Nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

Vaincre sa timidité et prendre confiance – le GUIDE complet

Par Philippe
Vaincre sa timidité

Je vais vous avouer quelque chose… cet article recensait 4 techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance. Et il n’est pas tout jeune : j’ai écrit tout cela en 2013 (que le temps passe vite dis donc !)

Mais écoutez, il était temps de dépoussiérer tout ça et de vous concocter quelque chose de bien plus complet.

Dans cet article :

  • Nous allons définir la timidité.
  • Quelle est la différence entre être timide, introverti et manquer de confiance en soi ?
  • Manquez-vous d’estime de soi pour vaincre votre timidité ?
  • 5 techniques made in 2021 pour vaincre sa timidité et prendre confiance.

Après 8 ans d’expériences supplémentaires : entre coaching et formations, il était temps…

Alors suivez le guide : la timidité, on va lui botter les fesses !

Mais avant de vaincre sa timidité, commençons par sa définition.

Sachez que la timidité n’est pas une maladie. Ce n’est pas quelque chose d’incurable et elle est intimement liée à la confiance en soi.

Par définition :

La timidité est un manque d’aisance et d’assurance en société se traduisant par un stress lors d’interactions sociales.

  • On peut alors transpirer, bégayer, se sentir jugé et dévalorisé par rapport aux autres.
  • Elle émerge de quelques caractéristiques clés : la conscience de soi, un manque d’estime de soi et la peur du rejet.

Les personnes timides ont tendance à se comparer aux autres, s’opposant aux individus les plus extravertis, croyant que les autres les évaluent mal, constamment. Les gens timides abandonnent alors de nouvelles opportunités sociales, ce qui, à son tour, les empêchent d’améliorer leurs compétences sociales.

C’est donc un cercle vicieux. Et dans cet article, je vais vous expliquer comment vous sortir de cette tourmente grâce à des actions simples…

Mais pour cela, permettez-moi de bien différencier 3 éléments ultra importants…

Être timide, introverti et manquer de confiance : quelles différences ?

différence entre timidité extraversion et manque de confiance

Il était important pour moi de mettre les “choses au clair” car on me pose souvent la question…

La différence entre la timidité, être introverti et manquer de confiance doit être faite :

  • Je suis timide quand je suis STRESSÉ en situations sociales.
  • Je suis introverti que je M’ÉPUISE en situations sociales.
  • Je manque de confiance en soi quand j’ai peur D’AGIR (situations sociales ou autres).

Prenons l’exemple de mon grand père (Georges)…

“Pépère” comme je l’appelais, était agriculteur. Je me souviens d’avoir passé quelques après-midi à tondre la pelouse de son jardin par temps de canicule. C’était sympa. Même si mon grand-père était timide.

Il parlait peu et n’osait pas toujours dire ce qu’il pense. Cependant, il avait trouvé un subterfuge, surtout lorsque de jolies femmes passaient devant son magnifique jardin fleuri.

Pépère offrait timidement une jolie rose aux femmes s’arrêtant quelques instants :

“Tenez… prenez.”

Disait-il, avec son accent bien prononcé.

Mon grand père était timide mais il utilisait son jardin pour avoir un peu plus confiance en lui.

Confiance en soi et timidité
Me voici juste devant chez mon grand père à 3 ans !

Lorsqu’il connaissait les gens, il pouvait discuter longuement. Il appelait ma mère, chaque jour, pour discuter de tout et de rien.

Mon grand père était plutôt extraverti : car il ne s’épuisait pas en situation sociale.

  • Je suis introverti lorsque j’ai besoin de me retrouver seul avec moi-même pour retrouver de l’énergie… j’ai besoin que ça vive “à l’intérieur de moi”.
  • Je suis extraverti lorsque j’ai besoin de me retrouver avec du monde, des événements… j’ai besoin que ça vive “à l’extérieur de moi.”

Donc timidité et extraversion n’ont rien à voir !

  1. Si vous réussissez à vaincre votre timidité, vous libérez alors votre extraversion avec beaucoup plus de monde !
  2. Si vous être introverti, alors : pas d’inquiétude. En libérant votre timidité, vous aurez toujours besoin d’être seul.

Le manque de confiance n’est pas quelque chose de lié aux interactions sociales.

Mon grand-père avait confiance lorsqu’il s’occupait de son jardin.

La confiance en soi est juste la capacité à AGIR, la capacité à FAIRE.

En revanche, il manquait de confiance avec les gens qu’il ne connaissait pas, mais aussi en informatique !

Pour ma part, j’ai confiance en moi avec les gens, mais pas en bricolage.

Etape 1 : Est-ce que je manque d’estime de soi ou de confiance en soi ?

Je ne vais pas entrer dans les détails de l’estime de soi, mais voici ce que vous devez retenir :

  • L’estime de soi : c’est la combinaison de l’amour de soi, l’image de soi et la confiance en soi.

Posez-vous juste ces 3 questions :

  • Est-ce que je m’aime ? (Amour de soi)
  • Est-ce que j’ai peur du regard des autres ? (Image de soi)
  • Est-ce que j’ai peur d’agir ? (Confiance en soi)

C’est là où l’on peut faire une erreur : vouloir travailler uniquement sur la confiance en soi mais pas sur la peur du regard des autres, ou le fait de ne pas s’aimer. (L’amour de soi et l’image de soi)

Alors ok, on pourra apprendre à se libérer du regard en AGISSANT mais il est aussi utile d’apprendre à travailler sur qui l’on est au fond de soi pour vaincre sa timidité tout en s’aimant à sa juste valeur.

En bref, vous pouvez lire mon article sur l’estime de soi.

Mais si votre objectif est de travailler uniquement sur la confiance en soi alors : suivez le guide (complet) !

Voici plusieurs techniques…

Etape N°2 : 5 Techniques pour prendre confiance et vaincre sa timidité.

Il se peut que vous ayez connu des “échecs” par le passé.

Pour ma part, je préfère parler d’erreurs. 

Et ce sont ces expériences qui sont, en général, les fondations de votre timidité.

Tout votre être se CROIT timide. Parce que vous vous racontez une petite histoire dans votre tête.

Vous savez ? La petite voix dans la tête qui vous dit :

“Je vais être ridicule. Les gens vont penser que je ne suis pas à l’aise. Ils vont me juger.”

Ces croyances limitatives sont causées par vos expériences négatives du passé…

MAIS également par votre peur de l’inconnu.

Technique N°1 pour vaincre sa timidité – la règle des 3 secondes

Cette techniques je l’ai utilisée pendant des années lorsque j’apprenais à séduire.

Il s’agit d’une technique tellement simple mais efficace !

Car, comme nous l’avons expliqué : ce qui alimente ta timidité et manque de confiance, c’est cette petite voix intérieure.

L’objectif est clair : court-circuiter ces pensées pour t’inviter à AGIR !

Imaginons que vous soyez en soirée et que vous souhaitiez parler à quelqu’un qui vous plaît.

Vous allez tout simplement décompter dans votre tête : “3, 2, 1…”

Et balancer une phrase du style :

“Salut, tu passes une bonne soirée ?”

A partir de là, tu vas me dire : “Ok Philippe, mais maintenant… qu’est-ce que je dis ?”

Haha, dis-toi bien une chose… tu viens juste de passer un cap en faisant ça :

  • Tu viens de briser la glace !

Si tu veux aller plus loin, voici ma seconde technique…

Technique N°2 – La stratégie des 3 médailles

 

Le problème avec la timidité, c’est qu’il y a 2 obstacles :

  1. On pense que les interactions sociales sont synonymes de souffrance. (C’est DUR de parler aux gens)
  2. On croit que l’on est dans la performance et que si on ne tient pas une conversation pendant 1h = on a échoué.

C’est FAUX.

Laisse-moi te présenter la stratégie des 3 médailles…

Imaginons que tu viennes de dire “Salut ! Tu vas bien ?” à cette personne…

L’objectif ne sera PAS de forcément tenir la conversation mais de réaliser 3 objectifs.

Plus je réalise d’objectifs, plus je remporte de médailles…

  • Médaille d’or : je fais un compliment sur ses vêtements ou sur quelque chose chez lui.
  • Médaille d’argent : je lui demande d’où il vient et quel est son prénom.
  • Médaille de bronze : je lui souhaite juste une bonne soirée et de bien profiter.

De cette manière, tu apprends à t’amuser et transformer le rapport social en quelque chose de drôle et “challengeant”.

Et tu n’es pas dans une pensée binaire : je vais réussir OU je vais échouer !

Dis-nous tout par commentaire 3 objectifs que tu pourrais réaliser dans une interaction sociale :

  • Médaille d’or : …

  • Médaille d’argent : …

  • Médaille de bronze : …

Technique N°3 : la stratégie de Mimie Mathy

Oui, oui… vous avez bien lu.

Je partage souvent cette anecdote qui m’a beaucoup inspiré et aidé à voir le monde (et surtout les gens) autrement.

Mimi Mathy est atteinte de nanisme et mesure donc 1,32m.

Imaginez un peu comme les gens doivent l’impressionner…

Un jour, je suis tombé sur “les enfants de la télé” sur TF1 et Mimie Mathy partageait une technique pour ne plus être impressionné par les gens :

“Quand je croise quelqu’un qui m’impressionne, charismatique et imposant, j’utilise un stratagème tout simple : je l’imagine aux toilettes ! (Rires)

Oui oui ! Je l’imagine pousser aux WC, rouge comme une tomate avec un journal sur les genoux… eh bien croyez-moi, cela aide vraiment à relativiser : nous sommes tous les mêmes.”

La timidité est souvent une question d’interprétation. On se voit “plus petit” que les autres. On se voit “moins intelligent”.

Il est donc très intéressant de se rendre compte que nous avons tous nos moments de faiblesses, ou des moments où nous sommes ridicules…

Cela permet de relativiser !

Technique N°4 : Maîtriser la petite voix intérieure

 

La petite voix intérieure… C’est ELLE qui dicte notre ligne de conduite… C’est même elle qui, en ce moment, permet de lire cette phrase. (Coucou !) Mais c’est aussi elle qui te faire dire :

“Non, vaincre sa timidité… c’est pour les autres… pas pour moi.”

Pour contrôler notre voix intérieure, il suffit simplement de prendre conscience de son existence

Et c’est ce que tu viens de faire ! (Au fait, je te tutoie depuis tout à l’heure, oups ! Ça te va ?)

Clairement, en prenant conscience de son existence, on peut alors la maîtriser et ne plus accepter qu’elle nous dise que l’on est incapable d’agir, que l’on est nul ou que l’on y arrivera jamais.

Finalement, cette voix intérieure est la porte-parole de tes croyances, de tes expériences.

Elle se réfère à ton passé et tu peux alors contrôler ses dires et ne plus accepter ces pensées parasite.

L’idée est alors de reformuler sa manière de penser, constamment, afin de créer une sorte de dialogue à l’intérieur de soi.

Comme un petit diable et un petit ange qui discuteraient, chacun sur une de tes épaules :

  • Le diable représente ton passé et tes expériences négatives.
  • L’ange représente ton futur et toutes les bonnes choses qui pourraient t’arriver si tu pensais de manière positive.

Prêt pour la bataille ? A toi de jouer…

Technique N°5 : se dissocier et devenir une sonde empathique.

Le principe du détachement, c’est de se dissocier de soi-même.

Car actuellement, tu es trop associé à tes propres pensées.

Si jamais tu penses qu’il faut travailler autrement que par affrontement, pourquoi ne pas se tourner… vers les autres ?

 

Will Smith confiance en soi
Will Smith représente bien la confiance en soi ! Et il s’intéresse énormément aux autres lors de ses interviews

Je parle de dissociation mais pas de dépersonnalisation…

La dissociation est une stratégie hypnotique, elle permet de se détacher de soi-même. Et la meilleure manière de se détacher de soi-même, c’est de s’intéresser à l’autre.

Cette technique consiste tout simplement de faire preuve d’intérêt pour autrui :

  • Je pose des questions à mon interlocuteur.
  • Je ne cherche que des qualités chez lui.
  • Si il agit mal, je cherche à comprendre pourquoi.
  • Je ne veux pas à savoir ce qu’il pense de moi, mais ce qu’il aime et souhaite dans la vie.

Quand on passe plus de temps pour comprendre ce qui nous entoure, on ne passe beaucoup moins pour se poser des questions sur nous-même…

Intéresse-toi à l’autre si tu veux vaincre la timidité et prendre confiance en soi…

Tout simplement !

Est-ce que cet article t’a plu ? Il est temps de nous quitter…

A moins que tu désires aller plus loin et travailler en profondeur sur ce sujet.

Je propose aux gens motivé à travailler pendant 4 semaines sur la timidité en cliquant sur ce lien vers ma formation.

Ce fut un vrai plaisir de mettre à jour ce guide pratique !

Prends soin de toi.

Philippe

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lead Kit Social
Vous êtes nouveau ? Obtenez vos 7 livres sur l'intelligence sociale (gratuitement)

9 réponses

  1. Article très intéressant comme les autres articles sur le site.

    Merci pour ce travail de qualité 🙂

  2. Est ce que la voie intérieur est une sorte de refuge , comme on nous a toujours donner des autre depuis notre ba age mtn notre cerveau ne cest plus quoi penser ni faire si ce n’est pas sous un ordre ?

    1. La voie (voix ?) intérieure est un refuge, en effet. Il peut également devenir une prison. Tout dépend de la manière dont on cadre ce paradis – ou ce cauchemar – spirituel.

  3. Merci pour cet article qui devrait aider pas mal de timides !
    Je suis complètement d’accord avec le deuxième point, c’est une des choses qui m’ont le plus aidées également de reprendre le contrôle sur mes pensées.
    Ça demande un vrai travail vu toutes les années où on se rabaissait dans notre tête !

    Tu arrivais à aborder sous alcool quand tu étais timide ? Chapeau, moi même avec 2 grammes je paniquais quand j’arrivais à moins de deux mètres d’une fille, donc c’est déjà bien si tu pouvais aller leur parler, au moins tu avais un moyen de t’améliorer et pas de regrets de ne pas y être allé 🙂

    Hervé Lero

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires :