt à perdre :

  • est-ce que cette personne est vraiment votre ami ?
  • est-ce client est aussi important que ça ?
  • est-ce que je peux changer de travail facilement ?

Vous souriez beaucoup ? C’est bien mais…

 

Il n’y a rien de plus agréable qu’une personne qui sourit fréquemment. Ça apporte du positif et de la joie de vivre.

Toutefois, si vous avez l’impression de manquer d’autorité, alors prenez l’habitude suivante : au lieu de sourire immédiatement à chaque personne que vous voyez, patientez quelques secondes avant de sourire.

Faites l’effort de vous imprégner de la personne et de lui faire un sourire dédié.

Pourquoi ? En faisant ça, vous montrez que vous n’êtes pas en mode “sourire automatique”. Parce que le risque de ce mode est de passer pour une personne trop gentille qui veut faire plaisir à tout le monde. Et ça, c’est mauvais pour l’affirmation de soi.

Laisser ses actes parler d’eux-mêmes

Vous avez plein de projets en tête à lancer ? C’est top.

Vous en parlez autour de vous ? C’est bien également parce que ça vous met face à vos propres déclarations.

Mais au final, les gens ne respectent que l’action et se fichent des intentions.

Bref, la règle est simple…

Pour se faire respecter et s’affirmer : agissez. Cela signifie pas pour autant qu’il faut absolument réussir tout ce que vous entreprenez (même si c’est mieux), mais que vous devez mettre tout en œuvre pour y arriver.

Pour finir ce point, laissez-moi finir avec une citation de mon stoïcien préféré :

C’est tout à fait le propre du sage d’œuvrer beaucoup et de parler peu. – Epictète

3 aspects du langage corporel à travailler pour l’affirmation de soi

Votre langage corporel communique beaucoup d’informations sur qui vous êtes. D’où l’importance d’y faire attention pour gagner en respect et en crédibilité. Spécifiquement, je vous recommande de travailler trois aspects :

1) Gardez la colonne vertébrale droite

Quand on se sent intimidé, nous avons un mécanisme de défense qui se met en place : le tend-and-befriend. Il n’y a pas vraiment de traduction française, mais cela désigne le fait de faire ami-ami quand vous stressez. Résultat ? Vous vous courbez, vous vous faites tout petit, vous parlez moins fort, etc. Mais ça joue contre vous. Pour se faire respecter et s’affirmer, il faut avoir le courage de rester droit et de faire face aux intimidateurs.

2) Langage corporel affirmé : Soyez stable au sol

La stabilité inspire le respect, littéralement parlant.

Faites l’exercice lors de votre prochaine pause-café de rester debout avec les deux pieds au sol. A l’inverse, évitez de tenir sur une jambe avec l’autre jambe croisée. Même chose pendant une prise de parole : quand vous parlez, restez immobile. Vous pouvez vous déplacer mais uniquement  pendant les temps de silence.

3) Pour l’affirmation de soi : Arrêtez de gesticuler

Que vous soyez debout ou assis, une fois que vous tenez une position, gardez-la. Faites comme le Président de la République. Si vous faites attention à sa posture, vous verrez qu’il est extrêmement posé et immobile. De façon générale, évitez les quatre gestes parasites suivants :

  • jouer avec un objet
  • se toucher le visage
  • croiser les bras
  • Se tenir les mains

Garder son sang-froid dans les conflits

Le calme, la maîtrise, la sérénité inspire le respect. A l’inverse, si vous perdez votre sang froid, il y a de grandes chances que ça affecte le respect des autres à votre égard.

Comment gérer une tension avec une personne ?

  • Privilégiez les discussions en privé plutôt qu’une scène devant tout le monde.
  • Evitez les insultes un maximum.
  • Parlez en précisant “je pense”, “je ressens”, plutôt que de dire “tu es le problème”. Cela permet de nuancer vos propos.
  • Si vous devez faire une réponse par email, n’envoyez  pas la réponse à chaud. Revenez quand vous êtes plus calme.

Pour davantage d’information sur la gestion des conflits, je vous invite à lire l’article : Comment calmer les gens en colère rapidement ? 

Calmer la colère de quelqu'un

Eviter les sarcasmes, les commérages et les critiques. La science nous dit pourquoi…

Vous voulez vous faire respecter ? Alors essayez de toujours tenir des propos respectueux envers les autres. La raison derrière ce principe est vraiment fascinante. En 1998, un chercheur a découvert le phénomène du spontaneous trait transference [2] : quand vous décrivez un trait particulier d’autrui à votre interlocuteur, ce dernier va vous attribuer cette caractéristique.

Concrètement ? Si vous dites à votre interlocuteur qu’un tel est stupide, alors votre interlocuteur a de grande chance de vous considérer comme stupide (même si ce n’est pas vrai). Ça vous surprend ? Rappelez-vous la dernière fois qu’une personne vous a dit du mal d’autrui. Comment vous vous sentiez ? Est-ce que vous pensez vraiment que vous estimez davantage la personne qui critique ? Conclusion : évitez un maximum les commérages négatifs et les critiques.

De façon générale, pour se faire respecter des autres, il suffit de suivre la règle d’or : considérez les autres comme vous voudriez qu’il vous considère. Or les sarcasmes et les critiques ne rentrent pas vraiment dans cette catégorie.

Changer la tournure de ses phrases pour imposer le respect

Dans un point précédent, on a vu l’importance du ton de la voix. Ici, on va parler de l’importance du choix des mots. Pour dire quelque chose, il y a toujours plusieurs façons d’y arriver. Certaines tournures vous décrédibilisent, tandis que d’autres vont faire en sorte d’imposer le respect.

Prenons des exemples.

  • Ne dites pas “excusez-moi pour le retard” mais plutôt “merci pour votre patience”.

  • Ou “je pense que nous devrions peut-être…” mais plutôt “il serait plus efficace de…”.

  • Ne dites pas “euh, voilà, donc…” mais privilégiez plutôt le silence et reprenez calmement.

  • Ni “est-ce que ça vous semble clair” mais plutôt “je reste à votre disposition si vous avez besoin d’aide”.

  • Quand on vous pose une question directe, répondez de façon directe.

Essayez d’identifier dans votre façon de parler toutes les expressions qui montrent que vous vous affirmez (ou non).

Ce qui compte, c’est de ne jamais s’écraser : plus jamais. 

Alors, j’ai concocté pour vous…

9 affirmations positives à emporter partout avec soi.

De cette manière, vous allez améliorer vos pensées, ce qui influencera vos comportements et donc… vos émotions !

  1. Ce que j’aime chez moi, c’est ma capacité à (…).

  2. J’ai le droit de prendre de la place : j’existe et j’affronte les épreuves de la vie, comme tout le monde.

  3. Mon environnement ne peut pas décider qui je suis, je suis le seul à le pouvoir.

  4. Je n’ai pas besoin de quelqu’un d’autre pour ressentir le bonheur (ni le malheur).

  5. Je ne me critique pas moi-même, tout comme je ne critique pas les autres, et j’apprends chaque jour.

  6. J’ai le droit d’être en désaccord, ça ne définit pas qui je suis, mais juste ce que je pense.

  7. Je dois penser à moi avant d’aider les autres : protéger ma propre lumière pour faire briller les autres ensuite.

  8. Aucune culpabilité peut changer le passé, aucune inquiétude ne peut changer l’avenir.

  9. Je suis droit dans mes baskets, dans mon corps, dans mon esprit, dans mes mots et dans mes actes.

 

Les 5 règles du livre Improv wisdom don’t prepare, just show up” afin d’agir comme il faut avec autrui pour obtenir le succès social.

Improv Wisdom - 5 règles du livre

C’est rare que je me souvienne de ce que je lis dans les livres. Généralement, je trouve le bouquin intéressant sur le moment, mais concrètement, 5 mois plus tard, je ne m’en souviens plus. Toutefois, ce que je vais vous partager maintenant est une exception. Le livre en question s’appelle Improv wisdom : don’t prepare, just show up (pas traduit en français malheureusement) et je me souviens d’un passage bien précis qui explique 5 règles du succès. Les voici :

  1. Présentez-vous à l’heure
  2. Soyez gentil avec les autres
  3. Faites ce que vous aviez dit que vous ferez
  4. Faites plus que promis
  5. Travaillez avec enthousiasme et passion

C’est tout. Rien de révolutionnaire mais c’est terriblement efficace pour s’affirmer.

Conclusion pour se sentir respecté ?

Se sentir respecté des autres est un sentiment extrêmement sain et agréable. Ça donne confiance en soi et surtout, ça permet de construire des relations riches et sincères avec les autres.

Evidemment, ce n’est pas toujours simple et rapide. Il suffit parfois de faire une seule erreur pour perdre le respect d’une personne. Soyez donc vigilant, patient et tout se passera bien.

Voici un plan d’action simple : choisissez une des tactiques présentées dans cet article qui vous parle et appliquez-la. Voyez si ça fait une différence, puis passez à une autre tactique. Que ce soit au travail ou dans votre vie personnelle, vous commencerez petit à petit à gagner en respect. Les conséquences n’en seront que positives !

formation charisme
Je rejoins la formation pour devenir un véritable alpha.

 

PS : cet exercice est susceptible d’être amélioré alors pensez à l’enregistrer et le partager en masse !

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :