7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

Les personnalités toxiques utilisent des techniques de manipulation dans les conversations sans que l’on ne s’en rende compte… découvrons ça aujourd’hui…

Dans cette vidéo, je vais mettre en avant 7 types de personnalités toxiques que tu peux croiser dans tes discussions tous les jours.

Que ça soit des proches ou des amis ou alors des collègues.

Chacune de ces techniques, je les développe dans cet ebook que je te présente dans la description, qui regroupe au total 30 techniques de manipulations à connaître pour justement se protéger des personnalités malveillantes.

Bon, maintenant, allons dans le vif du sujet.

Aujourd’hui, je vais te parler de 7 types de personnalités toxiques.

Tu peux repérer dans tes conversations, tu vas voir qu’il y a des techniques de manipulation qui sont utilisés au cours des conversations.

Et tu vas voir que ça correspond à un certain type de personnalités toxiques.

Personnalités toxiques numéro 1, le narcissique.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

Cette personnalité n’est intéressée que par une seule et unique chose, lui-même.

Il aime briller, parler de lui et seul son image compte.

Aussi, il sait utiliser les autres pour qu’on le voit davantage.

Et utilise des techniques basées sur l’autorité, la réciprocité, voire la sympathie ou la flatterie conditionnel du moment qu’il y trouve son compte.

Personnalités toxiques numéro 2, le calculateur.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

Cette personnalité est douée pour contrôler ton esprit de façon inconsciente.

Sa manipulation est implicite et utilise des techniques subliminales.

Il manie parfaitement l’art du sous-entendu.

Son but est de contrôler tes faits et gestes.

Savoir qu’il a une emprise sur tes comportements et émotions est son plaisir tout en te donnant la sensation d’être ton ami si possible bien entendu.

Personnalités toxiques numéro 3, le vampire émotionnel.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

Le vampire émotionnel ne supporte pas que l’on soit heureux.

Il est tellement vide à l’intérieur qu’il n’a que comme plaisir de plomber le moral des autres pour qu’il soit au même niveau émotionnel que lui.

Il joue sur le doute et utilise des techniques comme le gaz lighting et te prive de ton énergie dans le temps.

Personnalité numéro 4, l’aimant à pessimisme.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

L’aimant à pessimisme est une personne aigrie que l’on connaît tous, elle souffre souvent de solitude et a toujours besoin d’attention pour survivre.

Ces deux techniques préférées, la victimisation et le chantage effectif.

Elle ne souhaite qu’une chose, que tu restes à ses côtés et encore cela ne lui suffira même pas.

Personnalité numéro 5, le JJ ou jaloux et juge.

Le JJ utilise des techniques sournoises comme la rumeur ou l’étiquetage uniquement dans le but de détruire des réputations et obtenir ton adhésion.

Pour elle, personne n’est assez bien.

Elle cherche toujours la petite bête qui lui permettra de “tacler” les autres.

Personnalité numéro 6, le menteur.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

Le menteur maîtrise l’art de tricoter des histoires comme personne.

Il n’a pas peur d’utiliser la preuve sociale pour affirmer ses propos.

Son but est d’attirer la sympathie d’autrui et il le fera, quid à s’inventer une vie afin de se valoriser.

Personnalité numéro 7, l’arrogant.

7 personnalités toxiques à repérer dans une conversation

L’arrogant ne valorise jamais les autres.

Contrairement aux narcissiques qui peut le faire pour embellir son image.

Non, l’arrogant veut briller mais aussi et surtout détruire les autres.

Le conditionnement destructeur, le gaz lighting, la déstabilisation, toute la panoplie du destructeur.

Contrairement au calculateur, il se fiche que tu l’apprécie, il veut juste que tout le monde soit à sa merci.

Allez, c’est parti pour ces personnalités toxiques !

– P.N : Dit, j’ai rencontré une fille top et je m’entends trop bien avec elle.

Ah ouais, non mais j’en suis sûr mec.

Après ce que je te conseille, c’est surtout de ne pas me la présenter.

Ça, c’est un problème à chaque fois qu’un pote me présente une chérie, tout de suite elle à envie d’aller avec moi.

Ça va, je déconne.

Non, sans déconner !

Faut qu’on se fasse une soirée un de ces quatre parce que j’ai le fameux jeu de PlayStation que tu voulais tester la dernière fois.

Et pas de problème, je te le ramène à la maison et puis on verra avec ta copine et puis ses copines à elle puis on se fait ça.

Tu en penses quoi ?

– P.C : Attends, tu es sûr de toi ?

T’es quelqu’un d’intelligent, tu le sais mais rappelle-toi comment ça s’est passé dernièrement avec tes ex-copine.

Très, très mal et tu sais qu’il ne faut pas que tu oublies de mener ta petite enquête par avance.

Savoir un petit peu ce que faisait la fille faisait avant de te connaître, on ne sait jamais.

Moi je dis ça pour toi, tu le sais très bien.

Fais bien attention à toi.

– P.V : Je m’y attendais, mon petit.

Je m’en doutais que tu allais me dire ça.

Après tu fais bien ce que tu veux !

Libre à toi de faire ce que tu veux avec cette fille.

Mais je sais très bien comment ça s’est finit les deux dernières fois et moi ça sera sans moi !

C’est mort  ! tu te débrouilles.

S’il y a le moindre souci, je ne serai pas là pour toi, désolé !

– P.A : Ah, c’est super.

Écoute, non, c’est une bonne chose et tout je suis super content pour toi.

Je sais qu’on moins l’occasion est bonne pour ne plus me voir tous les jours.

Au moins tu seras avec ta chérie !

Tu seras très bien.

Ne t’inquiète pas pour moi !

De toute façon je sais que je vais finir tout seul.

Donc vas-y, bah, je te souhaite que du bonheur en tout cas.

C’est une bonne chose, vraiment, super.

– P.JJ : Attends, je suis allé voir sur Facebook.

Ce n’est pas la meuf qui se tapait tous les mecs au lycée ça ?

Si mec, c’est elle ! fait vachement gaffe à ce que tu fais parce que c’est une chaudière cette meuf.

– P.M : Ah ouais, c’est elle.

C’est marrant mais il me semble que je l’ai déjà vu sur Tinder elle.

Pose-lui la question mais il me semble qu’elle a voulu me serrer à un moment donné, ouais.

Je m’en rappelle, c’était l’été dernier.

Tu vois, j’ai un doute.

À mon avis, c’était elle, elle est chaude.

– P.A : Par contre, juste une chose.

Ne le prends pas mal, est-ce que tu crois qu’elle va supporter les affaires sales que tu laisses traîner ?

Non parce qu’on en avait parlé avec Clarisse la dernière fois.

Apparemment, tu laisses traîner pas mal de cochonneries par terre.

Fais gaffe quand même hein, elle risque de se barrer.

– P.N : Je pense partir au Maroc l’été prochain.

Ouais c’est un bon plan le Maroc.

Je suis parti au Maroc il y a 2 ans et tout .

T’aurais pas des bons plans d’ailleurs ?

Tu serais un bon pote si tu avais des bons plans pour partir au Maroc pas cher.

Tu me disais que ton frère avait des plans, non ?

Ok, ce n’est pas grave, de toute façon je m’en fous !

Moi je voulais partir en Australie donc je vais partir en Australie mais c’était au cas où, tant pis, pas grave.

– P.C : Ouais, il y avait un ami à moi qui était parti au Maroc l’été dernier.

Il s’était fait agresser en pleine rue.

Après on sait tous que c’est un pays qui craint quand même pas mal.

Après, voilà, c’est des risques à prendre mais peut-être que tu n’as pas commandé les places encore, non ?

Tu vois, tu n’es peut-être pas obligé de prendre des risques et de partir au Maroc, c’est toi qui vois.

– P.V : Attends, j’hallucine.

Ce n’est pas toi la dernière fois qui m’avait dit que c’était un pays de merde le Maroc ?

Tu ne t’en souviens pas ?

Putain, c’est incroyable, on en a parlé il y a quelques temps et là, tu veux y aller.

Niveau instabilité, toi tu as un bon niveau quand même.

– P.A : Ah ouais, tu comptes partir quand ?

Non parce que tu ne m’avais pas prévenu mais enfin, tu fais ça à chaque fois, ce n’est pas grave.

Non mais laisse tomber, ce n’est pas un problème !

Je vois qu’on ne place pas l’amitié au même niveau, ce n’est pas grave, salut.

– P.JJ : Ah ouais tu veux partir au Maroc toi ?

Ah bah tu n’as pas peur, les marocains, c’est des escrocs quand même, méfies-toi.

A ta place je n’irai pas.

– P.M : Ouais, je suis déjà allé au Maroc moi, il y a 4 ans, 5 ans et c’est un pays de fou.

Je te le dis mon Bob, tu vas t’éclater là-bas et moi j’avais un succès mais laisse tomber.

J’arrivais et quand tu es français, c’est un truc de malade, truc de fou, trop de fille autour de moi et tout !

Je ne savais pas où donner de la tête.

Ouais, ouais, bah c’est pour ça que moi n’y retourne pas parce que bon, laisse tomber !

C’est vraiment chiant quand tu arrives là-bas et qu’il y a toutes les filles autour de toi.

C’est compliqué.

– P.A : Si j’ai bien compris, tu comptes partir au Maroc l’été prochain et ça te fait sourire ? D’accord.

Non, juste comme ça, tu te souviens de tes 3 derniers mois ? Tu étais dans le rouge et tu n’arrêtais pas de pleurer.

Ok, je te souhaite bon courage.

Hey, ce mec vit sur sa planète quand même aïe, aïe, aïe.

– P.N : Je ne sais pas ce qui m’arrive mais je n’ai pas la grande forme, quoi.

Je me sens fatigué.

Ah ouais ? Moi en ce moment j’ai une patate mais d’enfer.

Attends, ce qu’on peut faire, c’est que tu me donnes les clés de ton Audi et je conduis pour le retour si tu es fatigué.

Elles sont où tes clés ?

– P.C : En ce moment tu es fatigué, tu te sens faible, c’est bien ça ?

C’est vrai que tu as des poches sous les yeux quand même et c’est pour ça que tu ne vas pas à la soirée de demain puisque tu es fatigué, c’est bien ça ?

– P.V : Attends, tu te sens fatigué, faible, etc. ?

Mais moi ça ne m’étonne même pas.

Poses-toi les bonnes questions.

Dans ton entourage tu n’as pas justement des gens qui vont pomper comme ça ton énergie positive ?

Il y a une étude qui a été menée qui explique que c’est nos proches justement qui nous retire notre énergie positive.

Pose-toi les bonnes questions sur les gens autour de toi, c’est le plus important.

– P.P : Ouais enfin comme moi mais toi ça ne fait pas longtemps que tu es dans cet état.

Moi ça fait plusieurs années donc si j’arrive à passer les 40 ans, ça sera un miracle.

Ce que je te dis que ma santé est vraiment une catastrophe en ce moment, horrible.

– P.JJ : Après, est-ce que ça ne vient pas de tes fréquentations ?

– P.M : T’inquiète François, t’as l’air en super forme, laisse tomber, fais-moi confiance.

Tu sais c’est très bien, je ne suis pas un mytho, tu as l’air d’avoir la pêche.

Par contre tu n’aurais pas 30 balles à me prêter là ?

Je me suis battu avec 3 mecs hier, je ne retrouve pas mon portefeuille, je suis vénère.

– P.A : En même temps je te mets au défi d’arrêter de picoler, toi.

Ce n’est pas gagné hein.

Après tu as deux choix, soit tu continues comme ça et tu finis dans un trou dans 6 mois ou alors tu retrouves la forme mais ça va être chaud.

Merci à toi d’avoir regardé cette vidéo.

N’oublies pas que tu peux retrouver l’intégralité des techniques de manipulation utilisées dans cette vidéo directement dans mon ebook.

On se dit à très bientôt et… Hey, salut ! (Et tu peux rejoindre notre école d’intelligence sociale. Je t’explique dans la description…)

Partager: